Le budget participatif, mode d’emploi

Voilà un joli moyen donné aux Parisien(ne)s de modeler leur ville et de bâtir des quartiers qui leur ressemblent !

Le budget participatif, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont plus de 100 millions d’euros qui sont mis en jeu par le biais du budget participatif pour l’aménagement urbain de la ville de Paris. Tout d’abord, les Parisiens proposent leurs idées en début d’année. Ces dernières sont ensuite étudiées. Enfin, les projets jugés pertinents sont soumis au vote, et c’est bien là que notre participation à toutes et à tous entre en jeu ! Adultes et enfants, nous pouvons tous choisir 5 à 10 projets (il y a deux types de projets confondus, dits « de ville » et « d’arrondissement » )

Les votes sont ouverts jusqu’au 1er octobre (20h).
A faire sur budgetparticipatif.fr ou dans une urne physique.
Résultats annoncés et mis en ligne début octobre.

Les 5 projets coups de coeur d’A Nous Paris

#RefabriquonsParis : quand le réemploi crée l’emploi

Dans un monde régi par le gaspillage et l’obsolescence programmée de nos objets, la refabrication d’objets est foncièrement pertinente. De leurs côtés, les quartiers populaires ont besoin de création d’emplois et disposent d’espaces facilement transformables en ateliers. Partant de ce constat, le projet #RefabriquonsParis est né, afin de permettre aux personnes volontaires de trouver un emploi qui ait du sens et contribue à redonner vie à des objets trop tôt délaissés.

Artisans, collecteurs, designers, menuisiers, électroniciens, ferronniers, réparateurs, formateurs, ingénieurs et autres « makers » sont tous concernés par cette démarche.

Lien vers le projet 

#SousLesPavésDesFleurs : rendre Paris plus végétale

Paris et sa pollution. On connait l’histoire, on la déplore, on la regrette. Et si on agissait ?
De notre côté, on dit oui à plus d’espaces verts, à des parenthèses verdoyantes et autres écrins de verdure si nécessaires à une qualité saine de l’air.
Pour y remédier, le projet #SousLesPavésDesFleurs propose de verdir l’espace public et de créer un environnement favorable à la biodiversité, à travers une végétalisation des murs le long du périph’, de trottoirs, de pieds d’arbres et autres créations de « refuges » foisonnants.
Le végétal comme meilleure arme contre la pollution et le bruit, on aime, on adore.

Lien vers le projet

#CitoyensMobiles : des kiosques citoyens ou des triporteurs pour se rencontrer

Parce qu’on a tous rêvé de se faire des amis spontanément, au détour d’une rue ou dans un café, un peu comme quand on était enfants. Parce qu’un lieu de rencontre de plus n’est jamais de refus, en ces temps où la solitude est ce qui nous tue. Parce qu’on n’a jamais assez de cadres qui puissent favoriser la cohésion sociale : le projet #CitoyensMobiles a tout notre enthousiasme.
L’idée ? Un kiosque citoyen mis à disposition dans chaque quartier populaire, où l’on pourra discuter ou débattre, selon l’humeur, profiter de concerts ou de pièces de théâtre… Bref, un lieu de vie pour tourner les lieux de presque-rencontres ordinaires en véritables lieux de partage.

Lien vers le projet

#VillePlusPropre : de nouvelles idées pour la propreté

Parce qu’une ville plus propre, ça ne se refuse pas, surtout pas au sein d’une capitale aussi peu ménagée que Paris. Au centre du projet #VillePlusPropre ? De nouveaux dispositifs propreté à Paris : équipements de nettoyage innovants, outils numériques d’aide à la collecte de déchets, cendriers fixes pour lutter contre les mégots abandonnés…
Cette initiative promet de redonner un souffle nouveau à la propreté de notre capitale.

Lien vers le projet

#CoupsDeCulture : coup de jeune pour les bibliothèques


Bibliothèque Mazarine

De la somptueuse bibliothèque Mazarine dans le 6ème à la dépaysante Germaine Tillon dans le 16ème : il n’y a pas à dire, Paris regorge de belles bibliothèques publiques.
Pourtant, ces vénérables temples de la connaissance ne sont pas présents dans tous les quartiers de la même façon.
Le projet #CoupsDeCulture vise à apporter un véritable coup de jeune à des lieux culturels dont des bibliothèques de quartiers populaires et notre bien aimé Théâtre Paris-Villette.

Lien vers le projet