Focus : seconde jeunesse pour la médiathèque musicale de Paris

Initialement baptisée Discothèque des Halles en 1986 et jusqu’en 1996, la MMP implantée sous la Canopée dépasse aujourd’hui sa mission de prêt, d’archivage et de documentation sonore en proposant des activités et des manifestations in et hors les murs. Une approche plurielle de la musique qui mérite qu’on s’y attarde.


© La Médiathèque Musicale

Il faut l’avouer, on ne vient pas à la Médiathèque musicale pour la beauté du lieu. Inauguré en 1986 dans le Forum des Halles, l’endroit est resté dans son jus, entre moquette pâlotte, néons blafards et murs grumeleux. Bref, les 80’s comme on ne les regrette pas. Reste que l’établissement – intégré au réseau des bibliothèques spécialisées de la ville – demeure incontournable pour tous les passionnés de musique, qu’ils soient simples mélomanes ou musicologues avertis. On peut y consulter et emprunter CD, livres et revues, partitions, DVD et, chose plutôt rare, disques vinyles. Soit en tout plus de 65 000 documents tous styles confondus, du classique au rock en passant le jazz, la variété, l’électro ou le hip hop.

Surtout, depuis quelque temps, le lieu semble vivre une seconde jeunesse à travers les nombreuses manifestations qu’il organise, accompagnant ainsi une volonté de s’ouvrir davantage aux musiques actuelles et aux nouveaux modes de vie des usagers. Pas une semaine ne se passe sans qu’une programmation ne nous intrigue. Saluons donc le travail des organisateurs qui rivalisent d’ingéniosité pour proposer des événements gratuits étonnamment défricheurs, ludiques ou pointus comme on en voit peu ailleurs. Parmi eux, les Concerts Pressés (des live de 30 minutes à l’heure de la pause déjeuner) ou les après-midi Vinyle et Théine (un salon de thé musical où prendre le goûter tout en piochant dans la discothèque foisonnante de la Médiathèque pour partager ses découvertes).

Mais l’adresse organise aussi régulièrement siestes musicales, scènes ouvertes, ateliers de découverte de logiciel de création sonore, conférences, démonstrations d’instruments, expositions et évidemment mini-concerts en pagaille.

« Notre objectif est de rendre l’endroit vivant et créatif à travers la variété de nos propositions, décrypte Catherine Soubras, responsable de l’action culturelle. On essaye d’aller de plus en plus vers des animations où il y a de la médiation et une vraie interaction avec le public, où l’on ne fait pas qu’écouter de la musique mais aussi en parler, l’expliquer. »

Un discours salutaire qui traduit une évolution plus globale de la politique des bibliothèques, plus seulement envisagées comme des sanctuaires dédiés à la conservation des œuvres, mais de plus en plus comme de véritables lieux de vie culturelle accessible à tous.

à VENIR

Expo, conférence et performance autour de la Library Music (8 novembre).
Concert de Matt Elliott (9 nov.).
Conférence sur la guitare, par Philippe Bruiguière (16 nov.).
Concert de Stranded Horse (18 nov.).
Concerts Pressés “Et je descends le son : les graves” (21 nov.)
Atelier-concert “3DVarius” (23 nov.).
Exposition Nous et les autres : des musiques pour se découvrir (25 nov.).

Forum des Halles,
8 porte Saint-Eustache, 1er.
Du mardi au samedi de 12 h à 19 h.
Emprunt support papier : gratuit,
Abonnement annuel pour emprunt de support multimédia (DVD, CD, vinyle…) : 61 €.
Activités et manifestation en entrée libre.
www.mediathequemusicaledeparis.wordpress.com