La saison France-Roumanie en 5 événements

En 2019, la France et la Roumanie se rencontrent. Dans de nombreuses villes des pays d’Edith Piaf et Eugène Ionesco, l’histoire, la culture dans toute sa diversité, la jeune création, le numérique… sont mis à l’honneur pour célébrer le centenaire de la création de la Roumanie moderne, et la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne. A Nous Paris vous a sélectionné 5 événements parisiens qu’il ne faut surtout pas manquer pour cette saison France-Roumanie. 

 

Mircea Cantor – Vânătorul de imagini

Un aigle qui chasse un drone. Saison France-Roumanie
© Mircea Cantor

 

Dans le cadre de la saison France-Roumanie, l’artiste roumain Mircea Cantor a carte blanche au Musée de la chasse et de la nature. Sûrement l’un des artistes contemporains roumains les plus connus, il est reconnu par la France avec le prix de la fondation d’Entreprise Ricard en 2004 et le prix Marcel Duchamp en 2011. Pour cette exposition Vânătorul de imagini (Chasseur d’images), il explore la notion de territoire, thème récurrent dans son travail et met sur le devant de la scène l’animal sauvage, en lien avec son pays natal. Ici, se côtoient ses œuvres, celles de ses amis et des objets issus du Musée du paysan roumain de Bucarest.


Mircea Cantor – Vânătorul de imagini
15 janvier – 31 mars 2019

Musée de la chasse et de la nature
62 rue des archives, 3e
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h
Mercredi de 11h à 21h30

 

Isidore Isou

Extrait d'un film de Isidore Isou. Saison France-Roumanie
Isidore Isou, « 
Traité de bave et d’éternité », 1951
, film cinématographique, 35 mm noir et blanc, sonore, 123’25
, 
Collection Centre Pompidou, Paris, 
Musée national d’art moderne – Centre de création industrielle, 
Copyright de l’oeuvre : © Adagp, Paris Crédit photo / Photo credit : © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Service de la documentation photographique du MNAM / Dist. RMN-GP

 

La saison France-Roumanie est l’occasion pour le Centre Pompidou de mettre à l’honneur l’artiste Isidore Isou, avec une exposition éponyme construite autour d’archives récemment acquises. Cet artiste peu connu du grand public arrive en France en 1945 et fait très vite sa place au sein de la communauté artistique parisienne : André Breton, André Gide, l’artiste roumain Tristan Tzara… Il fonde le lettrisme en 1946 : le mot est abandonné au profit de la lettre pour son son et sa musique. Son art se construit autour de cette réflexion et de cette nouvelle poésie et annonce d’autres grandes réflexions comme l’hypergraphie. Une oeuvre riche et hors norme, que la grande institution parisienne tente de définir.


Isidore Isou
6 mars – 20 mai 2019

Centre Pompidou
Place Georges Pompidou, 4e

 

Club Trax : France-Roumanie

Affiche club Trax pour la Saison France-Roumanie
© Trax Magazine

 

Vous êtes curieux et rêvez de danser sur les sons des DJs underground roumains ? Organisée par Trax, le mag des cultures et musiques électroniques, cette soirée est pour vous. En before, une conférence animée par Jean-Paul Deniaud, le rédacteur en chef, invite ces artistes à présenter la scène roumaine, ce qui la constitue historiquement, politiquement et artistiquement. Ensuite, accompagnés de DJs français, ils se dévoilent derrière les platines pour le plus grand bonheur de vos écoutilles.


Club Trax France-Roumanie
15 février 20h – 6h

Grand marché Stalingrad – La Rotonde
6/8 place de la Bataille de Stalingrad, 19e

 

Une semaine roumaine avec L’Harmattan  

Livre Hors piste en Roumanie. Saison France-Roumanie
© L’Harmattan

 

La maison d’édition L’Harmattan s’associe à cette saison France-Roumanie afin de mettre en avant les auteurs franco-roumains et la rencontre de ces deux cultures. Plusieurs lieux, dont l’espace culturel L’Harmattan, le théâtre du Lucernaire et la librairie gourmande, accueillent ainsi une soirée littéraire autour du thème Vivre en dehors de ses frontières. Les auteurs Grégory Rateau, Marina Anca et Marie-Hélène Fabra Bratianu, une projection du film La fille la plus heureuse du monde de Radu Jude, un débat sur la réception du cinéma roumain hors des frontières, ou encore une dédicace du livre Les 50 recettes de ma Bounika Belina – Cuisine juive et roumaine d’Ileana Haber seront au programme. L’occasion de se mettre à jour sur sa culture littéraire et cinématographique roumaine.


Une semaine roumaine avec l’Harmattan
Du 19 au 23 mars 2019

Programme complet

 

Les roumains qui ont fait la France

Trois artistes roumains dans la ville. Saison France-Roumanie
© Louis Monnier

 

Régulièrement, les grilles du Panthéon sont cimaises d’expositions. Pour la saison France-Roumanie, ce sont Les roumains qui ont fait la France qui s’installent devant le Panthéon, monument symbolique de la reconnaissance de la France. Le philosophe et écrivain Emil Cioran, le dramaturge roumano-français Eugène Ionesco, l’historien des religions, mythologue, philosophe et romancier Mircea Eliade, le sculpteur Constantin Brancusi prennent ainsi place face à André Malraux, Jean Jaurès et, dernièrement, Simone Veil. Il est question ici de se souvenir que ces personnalités dont on ne se souvient pas toujours du nom ni de leur origine, ont beaucoup fait pour leur pays d’adoption, la France.


Les roumains qui ont fait la France
14 janvier – 13 avril 2019

Grille du Panthéon
Place du Panthéon, 5e

Saison France-Roumanie
Programme complet