City breaks : L’échappée européenne

Avec le printemps, les regards se tournent bien sûr vers l’Espagne (plus de 10 millions de visiteurs français chaque année, selon le Salon mondial du tourisme) et le Portugal (plus de deux millions). Cap sur Madrid, Barcelone ou Lisbonne, donc, mais pas de raison non plus, de ne pas regarder ce qu’offrent les autres grandes villes européennes. Quelques pistes à suivre.

Berlin 

Tresor, tu ne fais pas tes 25 ans

Initialement installé le 13 mars 1991 à Potsdamer Platz, le club Tresor n’avait pas vocation à durer. Titulaire d’un bail de trois mois et d’une simple licence de galerie d’art, l’espace qui trouva son nom parce qu’il renfermait d’anciens coffres de banque, allait pourtant devenir une institution de la techno berlinoise. Décor de moments mythiques mettant en scène des pointures à l’instar d’un Sven Väth ou un Jeff Mills débutant, le lieu fut surtout celui de la réunification des jeunesses de l’Ouest et de l’Est autrefois séparées, et un symbole d’ouverture sur le monde, très vite influencé qu’il fut par le son de Detroit. Son histoire fut cependant comme prévue chaotique, jusqu’à ce que ses portes ne ferment, mais pas définitivement. Aujourd’hui implanté de façon pérenne au Kraftwerk à Berlin, il peut célébrer ses 5 000 soirées, ses 30 000 DJ sets et son quart de siècle, tout au long de l’année 2016. Au programme, une tournée mondiale (chez nous le 17 juin à la Gaîté Lyrique), avant la fin de laquelle se tiendra dans son hall monumental un grand festival, du 21 au 23 juillet.

Tresorberlin.com

 

Lisbonne

Les (nouvelles) Plages électroniques

 

Les Plages électroniques, installées à Cannes depuis dix ans, proposent pour la première fois, en avant-goût de leur édition 2016 (du 4 au 6 août), une session à Lisbonne. Organisée par Panda Events (Les Plages, Les Dunes électroniques, Crossover, Martizik) et Allô Floride (Ground Control, TheSoundYouNeed…), en collaboration avec la structure locale Lux LSD, cette beach party de trois jours alignera têtes d’affiches et découvertes internationales, avec un beau panorama de la scène portugaise, bien sûr. Parmi les Frenchies qui nous représenteront là-bas, on notera déjà la présence de Villanova, Étienne de Crécy, Crayon, ou encore Fakear. Prenez vos places.

Les Plages électroniques Lisboa, festival du 3 au 5 juin.

 

Madrid

Les joies de la botanique

Du 27 juin au 29 juillet, le Jardin botanique Royal d’Alfonso XIII accueillera un nouveau cycle de concerts qui se dérouleront en soirées. Dans cet espace naturel inattendu, artistes internationaux et espagnols de tous les styles se succéderont, histoire de satisfaire tous les publics. La sélection comporte cependant des immanquables (Benjamin Clementine, M83, Ibrahim Maalouf, Brad Mehldau…) et sera en tout cas l’occasion de faire pas mal de découvertes.

Nochesdelbotanico.com

 

Rome

Sur la route de la Grande Bellezza

© Gianni Fiorito / PARAMOUNT

C’est sur le site touristique de la ville de Rome que l’on trouve cette belle idée qui colle parfaitement au Festival de Cannes qui démarre. L’historien de l’art Costantino D’Orazio, auteur du livre La Rome Secrète du film La Grande Bellezza y suggère ainsi de partir sur les traces des lieux évoqués dans le long-métrage de Paolo Sorrentino en compétition il y a trois ans. Ici, comme dans l’œuvre du cinéaste, pas question de se contenter d’une Rome de carte postale, même si l’on admire au passage quelques-uns des lieux les plus prestigieux de la capitale italienne. Tant mieux, d’ailleurs, puisqu’on les regarde bien autrement qu’auparavant. 

www.turismoroma.it, rubrique Les Curiosités.

 

Barcelone

Food de foot

© FC Barcelona

Pour les supporters du FC Barcelone, le Camp Nou est un passage obligé. On y visite ainsi les lieux les plus emblématiques du stade, le musée ou l’Espace Messi (si, si). Depuis février, même l’experience se prolonge en réservant une table au Roma 2009, le premier restaurant permanent de l’endroit. Si l’espace a été conçu par le célèbre designer d’intérieur Lazaro Rosa Violan, la cuisine a été laissée aux non moins prestigieux frères Iglesias, réputés internationalement pour la réussite de leurs restaurants barcelonais. Pour cette enclave sportive, le menu fait la part belle aux produits de la mer.

www.fcbarcelona.es

 

Milan

Le design roi

© Eugenio Quitllet / Kartell 

Si Milan est l’une des capitales de la mode, elle est aussi un eldorado pour les fous de déco. Preuve en est son Salon du meuble, événement majeur dans le calendrier annuel des professionnels. Parmi les grandes institutions locales en matière de design, on ne manquera pas l’impressionnant musée de la société Kartell, spécialiste du plastique chic depuis presque 70 ans. À quelques encâblures de Milan, on verra ainsi dans cet endroit entièrement rénové l’an passé pour son quinzième anniversaire, les créations mythiques de la maison, signées par les plus grands noms de la discipline, jusqu’à notre Philippe Starck national.

Museo Kartell, Via Delle Industrie, 1-3, Santa Corinna di Noviglio MI. www.kartell.com

 

Stockholm

Andy Warhol en Suède

© Anders F

Ceux qui ont vu l’exposition consacrée au Velvet Underground à la Philharmonie de Paris et qui ont déploré de ne pas y trouver suffisamment de Warhol peuvent aller voir la très belle exposition consacrée à l’héritage du pape du Pop Art, dans le très atypique musée Artipelag dont nous vous avons déjà parlé. Bol d’air garanti, puisque l’établissement, tout proche de Stockholm, est en pleine nature et que l’été, on y vient en bateau.

The Legacy of Andy Wahrol, jusqu’au 25 septembre. www.artipelag.se