Le génie d’Alex, successeur du Showcase

Sous le pont Alexandre III, une fourmilière humaine s’est installée à l’endroit qui abritait depuis 2006 le club Showcase.

 

C’est la faute du nouveau centre culturel éphémère Le Génie d’Alex, mené par l’équipe de Plateau urbain (le projet Grands Voisins), qui a récupéré la culée pour quelques mois.
Sur la terrasse, tandis qu’un DJ balance de la house sur un sound-system fonctionnant à l’énergie solaire, les bières côtoient les pinceaux d’une petite dizaine de personnes affairées sur un atelier peinture.

À l’intérieur, dans tous les coins, on trouve une activité différente : un attroupement derrière le bar indique qu’une performance théâtrale est en cours, conclue par une salve d’applaudissements.
La perceuse qui vrille ? Il s’agit de l’atelier de fabrication de tabourets.

Dans l’espace jeux au milieu, deux filles défient la gravité avec une tour de Kapla, tandis qu’un couple se fait tirer le portrait au photomaton, aujourd’hui sur le thème du voyage en Afrique.
Au fond, encore une file d’attente : on se presse pour acheter une salade de lentilles ou un sandwich végétarien, concoctés par l’équipe du resto squatteur anti-gaspi Freegan Pony.

Un peu plus tard, des musiciens amateurs démarrent leur concert sur la scène, qui accueillera ces prochains mois comédiens ou DJ’s, pour des soirées clubbing jusqu’à minuit. Et ce n’est qu’une partie des multiples projets que proposera ce « pop-up culturel » jusqu’au 4 décembre. Date à laquelle le groupe Noctis, désigné par l’appel à projets Réinventer la Seine, reprendra la main pour ouvrir en 2018 un lieu culturel autour du clubbing mais aussi de la danse et du théâtre, de jour comme de nuit. Smaël Bouaici

Le Génie d’Alex, midi-minuit,
Ouvert tous les jours
Port des Champs-Elysées, Pont Alexandre-III, 8e
Entrée libre