Victoire Barber and Shop

Boutique hybride, de prêt-à-porter pour homme et barbershop, Victoire Barber and Shop s’est installée dans le 10e, juste à côté du restaurant japonais Abri (dont la seconde adresse est attendue à la rentrée).

Un concept déjà tenté dans la boutique Dunhill il y a quelques années, un temps imaginé par Alexandre Mattiussi, et aujourd’hui concrétisé par trois associés, Franck Gauthé, passé notamment chez Merci, Nissad Golampeer et Boubacar Gueye. Dans l’espace barbier équipé de deux fauteuils des années 20 importés des États-Unis, on taille moustaches, barbes et cheveux, avec des soins californiens pour chouchouter messieurs. La boutique propose quant à elle une sélection de marques streetwear et workwear de grande qualité ayant en commun savoir-faire et production locale. Dans le détail, les États-Unis sont bien représentés avec les denims de Tellason, l’esprit vintage confortable des tee-shirts Gitman, les blousons pépères de Golden Bear et les vêtements de pluie d’ICNY, la marque de Mike Cherman, ancien coursier new-yorkais, qui marie bandes réfléchissantes et coupe stylée. Belle écurie britannique sur les portants et l’esprit créateur du trio Sidian, Ersatz & Vanes, ainsi qu’un choix de produits workwear dénichés aux quatre coins de la France. On trouve ainsi Vetra, entre autres, la marque du spécialiste du bleu de travail, ou l’excellent Arpenteur, des Lyonnais revisitant ce même bleu à la sauce contemporaine. La maison travaille avec Taschen pour les livres, et côté accessoires, a dégoté des chaussettes du Japon (Anonymous ism), les chaussures et ceintures tressées cuir de Buttero, les sacs Brooks et les toutes dernières baskets Vans Vault par Murakami. Coup de cœur final pour la marque Ville Lumière, un hymne caché au PSG et à Paris.