RetroFutur

A force d’écouter des mp3 sur nos ordinateurs et smartphones, on avait presque oublié que la qualité du son était primordiale pour apprécier la musique à sa juste valeur.

Ces dernières années, l’engouement autour du vinyle est venu montrer que les mélomanes redécouvraient le plaisir du son authentique autant que du bel objet. Fort de ce constat, les quatre associés à l’origine de RetroFutur ont pris le parti d’accompagner cette résurgence en ouvrant une boutique consacrée à l’audio et au hi-fi. Mais attention, pas un magasin hi-fi comme on a tendance à l’imaginer – du genre avec les rayonnages bardés d’énormes baffles gris métallisé et d’amplis aux boutons qui clignotent comme à la fête foraine. Non, pas ce genre. Plutôt une adresse qui concilierait performance acoustique et esthétisme. « On a choisi le terme rétrofutur car il définit bien ce qu’on propose : un mélange d’esprit old school et de technologie, explique Matthieu, l’un des associés. L’objectif est de présenter une vision de la hi-fi un peu plus glamour en mettant en avant autant la qualité sonore que le design, notamment avec des matériaux comme le cuir ou le bois qui s’incorporent totalement dans une déco d’intérieur ».

Au moment d’entrer dans la boutique, on peut dire que le pari est réussi. Dans un espace épuré et élégant se présente à nous une fine sélection de produits rarement trouvables ailleurs, tous plus stylés les uns que les autres : casques avec ou sans fil (Master & Dynamic, Grado…), enceintes actives, passives ou multimédia (Vifa, Tivoli, Sonos…) et, évidemment, platines vinyle (Pro-ject, Rega, Thorens…) mais aussi amplis, radio, baladeurs et autres accessoires pour esthètes audiophiles. Quant à nous, on se pâme encore devant le LP160, un secrétaire vintage avec platine vinyle et haut-parleurs incorporés, imaginé par la pétillante marque française La Boite Concept. Un véritable travail d’orfèvre pour lequel il faudra tout de même débourser près de 2900 €. C’est quand Noël déjà ?

https://retrofutur.fr