5 bonnes raisons d’aller au We Love Green 2018

Amateur de verdure et de joyaux musicaux, prenez garde : le festival vert We Love Green revient les 2 et 3 juin prochains pour une 7e édition qui s’annonce encore plus belle. Voici cinq raisons de ne pas la louper.

 

Respirer son écrin bucolique

© We Love Green

 

Commençons donc par les évidences : si le festival au nom transparent est si spécial, c’est avant tout par son esprit, qui fait du bien à notre moral. Telle une parenthèse de verdure au sein de la ville, le festival écolo-friendly aménagé au bois de Vincennes est le moyen idéal pour oublier Paris et son charme pollué.

 

Dénicher les jeunes pousses

De la fraîcheur pop d’Angèle aux punchlines prometteuses de Moha La Squale en passant par le groove suave de Jorja Smith… Les jeunes découvertes se suivent mais ne se ressemblent pas au sein du festival visionnaire qui a le chic de repérer les pépites à surveiller de près. Si vous adorez découvrir en avant-première les talents que le monde s’arrachera demain, We Love Green est votre QG !

 

Brasser les styles musicaux

 

Rapper sur le flow irréprochable d’Orelsan, s’en aller rêver sur la poésie de Juliette Armanet ou de Charlotte Gainsbourg juste avant de taper du pied sur Nina Kraviz : il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs à We Love Green.

 

Frimer devant les stars inédites

© Tyler The Creator

 

On ne peut que saluer le line-up de  We Love Green, qui jure avec les programmations des festivals tricolores, toujours assez identiques dans les grandes lignes. La sélection rafraîchissante de WLG, elle, a le mérite de sortir du lot en offrant de nombreux invités exclusifs. Bjork y fera son unique date en France, à l’instar du duo de rappeurs américains Migos, quand ce n’est pas le sulfureux Tyler The Creator qui crée l’évènement en s’ajoutant à la programmation.

 

Retourner en enfance

 

C’est peut-être ce qui rend le festival si unique : sa douceur de vivre, son esprit bon enfant, ce petit je-ne-sais-quoi insouciant qui y règne. Seraient-ce peut-être les cours de yoga, les ateliers de confection de fleurs ou simplement l’impression folle que les festivaliers qui nous entourent sont tous nos amis ? On ne sait pas, mais on en deviendrait bobo volontiers.

 

 

Retrouvez plus d’infos et la billetterie sur Welovegreen.fr