5 galeries incontournables à Paris

Envie de découvrir des artistes moins médiatisés ? Aux côtés des pointures du marché, telles que Almine Rech, Lambert, Perrotin ou encore Marian Goodman, d’autres galeries confirmées proposent une programmation d’artistes moins conventionnelle, plus variée.

A NOUS PARIS et Artsper vous propose de découvrir 5 galeries dont la réputation n’est plus à faire, exposant des artistes décalés, très prisés par les collectionneurs mais demeurant méconnus du grand public. Une bouffée d’air frais dans le microcosme artistique parisien !

1. THADDAEUS ROPAC


1. Vue de l’exposition de Tonny Cragg, Courtesy of Thaddaeus Ropac

Nous entamons la liste avec une galerie bien établie à Salzbourg et Paris, qui défend bec et ongles des artistes émergents aux côtés d’artistes très reconnus. Thaddaeus Ropac représente une soixantaine d’artistes, y compris des figures de tout premier plan, des artistes en milieu de carrière et des jeunes talents émergents, ainsi que plusieurs successions de renom. Au pays des Habsbourg, Thaddaeus Ropac expose Warhol très tôt, mais aussi Beuys, Basquiat, Clemente ou Keith Haring. Aujourd’hui, le galeriste soutient et met en valeur les carrières de certains des artistes contemporains les plus influents venant de différents horizons, tels que Ali Banisadr, James Rosenquist, Tom Sachs et Imran Qureshi.

GALERIE THADDAEUS ROPAC
7, rue Debelleyme, Paris 3ème
69, avenue du Général Leclerc, Pantin (93)

 

2. KAMEL MENNOUR


2 .Vue de l’exposition « Tkaf », 2001, Latifa CHAKHCH, Courtesy of Galerie Mennour

Kamel Mennour est l’un des galeristes les plus originaux de cette liste. Consacrée à la photographie contemporaine, sa galerie présente le travail d’une génération d’artistes internationaux encore peu connus en France, à l’image de Larry Clark, Stephen Shore ou Nobuyoshi Araki. Artistes qu’il met en valeur aux côtés d’artistes plus établis comme Pierre Molinier, Buren, Huang Yong Ping et Anish Kapoor. Kamel Mennour est ainsi en tête d’une nouvelle génération de galeristes, beaucoup plus ouverte vers l’international et moins dépendante de la validation des grandes institutions françaises. A son image, sa sélection d’artistes est ambitieuse et atypique !

GALERIE MENNOUR
47, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6ème
60, rue Mazarine, Paris 7ème

 

3. JOCELYN WOLFF


3. Vue de l’exposition « Coma », 2008, Valérie FAVRE, Courtesy of Jocelynn Wolff

Le rapprochement entre Paris et d’autres horizons est la raison de la création de cette galerie. Avant l’ouverture de cette galerie en 2003, Belleville était un no art’s land. Jocelyn Wolff rêvait alors de reproduire à Paris une sorte de Lower East Side, ce quartier new-yorkais transfiguré par l’art contemporain. Ayant auparavant travaillé au CREDAC (Centre d’art contemporain d’Ivry-sur-Seine), le jeune galeriste défend le minimalisme et l’art conceptuel de l’avant-garde germano-suisse (Franz Erhard Walther, Valérie ­Favre, Miriam Cahn…) avec ardeur.

GALERIE JOCELYN WOLFF
78, rue Julien-Lacroix, Paris 10ème 

 

4. KREO


4. Courtesy of Galerie KREO

Tenue par Clémence et Didier Krzentowski, la Galerie Kreo s’axe sur la production et la promotion de nouvelles pièces en collaboration avec des designers mondialement renommés. Kreo se définit comme un “laboratoire”, dévoué à la production de pièces limitées contemporaines créées exclusivement pour la galerie par des designers tels que Ronan & Erwan Bouroullec, Pierre Charpin, Naoto Fukasawa, Jaime Hayon, etc. (la liste est très longue). Vous l’aurez compris, la particularité de cette galerie est qu’elle allie design et art contemporain. En effet, le couple a défendu Newson et Szekely, avant qu’ils ne deviennent les designers les plus chers du monde ! En parallèle à son rôle de production contemporaine, Kreo présente une exceptionnelle sélection des lumières vintages des années 1950 à aujourd’hui. Si vous avez un penchant prononcé pour le design, l’art contemporain, ou encore l’ameublement vintage, une visite chez Kreo s’impose !

KREO
31, rue Dauphine, Paris 6ème

 

5. SCHOOL GALLERY


5. Courtesy of School Gallery

C’est dans un esprit à la fois radical, percutant, transculturel et bouillonnant que la School Gallery défend depuis plus de sept ans les artistes confirmés et les jeunes talents venus de tous horizons. Le parti pris singulier d’Olivier Castaing propose une nouvelle approche des œuvres. Après une visite de la galerie, Olivier invite les collectionneurs et visiteurs à entrer dans son cabinet d’amateur situé dans le prolongement de la galerie dans un bâtiment du 17ème, ancien relais des calèches du courrier de Lyon… Un cadre historique pour une immersion dans une collection vivante… Une installation à part entière. Dans son « antre » comme il l’appelle souvent, on découvre la multiplicité de ce qu’il aime, son intérêt particulier pour la photographie, et les productions de ses artistes fétiches. Cet espace de 240 m2 accueille des artistes aussi variés que Susanna Hesselberg (Suède), Cécile Le Talec (France), Jakob + Macfarlane (France), Vee Speers (Australie), Chiachio Giannone (Argentine) et Naji Kamouche (Algérie/France).

SCHOOL GALLERY
322 rue Saint Martin, Paris 3ème