A.Tester

Dossier spécial Halloween : notre guide pour passer un samedi terrifiant !

Cette année Halloween tombe un samedi. Aucune raison valable, donc, pour ne pas le fêter. A NOUS PARIS vous fait une sélection de petites choses qui vont pimenter votre journée et votre soirée d’Halloween. Avec ça vous risquez de ne pas rester de marbre… Prêts à frissonner ?

1. Un programme de soirées

Halloween est clairement un argument de poids pour les organisateurs de soirées. Et vu que ça tombe un samedi cette année, tous les clubs se prêtent au jeu. C’est la Halloween Parade, le plus compliqué sera de faire votre choix.

– Comme d’habitude la Gaîté Lyrique propose une soirée originale qui nous donne très envie ! U.S Girls est programmée samedi soir pour une soirée sous le nom de la sorcellerie indie pop canadienne. De quoi laisser le filtre de la fête se faufiler en nous. D’autant que la Flash Cocotte  prendra possession de la Gaîté pour le reste de la soirée.
– Autre plan : A la House of Moda, la soirée gay hétéro-friendly de la Java, c’est déjà Halloween tous les mois. Crame et Reno, les fondateurs de la soirée “lookée-décalée”, n’ont pas eu à réfléchir bien longtemps au dress code pour cette édition, qui célébrera la mort à la mexicaine. Aux platines, Yan Wagner, le roi de l’électro-pop française, et la Lyonnaise Calling Marian, capable de composer de la techno bien mentale et de reprendre Rihanna ou Capitaine abandonné de Gold.
– Le Badaboum n’est pas en reste : Le club de la rue des Taillandiers fêtera ses deux ans ce week-end avec le samedi, une soirée sous le signe du freak. Organisée par l’équipe du Bal Con, entre cantatrice muette, hipster imberbe et cyclope borgne, et mise en musique par des DJ’s certifiés, comme Dima de Popcorn Records, Maxime Iko, Sven Løve, le héros du film Eden, ou les Villanova, la soirée risque d’être inoubliable.
– De son côté, le Café de la presse a opté pour le décalage et propose un “pink Halloween” avec sa Nuit des roses vivants, entre “flamants rose, licornes, et autres vagins géants” (sic). La raison de ce grand n’importe quoi, c’est Romain Play et son Camion Bazar. A ses côtés aux platines, les DJ’s du label Rose et Rosée, tout aussi barrés. Sans aucun doute la fête la plus folle du Jour des morts.

 

2. Un livre 

On en a d’autres en stock mais parmi nos préférés il y a l’anthologique L’Histoire Illustrée de l’horreur de Stephen Jones. C’est un grimoire à posséder si l’on veut tout savoir sur le monde de l’horreur. Un véritable recueil qui réunit onzes grands auteurs. Vampires, loups-garous, fantômes, zombies… En dix chapitres, cette anthologie rassemble gravures anciennes, tableaux, affiches, BD ou œuvres numériques d’artistes contemporains, accompagnés de textes de la littérature fantasy. Pour faire le tour de la question.
Et pour aller plus loin, on a d’autres livres en réserve, c’est par ici. 

 

3. Une sélection de boutiques de déguisement 

Au Clown de la République
Vous trouverez surement votre bonheur dans ce magasin de déguisements et d’accessoires du Boulevard St Martin. A la location ou à la vente, Au clown de la République propose une large gamme de produits : magie, maquillage, masques, farces et attrapes, costumes variés.
→ 11 Bd. St Martin, 75003 Paris. Tel : 01.42.72.73.73

Au Fou Rire
C’est LE magasin pour dénicher vos accessoires. Araignées, capsules de faux sang, masques, bombes à cheveux, balais de sorcière, capes, costumes divers, dents de vampire…
→ 22 bis rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris. Tél : 01.48.24.75.82

Aux Feux de la Fête
Que vous représentiez la mort, un zombie, Dracula, ou même un cowboy, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour un Halloween réussi.
→ 135 bis, bd du Montparnasse, 75006 Paris

 

 

4. Des recettes de cocktails 

Pour être dans les finitions, notre sélection de quatre cocktails terrifiants… De bons breuvages pour vivre une nuit des plus sombres. 

