Adresses : 7 bons plans pour Halloween

Le musée des horreurs est de retour. Des squelettes aux zombies, clowns et autres poupées maléfiques, la fête d’Halloween reprend ses droits le 31 octobre prochain. Pour crier, hurler et rire, on vous livre nos meilleurs plans pour se faire peur.

Manoir de Paris, le best-of de l’horreur


© Le Manoir de Paris

L’attraction qui fête ses sept ans cette année, attire toujours autant les troupes – 20-30 ans en majorité – prêts à se faire peur pendant ¾ d’heure dans les labyrinthes et étages d’un Manoir aux décors dignes des meilleurs films d’épouvante. Après ses Dark Night (organisées chaque vendredi 13 et plongeant les visiteurs dans un noir quasi complet au milieu de monstres et de clowns funestes), le Manoir lance pour Halloween « Liens de sang », une thématique remettant à l’honneur les grands classiques du cinéma d’horreur – Massacre à la tronçonneuse, The Ring entre autres – et qui promet d’achever l’expérience autour d’un rituel organisé avec nonnes, prêtres et exorcistes. Bonne idée de la maison, le show durera dans le temps, jusqu’au 15 novembre pour les retardataires. Avant de déguerpir, passer par la boutique, le choix de fausses dents, de faux piercings pour faire peur à mamie et de poupées tachées de sang, faisant bien la farce.

18, rue de Paradis, 10e. M° Poissonnière. À partir de 20€.

 

Le Bal des Vampires, bienvenue chez Dracula


© Le bal des Vampires

Déjà à l’origine du Bal des princesses – événement printanier mixant garden party et club,  réunissant marquises d’un soir, anonymes ou célébrités – le RP Dan Marie Rouyer lançait l’année dernière sa première édition du Bal des Vampires. « Le costume macabrement glamour », près de 2000 invités se joindront au Pavillon Champs-Élysées, transformé pour l’occasion en Château de Dracula et où créatures et performances animeront les lieux. Pour que la fête soit belle, le site internet de l’événement dresse la liste des meilleures boutiques où se ravitailler, propose aussi ses tutoriels et exclut les déguisements faciles : zombies sanguinolents, diablesses à cornettes, masques de citrouille et robes de fantôme en nylon. L’idée est d’être original et trash.

De 23 h à l’aube au Pavillon des Champs-Élysées, 8e, M° Franklin-Roosevelt. Tarif : à partir de 25 € la place (en prévente sur www.lebaldesvampires.com).

 

La Maison des 6 Trouilles, la maison des pirates

C’est à la Crémerie des Halles, galerie et showroom de la rue des Halles, que s’invite à partir du 27 octobre et jusqu’au 31, la Maison des 6Trouilles. Mis en scène par la marque Fanta, le lieu sur deux niveaux organisera au sous-sol un Escape Game nous plongeant dans le squat d’un Hacker et où 6 énigmes seront à découvrir. Plus markété, le rez-de-chaussée fait pop-up store (avec boissons, jeux vidéo et baby-foot en libre-service) et met à dispo son Fantomaton, cabine où customiser ses photos au moyen de filtres Snapchat.

À la Crèmerie de Paris, 9-11, rue des Déchargeurs, 1er, M° Châtelet les Halles. Entrée libre. Inscription sur le site www.fanta.com

Disneyland, danse avec les squelettes


© DR

Comme tous les ans, Disneyland Paris passe à l’orange depuis le 1er octobre et annonce cette saison le “retour des Méchants Disney” dans un défilé inédit Mickey’s Halloween Tricycle Gang. Tous les jours sur Main Street, montés sur de géants tricycles, et dans les différents univers du parc, rencontres avec la Sorcière de Blanche Neige, Cruella bien sûr, la Reine de cœur (Alice au Pays des Merveilles) mais aussi Maléfique (La Belle au Bois Dormant)…. Pour faire la fête entre squelettes et fantômes, rendez-vous à Frontierland, le spot où assister à la Skeletoons Party de Dingo et découvrir sa bande de potes : José Carioca et Panchito Pistoles, les acolytes de Donald dans le film Les trois Caballeros, et Mickey et Minnie of course.

Soirée 31 octobre de 20h30 à 1 h (Entrée sur le Parc Disneyland dès 17h pour les détenteurs d’un billet valide pour la soirée) et jusqu’au 5 novembre à 77777 Marne-la-Vallée. www.news.disneylandparis.com

 

Point Éphémère, Petits Meurtres entre amis


© DR

Direction le canal Saint-Martin et le Quai de Valmy, spot halloweenesque, où se mettre dans le bain (de sang) avec la projection le 31 octobre de deux films. Entre toiles d’araignée et pierres tombales, frissons autour du célèbre Freddie, les griffes de la nuit et de Vendredi 13, saga épique lancée au début des années 80 et embarquant au camp de Crystal Lake, là où Jason, adolescent mourut noyé vingt ans plus tôt. La suite se fera en musique, « avec du bon son rock’n roll et des DJ’s morts vivants à la coupe frankensteiniène », un photobooth sanguinaire, des ateliers tattoos monstrueux et des bonbecs à s’en boucher les artères. Pour la totale : dégustation de cocktails à base de globules rouges et de vodka.

200, quai de Valmy, 10e, M° Jaurès ou Louis Blanc, de 21h à 3h. Entrée libre pour les personnes déguisée.

 

Fermes de Gally, la fête de la citrouille


© DR

Pour fuir monstres et zombies de la capitale, détour par les Fermes de Gally. À proximité de Versailles, cette ferme datant de plus de 1000 ans, s’est notamment faite une belle réputation pour ses cueillettes via un grand potager ouvert à tous où venir récolter fruits, légumes et fleurs de saison cultivés de façon responsable. Depuis le mois d’avril, les Fermes de Gally font pousser des milliers de citrouilles, de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les tailles dont les fameuses Jack O’ Lantern destinées à la Fête des citrouilles.

Route de Bailly (D7), Saint-Cyr L’Ecole (78). Du 26 au 31 octobre, des ateliers pour enfants sont organisés sur place pour imaginer et creuser la citrouille la plus terrifiante (à partir de 11 €). Billets sur www.ferme.gally.com

 

Musée Grévin, nocturnes effrayantes

Pour avoir les chocottes, rendez-vous aux nocturnes effrayantes du célèbre musée, où du 25 au 31 octobre La Bête du Gévaudan prend possession des lieux et vient hanter les allées. Meilleures soirées prévues les 28 et 31 où jusqu’à minuit se raconte l’histoire d’un mythe, une visite angoissante à la rencontre des personnages clés – dont la femme-louve, chamane excentrique invitant à jouer son destin à la roue –, un bal étrange en clôture de parcours, peuplé de revenants illustres – Louis XV, la Pompadour ou la reine Marie Leszcynska – se tenant dans la magnifique salle des colonnes du musée.

10, boulevard Montmartre, 9e, M° Grands Boulevards. Entrée à partir de 17,50 €.