Maison Père

A la gloire de ses souvenirs de famille, des traditions et de l’héritage, la créatrice Camille Omerin lançait il y a 2 ans sa marque de prêt-à-porter destinée d’abord aux Parisiennes

A la gloire de ses souvenirs de famille, des traditions et de l’héritage, la créatrice Camille Omerin lançait il y a 2 ans sa marque de prêt-à-porter destinée d’abord aux Parisiennes. En quelques saisons, la jeune femme fait entrer ses pièces au Bon Marché, puis aux Etats-Unis et à Dubaï, son vestiaire chic mixant les basiques aux pièces fortes, marqué par les décalages et une vraie touche d’audace séduit. Pour sa première boutique qui vient d’ouvrir rue du Marché Saint-Honoré, la créatrice a fait appel au duo d’architectes Toro & Liautard, remarqué notamment pour leur décor du restaurant Klay Saint-Sauveur. Derrière une façade blanche, leur écrin pose autour de portants en laiton un décor en trompe-l’œil aux impressions bois et marbre de toute beauté, l’œuvre de plasticiennes parisiennes, là un canapé mariant le cuir rouge au velours gris, quelques pièces de mobilier chinées et un parquet blanc en chevron. Plus loin, la cabine d’essayage a la fraîcheur de bord de mer, persiennes et transat sixties pour essayer la garde-robe de Maison Père. Pour le printemps et l’été, Camille Omerin rend hommage à sa marraine, femme des seventies dont l’allure – jean flare, teintes chaudes et mélanges des matières a inspiré la collection. Une allure unique, où robes en dentelle vaporeuses et pièces en lurex s’affichent dans des coloris blancs, cognac et Orange Sunset, où la maille s’orne de frous-frous et pompons, où la rayure est maître.

1, rue du Marché Saint-Honoré, 1er. Du lundi au samedi de 11h à  19h.