→ Le Martineye
Ingrédients pour 1 verre
2 cl de sirop de bubble
4 cl de vodka
1 cl de vermouth blanc (martini, cinzano)
1 confiserie en forme d’œil

Préparation
Réalisez la recette « Martineye » au shaker. Frappez les ingrédients au shaker avec des glaçons, versez dans le verre en retenant les glaçons et placez la confiserie en forme d’œil afin qu’elle flotte à la surface du cocktail. Servir dans un verre de type « verre à martini ». 

→ Halloween Black Spider
Ingrédients pour 1 verre
4 cl de vodka
2 cl de triple sec (cointreau, grand marnier)
2 cl de jus de citrons 2 cl de jus de cranberry (canneberges)

Préparation
Frappez les ingrédients au shaker avec des glaçons et versez dans le verre en retenant la glace. Servir dans un verre de type « verre à martini ». Décor : placez des morceaux de rouleaux de réglisse sur le bord du verre, symbolisant les pattes d’une araignée.

→ Batracien d’Halloween
Ingrédients pour 1 verre
 2 cl de sirop de banane verte
1 cl de sirop de jasmin
2 cl de jus de citron
3 cl de gin
1 cuillère à soupe de perles du japon

Préparation
Déposez les perles du japon (cuites et égouttées) dans le verre. Frappez les autres ingrédients au shaker avec des glaçons et versez dans le verre en retenant la glace. Servir dans un verre de type « verre à martini ».

→ Bloody brain
Ingrédients pour 1 verre
3 cl de schnapps à la pêche
1 cl de crème de whisky (baileys)
1 trait de sirop de grenadine

Préparation
Versez le schnaps. Versez doucement la grenadine, afin qu’elle tombe au fond tout en colorant legèrement le schnaps. Ajoutez doucement le Bailey’s (cerveau), qui ne tombera pas au fond. Servir dans un verre de type « shooter ». 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. 

 

5. Un lieu 

Installé dans une demeure classée, le Manoir de Paris propose sur trois niveaux de 1500 m² un parcours interactif ressuscitant, grâce à une poignée de comédiens, une vingtaine de légendes parisiennes qui font froid dans le dos. A vrai dire, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre en y pénétrant, imaginant déjà une sorte de train fantôme cheap comme ceux qui pullulent dans les fêtes foraines. Au final et malgré un tarif qui a aussi de quoi donner des sueurs froides, on a été agréablement surpris. Le jeu des acteurs, grimés comme pas possible, est impeccable, passant du grand guignol au réalisme le plus violent. Quant aux décors, extrêmement variés et soignés, ils nous plongent aussi bien dans une station de métro blafarde laissée à l’abandon que dans un asile psychiatrique sordide, chaque salle réservant son lot de personnages repoussants et d’ambiances glauquissimes.
Bien entendu, le Manoir a mis les petits plats dans les grands pour célébrer Halloween, avec un spectacle spécialement conçu pour l’occasion. Des volontaires ?

 

6. Un tuto maquillage 

Parce qu’on sait que vous êtes des vrais, que vous n’oseriez pas faire Halloween sans adopter le total look, on a pensé qu’il fallait trouver THE tuto maquillage. La bonne occasion pour se lâcher, changer de peau le temps d’une nuit et faire les selfies les plus stylés ! 

 

 

7. Une série 

Si vous avez échappé jusque-là au phénomène American Horror Story, quel chanceux vous faites ! Mais si vous avez déjà vu les premières saisons, pas d’inquiètudes, les réalisateurs ne s’arrêtent pas en si bon chemin et sortent une nouvelle saison, juste pour vous faire plaisir. Alors pour tous ceux qui préférent leur canapé au dancefloor, on a quand même pensé à vous. Pas de raison que vous échappiez aux frissons du 31 octobre… Vous feriez peut-être mieux de sortir !