Tendance : la folie des collabs

On les reconnaît au « x » qui apparaît entre deux marques, entre un produit iconique et un street artist, entre une maison reconnue et un musicien… Mode, food, beauté, design, les collaborations sont partout. Petit tour de la question, avec quelques-uns des mariages du moment, éditions limitées bien senties ou étonnantes.

L’effet pop star

Le site de prêt-à-porter abordable Boohoo.com veut frapper fort. Avec une collection capsule Charli XCX, il joue juste. A partir de 7 €.

 

 

La sneaker blanche

 Deux modèles du Coq Sportif, la Wendon et la LCS R1000, revisités par la créatrice Amélie Pichard, ça nous change un peu. 100 et 150 €.

 

 

Merci pour le chocolat 

Chatelles crée des slippers couleur cacao irrésistibles. Si on les achète, on a droit à un petit coffret de la Maison du Chocolat. Slippers 190 €, 94 rue du Bac, 7è (et sur mychatelles.com), chocolats à retirer au 19 rue de Sèvres, 7è. Jusqu’en février.

 


Même pas froid

Un pull, une écharpe, un bonnet, tricotés par Monsieur Lacenaire et brodés d’un « Big Foot » par Macon&Lesquoy. De 50 à 180 €.

 


Expertise

Collection Carine Roitfeld x UNIQLO dans la boutique UNIQLO Le Marais. Photo by Jean Picon.

Uniqlo rencontre Carine Roitfeld et il en naît une collection ultra féminine, du manteau aux collants, à découvrir dans les magasins d’Opéra et du Marais.

 


Noctambule

Lancement classieux pour la nouvelle bière Desperados Black, avec un coffret Tigersushi, CD et sweat inclus. 45 € chez colette. (à consommer avec modération cependant).

 


Ravis

Les créateurs de mode de Dévastée s’intéressent désormais aussi à la maison. Il créent une collection géniale en noir et blanc pour Monoprix, à retrouver en avant-première du 13 au 22/11 au 10 rue de Turenne, 4è.

 


A l’italienne 

La liqueur Disaronno s’habille en Roberto Cavalli et crée un cocktail, le « Disaronno Sour by Cavalli » (5 cl de Disaronno, 3cl de jus de citron, 1,5 cl de sirop de sucre, 5cl de Prosecco, 10 gouttes de bitter aromatique), à consommer avec modération. 14 € chez Monoprix.

 


Le street art se porte bien

Les pochettes Preciously Paris passées à la bombe par le mythique artiste new yorkais Toxic et puis rebrodées. Six modèles en 12 exemplaires chacun.

 


Haut-de-gamme décalé

Pour les fêtes, deux nœuds papillons aux noms de caviars, par le cravatier de luxe Maison F et la maison Petrossian. A partir de 186 €.

 


Oui au sac en plastique

Le design rencontre la mode, avec les sac El Paseo et Mini Paseo Kartell x Maison Christian Lacroix.

 


Paris est Magique

Le PSG n’en finit plus de s’afficher. Une collection à message avec Civissum

…Une bouteille de Coca pour « choisir Paris » (aux Galeries Lafayette Gourmet, chez colette et dans les points de ventes du Paris Saint-Germain)….

… Une collection de vestes Trucker pour homme et femme avec Levi’s, avant une collection complète au printemps.

 

 

Chic, il pleut

Casquette pour temps gris, mix entre les chapeaux Larose Paris et les vêtements de pluie Wanda Nylon.

 


Mad Men

Le collectif arty Lola James Harper (installé au Bon Marché jusqu’à décembre) rencontre le style 50’s du mobilier Kann Design. Parfums d’ambiance.

 


Palette nipponne

La marque star japonaise Shiseido déploie ses camélias sur une palette conçue avec Y’s (Yohji Yamamoto). 65 €.