A.Tester

Cinq idées d’activités et de sorties entre potes à Paris

Vivre à Paris en amoureux, c’est chouette, il y a plein de choses à faire en compagnie de son/sa cher(e) et tendre. Mais ce qui est encore plus drôle, c’est d’écumer la capitale avec sa bande de potes. Rien de mieux que d’être bien entouré pour profiter de nos journées, soirées et nuits parisiennes. Et pour changer un peu des sempiternels (mais néanmoins terriblement agréables) apéros dans vos bars de quartier préférés, on vous a sélectionné quelques idées pour des sorties mémorables entre copains !

Lancer de haches

©Dan Edwards on Unsplash

 

Si votre entourage est dans un délire Game of Thrones ou si vous avez toujours rêvé de devenir bûcheron, voici l’activité parfaite ! En provenance directe du Canada, il est possible de pratiquer ce sport insolite grâce au centre Les Cognées, premier établissement de lancer de haches en France. Comme manier une hache n’est pas chose aisée, et l’envoyer là où vous voulez encore moins, les sessions comprennent une partie d’apprentissage nécessaire pour que la petite sortie conviviale ne se termine pas aux urgences – pas de panique, les lames sont émoussées. Une fois les conditions de sécurité bien assimilées, vous pourrez vous en donner à cœur joie lors de petites compétitions entre amis. Idéal pour se défouler et décompresser après une harassante semaine parisienne.

 

Escape game

Les meilleurs escape games horreur de Paris

Sortie de groupe par excellence, les escape games connaissent depuis quelques années un succès retentissant. Aujourd’hui, il y en a donc pour tous les goûts, pour tous les niveaux et le choix d’ambiances est considérable. Réunissez donc vos potes pour constituer une fine équipe de cerveaux rodés à la résolution d’énigmes, faîtes des provisions d’euphytose et partez à l’aventure ! Vous enfuir d’un hôpital psychiatrique maléfique, échapper à l’infernal Jigsaw et à des hordes de cannibales, ou enquêter sur l’étonnant succès de la supérette de Norbert, les occasions ne manquent pas pour mettre à profit vos talents de détective et votre résistance au stress. On en profite aussi pour (re)-découvrir de magnifiques lieux parisiens, comme l’Opéra Garnier avec l’escape game du Fantôme de l’Opéra. Mention spéciale aussi à Mafia Denfert, un jeu d’enquête grandeur nature qui démarre des Grands Voisins et vous met dans la peau d’un mafieux. Enfin, dans le même genre, la Murder Party de la Conciergerie vous permettra d’intégrer la brigade de la police judiciaire le temps d’une soirée mouvementée à examiner des cellules datant de la Révolution.

 

Brasser sa propre bière

La Montreuilloise – Facebook

 

A force d’écumer les bars, vous avez l’impression d’avoir déjà goûté toutes les bières de la capitale ? Il ne vous reste plus qu’à fabriquer la vôtre. Quel meilleur hommage à l’amitié et à votre passion commune pour le houblon que de concocter votre propre breuvage, à déguster ensemble une fois mis en bouteille ? La microbrasserie La Montreuilloise, en plus de proposer de délicieuses bières artisanales, vous initie à leur confection au sein de leur usine près du quartier des Murs à Pêches. Sous la supervision d’un brasseur qui assure votre formation en vous apprenant les bases théoriques et pratiques de « la méthode anglo-saxonne d’infusion mono-palier tout grain », il est possible de réaliser jusqu’à huit brassins par demi-journée et de vous mettre à deux pour réaliser le nectar de vos rêves en suivant la recette de votre choix : bière blonde, ambrée, blanche, IPA, bière style belge ou même bière de noël aux épices !

Les ateliers de fabrication se déroulent le samedi matin et la mise en bouteille s’effectue un mois après. Le prix, 150 euros par brassin, est tout à fait honnête dans la mesure où, en plus de la mise à disposition des matières premières, du matériel, des cours et des dégustations, vous repartirez tout de même avec quelques 24 bouteilles de 75 cl – à déguster un mois plus tard le temps que la fermentation se fasse !

La Montreuilloise
97 rue Pierre de Montreuil, 93100 Montreuil
Toutes les infos sur les ateliers ici

 

Jouer

Gossima Ping Pong Bar – Facebook

 

Votre appartement est trop petit pour accueillir d’honorables parties de loup-garou ou de Cluedo ? Et on parle même pas d’activités plus sportives ? Pas de panique, les bars ludiques pullulent tellement dans la capitale que votre plus grosse difficulté sera de choisir une thématique. Les amateurs de jeux vidéo seront ravis de s’affronter à Mario Kart au Reset, bar dédié au retrogaming, tandis que les férus de jeux de société trouveront leur bonheur dans la chaleur du Nid, Cocon Ludique, niché dans le troisième arrondissement.

