Quel laptop choisir ?

Bijou de design, bête surpuissante, versatile tablinateur, ou bien un mélange des trois ? L’embarras du choix des PCs portables n’aura jamais été aussi… embarrassant. Voici, donc, quelques suggestions des meilleurs modèles du moment.

Pour la finesse : Dell XPS 15

 

Pas forcément la marque la plus sexy de l’informatique a priori, l’américain Dell surprend avec les derniers laptops de sa gamme XPS, disponibles en 13 et 15 pouces. D’abord par la finesse et la simplicité du design, cet ultraportable visant très clairement Apple, supposé maître en la matière. Minimaliste, donc, cet ordinateur est fin, solide et puissant, sans pour autant être ni lourd, ni encombrant. Ce qui n’est pas une mince affaire avec un écran de 15 pouces (38 centimètres de large en diagonal), presque sans cadre. Seuls quelques millimètres séparent le bord de l’écran du bord de l’ordinateur, ce qui donne des expériences de visionnage — de films, de séries, de photos et même de jeux vidéo — inoubliables, d’autant que le son du XPS 15 n’est pas non plus en reste.

Un PC décidemment haut-de-gamme, donc, et le prix va avec : 1750 euros. A ce tarif, en plus de l’écran, on bénéficie de 512 Go de stockage ; de l’une des meilleures cartes graphiques NVIDIA pour jouer à ses jeux préférés ; d’une webcam HD, pratique pour chatter via Skype ; une seyante finition en aluminium ; et enfin, si on est prêt à payer 300 euros de plus, on bénéficiera d’un écran tactile et surtout 4K (ultra-haute définition).

Que demande le peuple ? Juste, peut-être, de ne pas être interrompu toutes les cinq minutes par des notifications, soit de Dell (pour nous vendre du SAV, par exemple), soit de Microsoft (pour mettre à jour Windows 10, système d’exploitation du XPS 15, par exemple). Et un redémarrage plus rapide à l’ouverture du PC ne serait pas mal non plus. Mais là, on chipote ! Le XPS 15 reste l’un des meilleurs PCs portables disponibles, à condition de pouvoir lâcher presque deux mille euros.

Pour les fous du jeu : HP Omen

HP, le premier fabricant américain de PCs, juste devant Dell, est également fan des notifications qui nous interrompent un peu trop souvent. Ce qui n’empêche pas sa nouvelle gamme star Omen, dédié aux gamers, de valoir le détour. Véritable bête de course, le portable Omen de 17 pouces est optimisé d’emblée pour le jeu vidéo. On dispose donc d’un PC qui fera tourner les derniers jeux sans devoir optimiser son ordinateur à chaque nouvelle génération de jeux. Enfin, normalement… Le dernier jeu de Microsoft (Forza Horizon 3) plantait sans cesse sur le PC que nous avons testé. Mais pour le titre précédent de cette illustre franchise de jeux de course (Forza Motorsport 6 Apex), pas de problème. Idem pour Re:Core, jeu d’aventure sci-fi.

C’est en parcourant les magnifiques routes de Rio de Janeiro au volant du dernier bolide sportif de Ford dans Forza Motorsport 6 Apex qu’on apprécie la vraie puissance du Omen. D’abord, le magnifique écran Full HD de 17 pouces (43 cm) donne peut-être l’expérience la plus immersive que l’on pourrait avoir sur un PC portable ; ensuite, le son, de Bang&Olufsen, nous enveloppe tout autant ; et enfin, la possibilité de brancher une manette via port USB fait de l’Omen une véritable console de jeu — de salon — portable. Et donc aussi puissant pour travailler que pour jouer.

Ceci dit, le modèle que nous avons testé est l’un des PC les moins portables qui soient. Comme les images publicitaires ne l’indiquent pas, la partie inférieure du laptop Omen est très épaisse, ce qui alourdit l’ensemble (qui pèse environ 3kg), le rendant peu discret à emporter, par exemple, dans le train.

Enfin, le rendu des jeux que nous avons testés était quelque fois saccadé. Non pas à un point gênant, mais dommage alors que HP promet une expérience 100% fluide. En effet, si sur le papier, la carte graphique du Omen — nerf de guerre pour tout jeu vidéo sur PC — n’est que légèrement mieux que celle du XPS 15, la taille supérieure du Omen permet une meilleure ventilation ; aspect essentiel pour pouvoir jouer pendant des heures, sans surchauffe de son PC.

Pour les nomades urbains : Samsung TabPro S

Du citadin fin au géant de compet’, on passe donc au plus portable de notre sélection : il s’agit d’une tablette avec un clavier, ou ce que nous aimons appeler un tablinateur. Si le fabricant coréen ne fabrique plus de PCs portables en tant que tels, l’alternative que propose désormais Samsung est plus que convaincant. Pour bien moins qu’un ‘vrai’ laptop (800 euros), on bénéficie d’une tablette dotée d’un écran époustouflant, et d’un clavier fort pratique.

Si le clavier laisse à désirer en terme de qualité — celui que nous avons testé, pourtant assez récent, avait la touche « G » qui se décollait — il rivalise facilement avec ceux des meilleurs tableauteurs en terme d’ergonomie, les touches s’avérant presque aussi responsives que celles d’un PC standard. Après, bien sûr, l’écran est tactile, ce qui peut éviter de s’embêter avec la souris. Mais surtout, quel écran ! Doté de la technologie Super AMOLED — la même que sur les meilleurs téléviseurs — il affiche tous les contenus, surtout les vidéos en ultra-haute définition, de façon resplendissante. Un atout tout aussi appréciable pour se détendre devant un film que pour épater son management avec sa dernière présentation Powerpoint. Et le son, délivré en stéréo par des haut-parleurs de chaque côté de l’écran, fait largement l’affaire. On apprécie également la possibilité de jouer à se jeux vidéo Xbox via le streaming — comme, d’ailleurs, sur tout PC équipé de Windows 10, voir ci-contre — et la rapidité de recharge de l’appareil. En effet, il suffira de deux heures et demie de charge pour retrouver plus de dix heures d’autonomie, d’après Samsung.

En somme, petit, léger et polyvalent, le TabPro S a tout pour plaire à ceux qui voyagent beaucoup, et qui n’ont pas besoin d’accomplir des tâches lourdes en ressources, comme la retouche d’images ou de vidéos, ni de jouer aux derniers jeux PC. On reste juste sceptique sur la durabilité à long terme de l’ensemble, surtout du clavier. A manipuler avec précaution, donc !