Miley Serious nous raconte ses nuits parisiennes

Miley Serious © Facebook
Miley Serious. Source : Facebook

 

Tatouages enfantins sur les bras, tempes rasées, sourire pétillant… Cela se voit, Miley Serious n’est pas du genre trop sérieuse. Trois ans et demi après son arrivée dans la capitale, la DJ d’origine toulousaine a conquis la nuit parisienne grâce à sa techno musclée aux sonorités grunge. Elle a même créé son propre label, 99cts, et dirige la programmation artistique de la Java tous les jeudis. Amoureuse de Belleville et des soirées warehouse organisées en périphérie, Miley Serious nous donne ses 5 adresses préférées pour faire la fête.

 

Le bar le 9B

Le 9b
Le 9b © DR

 

« Maintenant que je suis DJ, j’ai un rapport forcément différent à la nuit. Je vais beaucoup moins en club, presque uniquement pour travailler ou voir des amis jouer. Et je me suis découvert une passion pour les soirées bar », avoue Miley Serious en touillant son maté, assise au comptoir des Triplettes de Belleville. En semaine, elle va souvent boire et danser dans ce petit bar situé juste à coté de chez elle. A l’étage, cela ressemble à un bistrot typique à la lumière tamisée et à la terrasse bondée. Surprise, en descendant l’escalier en colimaçon, on se retrouve dans une micro-cave sombre éclairée de néons, où des DJs jouent de la techno et de la house de qualité. Ici-bas, ça danse presque tous les soirs, pour le prix d’une bière. Miley apprécie « l’ambiance de quartier, les habitués toujours hyper sympathiques ». Le lieu parfait pour oublier qu’on est mardi soir et qu’il faut se lever tôt demain.

Le 9b
68 bd de la Villette, 19e
Métro Belleville
Programmation sur Facebook

 

L’Olympic Café

Foule à l'Olympic Café
Olympic Café © Raw Journey

 

Adolescente, Miley Serious a retourné les bars des bas-fonds toulousains avec son groupe de post-punk. Et elle écoute toujours du grunge pour se reposer un peu de la techno. Pour retrouver ses premières amours, c’est à l’Olympic Café qu’elle va secouer ses cheveux. Une petite pépite au cœur de la Goutte d’Or, ce restaurant organise dans sa cave des concerts de punk, grunge et pop indé. La programmation est underground, souvent expérimentale, mais l’ambiance n’a rien de sectaire. C’est un vrai lieu culturel, avec des expos photos temporaires et des chefs sénégalais qui nous régalent de poulet yassa et de mafé.

Olympic Café
20 rue Léon, 18e
Ouvert de 17h à 2h du mardi au samedi
Programmation sur Facebook

 

Le Pigalle Country Club

Pigalle Country Club
Pigalle Country Club © François Michel

 

Non, ce n’est pas un club privé pour aristocrates – ce serait mal connaître Miley Serious – mais un rade sombre pour noctambules perdus dans le « South Pigalle ». Elle adore y donner rendez-vous à ses amis. Les murs rouge sang rappellent que nous sommes dans un ancien bar à hôtesses, remplacées depuis peu par une faune de fêtards enjoués. Ici, les clients semblent tous se connaître depuis toujours et dansent avec entrain au son des DJ sets rock’n’roll. C’est grâce à eux que le PCC a ce je-ne-sais-quoi qui le distingue de tous les autres micro-bars de la rue Jean-Baptise Pigalle. Evidemment, comme à l’époque des hôtesses, c’est ouvert toute la nuit.

59, rue Jean-Baptiste Pigalle, 9e
Métro Pigalle
Ouvert du Lundi au mercredi jusque 3h, les vendredis et samedis jusqu’à 5h
Pigallecountryclub.com

 

La Station – Gare des Mines

La Station Gare des Mines
La Station Gare des Mines © Parallax

 

C’est LA boîte préférée de Miley Serious, celle qui allie ses deux amours : le punk et la techno. Installée dans une ancienne gare à Charbon, la Station – Gare des Mines offre des nuits sauvages aux clubbeurs du tout-Paris, aux vieux, aux jeunes, aux hipsters et aux weirdos. Notre DJ y va les yeux fermés : « Je fais une confiance aveugle au programmateur musical, Eric Daviron. Il vient du milieu grunge et est hyper exigeant sur la direction artistique. Là-bas, tu peux t’éclater aussi bien avec un petit concert en semaine, que toute la nuit le samedi soir. Il y a une ambiance particulière, un peu folle, qui te pousse à rester toute la nuit sans voir le temps passer », s’émerveille-t-elle. Entre la scène extérieure propice aux rencontres, la grande  salle intérieure et le sous-sol éclairé de néons, à la Station, les nuits filent en un battement de cils.

La Station – Gare des Mines
29 avenue de la Porte d’Aubervilliers, 18e
Métro porte de la chapelle  / RER E Rosa Parks
Programmation sur Facebook

 

Le Péripate

 

Miley Serious a découvert les soirées Péripate quand elle a été appelée pour y jouer, il y a deux ans et demi. Et elle ne s’est toujours pas remise de ce qu’elle y a découvert. Des centaines de jeunes se retrouvent à des heures improbables du jour et de la nuit dans cet ancien entrepôt en béton, coincé sous le périphérique au nord de Paris. A l’intérieur plane une ambiance sexy et libertine, avec seulement deux règles énoncées par les organisateurs : « full naked autorisé, backroom everywere ». Le line-up n’est jamais annoncé à l’avance, et c’est selon Miley « ce qui fait la magie du truc ». La DJ y a rencontré « le public le plus ouvert du monde, les gens les plus respectueux les uns des autres ». Les événements sont annoncés via une newsletter ou par le bouche à oreille, et réservés aux plus de 23 ans. Fêtards non avertis s’abstenir !

Péripate
Informations sur Facebook