Où se cachent les meilleurs bars à jeux à Paris ?

Si ces activités vous paraissent trop calmes (apparemment vous n’avez jamais joué à Mario Kart), défiez vos potes autour d’une partie de ping-pong. Oui, on le sait, vous n’y avez pas joué depuis le CM2 mais le bar à ping-pong Gossima dans le onzième vous offre la possibilité de travailler vos revers en insultant vos amis tout en buvant des cocktails. Six euros la location d’une table pour 30 minutes, c’est un peu cher mais vous avez la possibilité de réserver une table pour la soirée à partir de dix euros par joueur – minimum 10 participants.

Les amateurs de pétanque ou les nostalgiques de leur Provence natale peuvent aussi s’adonner à leur sport favori dans les bars de la capitale. Certes le soleil ne sera pas souvent de la partie (de boules), mais le pastis lui comblera le manque de vitamine D. Direction le onzième pour découvrir au sous-sol du bien-nommé restaurant Les Niçois un terrain (en gazon) de pétanque, dont vous pourrez profiter en bande tout en partageant une délicieuse assiette d’antipasti et des Ricard pas chers. Pareil Chez Bouboule du côté d’Anvers, qui en plus d’assouvir vos besoins en aligot, met à votre disposition une véritable piste de pétanque en sable. Enfin, rien ne vaut une partie de pétanque sur le Canal grâce au légendaire Bar Ourcq.

Moins original mais tout aussi addictif, les baby-foot ne manquent pas à Paris : à la Fourmi dans le dix-huitième, les Triplettes à Belleville, le Mauri 7 dans le dixième… Côté billard, dur de concilier réelle convivialité et boule blanche mais le pub Saint-Hilaire relève le défi : ambiance chaleureuse, service en or, bonnes bières pas chères et billard se partagent les murs de ce petit bar cosy du cinquième arrondissement.

Enfin, il n’y a pas qu’en province ou dans les séries américaines qu’on peut s’adonner à une bonne vieille partie de bowling. Le Bar à Pintes dans le onzième vous propose d’épater la galerie avec vos strikes en mettant à votre disposition un mini-bowling, tandis que le charme désuet des pistes du Bowling Mouffetard accompagnera vos savants lancers de boules.

 

Karaoké

©Ecran Pop – Facebook

 

Comme tout le monde, vous avez  dans votre entourage une ou un pote qui se met à chanter toutes les paroles des morceaux programmés dans votre playlist en soirée – surtout les playlists spéciales années 80. Il est temps de révéler ses talents au grand public : éteignez Spotify et traînez donc vos copains au karaoké le plus proche. L’activité de groupe la plus kitsch au monde connaît en ce moment un véritable revival et les endroits ne manquent pas pour vivre de formidables moments de gêne musicale dans des ambiances plus ou moins glauques. Parmi eux, l’incontournable China Town, le plus grand, le plus vieux, le plus authentique. Dans cet ancien gymnase, il faut faire la queue pour accéder à la cabine du DJ et lui transmettre le nom du titre souhaité, mais l’expérience de chanter devant un large public généralement bienveillant, constitué d’habitués et de curieux plus ou moins avinés, dans un cadre aussi clinquant est une expérience particulière. Privilégiez les débuts de soirées, la frénésie autour du karaoké compilée à l’alcool ne fait pas toujours bon ménage…

Bien plus intimiste, le Bam Karaoké Box vous permettra de pousser la chansonnette uniquement entouré de vos fidèles camarades grâce à un système de location de salles privatives. Au programme, playlist de qualité, énorme choix, et tapas et cocktails de qualité. Pour ceux qui ne veulent jamais s’arrêter de chanter, La Noche à Pigalle ferme à 5h ! Ambiance conviviale, forcément chaotique en fin de soirée, l’entrée est à 15 euros.

Coup de cœur aussi pour le formidable concept lancé par L’Ecran Pop : des séances de cinéma musical de films cultes sur lesquelles vous pouvez chanter à tue-tête. L’ambiance y est survoltée, les gens souvent déguisés et l’immersion est totale. Le prochain ? Un cinéma-karaoké spécial Bohemian Rhapsody !

Enfin, si chanter ne vous tente pas le moins du monde mais que vous et vos amis appréciez la grande musique, on ne compte plus les bars parisiens où il est possible de vivre des blind tests endiablés proposant une grande diversité de styles et de thématiques : le Truc Mush à Bastille, l’Octopussy dans le dix-septième, le Supercoin dans le dix-huitième ou encore le Biscornu dans le deuxième !