Evénement : la fête des vendanges de Montmartre

Du 11 au 15 octobre, la fête des Vendanges animera Montmartre. 500 000 visiteurs sont attendus pour la 84e édition du rassemblement festif annuel classé troisième événement parisien après Paris Plage et Nuit Blanche. Une nouvelle édition placée sous le thème des Lumières, qui apportera son lot de réjouissances, entre concerts, ateliers, visites, street-art, poésie, calligraphie et performances artistiques diverses.

Paris n’est qu’un bouquet de surprises, de ses jardins cachés à ses bars sur les toits, chaque rue ouvrant sa malle à secrets au badaud curieux qui ose s’y aventurer. Montmartre pourrait n’être qu’un village intemporel au cœur d’une ville, une basilique au cœur consacré et des escaliers durs aux miséreux. Et ce serait déjà bien. Mais c’est aussi là que se cache l’un des trésors de la Capitale, aussi inattendu qu’unique : une vigne. Et cela ne date pas d’hier, puisqu’elle remonte à 944 ! Après une disparition pour cause de maladie en 1928, 2000 pieds seront replantés en 1933 et les vendanges ont depuis pris racine dans les habitudes du 18e arrondissement, avec une fête dédiée, qui célèbre cette semaine sa 84è édition, parrainée entre la comédienne Sarah Biasini, à l’affiche de la pièce Modi aux côtés de Stéphane Guillon au Théâtre de l’Atelier à partir du 10 octobre (voir les tarifs préférentiels Fêtes des vendanges). « Pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise », écrivait Charles Baudelaire, dont les mots trouvent une belle résonance avec l’événement, qui, en plus de son traditionnel défilé du samedi, propose à compter du milieu de la semaine, une quantité de happenings réjouissants.

Sous le feu des projecteurs

Dès le mercredi 11 octobre, vous pourrez visiter le musée de la Mémoire de l’électricité, du gaz et de l’éclairage public, admirer la vitrine en papier découpé de La Régulière, assister à des projections en extérieur à La Maison Rose ou encore découvrir la bioluminescence dérivée d’organismes marins avec Glowee à La Recyclerie. De quoi en prendre plein les yeux avant la soirée de lancement de la Fête proprement dite place Jules Joffrin à 19h30.

Le lendemain, si vous n’avez pas brûlé la chandelle par les deux bouts, vous pourrez assister à la présentation du livre Paris, Lumières Etrangères chez Lilium, vous approcher des lumières de la Perse lors d’une soirée autour de la poésie iranienne au Sohan Café, vous délecter de la Musique au siècle des Lumières grâce au Grand orgue de Saint-Bernard-de-la-Chapelle ou tout simplement vous dandiner du filament lors de la Soirée Illuminée de la Recyclerie.

Vendredi 13, entre deux tickets de loterie à gratter et un chat noir à caresser (quoi de plus normal à Montmartre ?), pourquoi ne pas aller « écrire aux étoiles » ? C’est le nom de la performance participative de chalk art visant à laisser tout un chacun écrire ce qu’il souhaite à la craie sur le sol de l’esplanade Nathalie Sarraute (voir aussi page suivante). Tant que vous êtes là, vous pourrez en profiter pour vous initier au light painting, cette pratique visant à prendre des photos de diverses sources lumineuses pour en faire de véritables tableaux, avant d’aller danser à la soirée Allumer les étoiles.

Samedi 14, la Scred Connexion fera toute la lumière sur les graffitis, pour réaliser une fresque en direct sur le mur Ordener en face de la place Louis Baillot et tenir un atelier d’initiation. Pendant ce temps, Lightrooms transformera l’espace FGO Barbara en expérience sensorielle mêlant jeu rapport au corps. Prêt à en prendre encore plein les yeux ? Turn Off The Light allie danse, musique et calligraphie lumineuse à l’Église Saint-Bernard, entre prouesse technique et performance artistique. Enfin, entre 19 h à 19h15, habitants, commerçants et visiteurs sont invités à exhiber un signe lumineux au même moment ! Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à dégainer votre bougie, votre lampe frontale ou votre sabre laser sans risquer de passer pour un allumé.

Dimanche 15, avant que les lueurs de la ville ne reprennent leur éclat d’origine, le Bal Dalida du square Louise-Michel vous permettra de sortir vos plus belles tenues à paillettes (dresscode oblige). Envie de déclarer votre flamme à votre promis(e) ? N’hésitez plus et inscrivez-vous à la cérémonie des non-demandes en mariage ! Place des Abbesses, Monsieur le Maire vous déclarera fiancés pour l’éternité, de quoi raviver la flamme en un « oui » incandescent.


© Erwan Floc’h

Si enfin, le vin et les lumières ont allumé le feu de votre curiosité cette année, le Portugal sera à la fête et des artisans et producteur venus de cinq régions situées au cœur du pays seront là pour vous faire savourer leurs spécialités, entre Vinho Verde, Queijo Da Serra et Pasteis de Tentugal.

Entre feux d’artifices visuels et gustatifs donc, performances en grappes et danses tirebouchonnées, la Fête des Vendanges de Montmartre n’attend plus que vous pour célébrer comme il se doit sa 84e édition : avec un grain de folie, et jusqu’à la lie !