A.Tester

Festival Django Reinhardt

A la fin des années 1960, une petite poignée de passionnés s’est réunie sur l’Île du Berceau, à Samois, pour rendre hommage au génial guitariste manouche Django Reinhardt disparu en 1953.

La tradition s’est poursuivie, établissant les fondations d’un festival qui célèbre sa 36e édition. Autrefois vouée au seul jazz manouche, avec ses joutes de guitaristes virtuoses, la programmation s’est ouverte à d’autres styles, jazz, soul, funk… C’est un héritier de Django qui ouvre la séance, Romane, suivi d’un autre guitariste, Sylvain Luc, associé au grand saxophoniste italien Stefano Di Battista, et d’une sarabande de dix-sept musiciens dont le saxophoniste James Carter (le 24 juin). Le lendemain, le public sera particulièrement attentif à l’hommage que rendent le pianiste Éric Legnini et les chanteuses Sandra Nkaké et Kellylee Evans à Ray Charles, sans oublier le 25e anniversaire d’un orchestre toujours populaire de musique tsigane, Bratsch (le 25). La tête d’affiche sera le bassiste funky Marcus Miller, ancien bras droit de Miles Davis, beaucoup programmé cet été, mais toujours très excitant (le 26). L’harmoniciste de blues et de soul Jean Jacques Milteau, le clarinettiste klezmer David Krakauer (le 27), un géant de la guitare, à la fois héritier de Django mais surtout grand nom du jazz, Biréli Lagrène, et le groupe électro français Electro Deluxe (le 28) complètent l’affiche.