Les Grands Voisins, c’est vraiment la fin ?

Ça y est, les Grands Voisins, c’est terminé. Ce lieu atypique, véritable laboratoire de l’économie sociale et solidaire à Paris, a fait battre le cœur du 14e arrondissement pendant deux belles années. Fin décembre, ses habitants ont dû laisser la place aux ouvriers en charge du nouveau projet d’éco-quartier. Mais vous allez voir, il semblerait qu’une suite se profile…

Retour sur l’aventure des Grands Voisins

©Mam’Zelle Bulle

 

En 2015, sur les ruines de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, naissent les Grands Voisins. Depuis deux ans déjà, les locaux s’étaient petit à petit vidés dans le but de laisser place en 2023 à un nouvel éco-quartier. Comme souvent dans ces cas là, l’idée du gardiennage avait été envisagée en attendant le début des travaux. Mais 3,5 hectares à murer et à surveiller nuit et jour, cela a un coût : plus d’un million d’euros par an précisément. L’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) décide alors de confier les locaux à l’association Aurore pour y établir quelques 600 places d’hébergement d’urgence.

Laboratoire urbain

© Jérémie Wach-Chastel

 

Face aux inquiétudes des riverains et afin d’éviter de créer une poche de précarité dans le quartier, l’idée de faire de cet espace un lieu de mixité commence à émerger. C’est alors qu’entrent en jeu l’association Plateau Urbain et le collectif Yes We Camp. Leur objectif est simple : attirer start-up, associations et artisans sur place en leur proposant un loyer modique. En contrepartie, chaque structure doit trouver un moyen de faire vivre le lieu. Certains organisent des escape games dans les locaux, d’autres des ateliers ou des séances de cinéma ouverts à tous. C’est le début d’un bouillonnement artistique, social et culturel qui va durer deux ans.

Engagés jusqu’au bout

©Lisa George (Yes We Camp)

 

Deux ans pendant lesquels les efforts ne se relâchent pas. Alors même qu’ils savaient le projet temporaire, tous les acteurs du lieu se sont donné à 100% jusqu’au bout. Petit à petit, jardins partagés, poulailler, boutique, bar, restaurants, camping et même un sauna ont poussé dans l’enceinte de l’ancienne maternité. Cet été encore, une nouvelle terrasse était inaugurée et le restaurant Les Comptoirs ouvrait ses portes.

En décembre dernier pourtant, il fallait quitter les lieux. Alors que les équipes d’ingénieurs réalisent actuellement des sondages techniques sur les bâtiments, l’épicentre des Grands Voisins compte bien résister. Le bar/restaurant la Lingerie ainsi que la Ressourcerie Créative rouvriront leurs portes du 1er février (avec des horaires aménagés) à début avril… Date de lancement de la phase 2 !

Phase 2 : les Grands Voisins remettent ça

Plan d’aménagement de la phase 2 des Grands Voisins © Grands Voisins

 

 Suite au succès de l’expérience, un compromis a en effet été trouvé pour permettre à ce lieu d’expérimentation unique en son genre à Paris de survivre. Ainsi, d’avril 2018 à juin 2020, 190 places d’hébergement seront ouvertes dans une partie de l’ancien hôpital non-impactée par cette première tranche de travaux. Un appel à projet a également été lancé pour inviter de nouvelles structures à poser leurs valises. Et on nous promet de nouveaux lieux à destination du public avec un espace bien-être, de la petite restauration, des ateliers-boutiques et une programmation culturelle régulière. On a hâte de découvrir nos nouveaux Voisins !

À partir d’avril 2018, l’entrée se fera au 74 avenue Denfert-Rochereau, dans le 14e