Flight Experience : simulateur de vol

Voilà qui pourrait faire un bon cadeau pour la Fête des pères. Ou juste permettre à ceux qui rêvent de s’échapper vers des contrées lointaines de trouver une activité pour patienter un peu avant les vacances. À défaut de décoller pour de bon, ceux-là pourraient apprécier de tester un simulateur de vol, histoire de prendre un peu de hauteur.

Cap alors sur les locaux de Flight Experience, une société d’origine néo-zélandaise qui accueille le seul simulateur aérien de la capitale. Basé à deux pas de la gare d’Austerlitz, le centre propose au grand public de se mettre dans la peau d’un pilote de ligne. De quoi satisfaire les nombreux curieux fascinés par l’aéronautique dont nous sommes, qui ont toujours voulu voir l’envers du décor. Après avoir fait connaissance avec notre copilote-instructeur, nous voici installés à bord d’une réplique exacte d’un cockpit cloisonné de Boeing 737 avec en ligne de mire sur un écran panoramique de 180° un aéroport préalablement sélectionné, en l’occurrence celui des Maldives – tant qu’à faire. Durant le vol, on vous apprend à manier le manche, régler votre vitesse, garder votre altitude ou surveiller le tableau de bord tout en vous abreuvant d’informations techniques sur l’appareil que vous pilotez, si bien qu’on se met à avoir gentiment la pression au moment d’aborder l’atterrissage, la partie la plus périlleuse du périple.

Bref, une promesse d’immersion totale remarquablement tenue, avec fauteuil vibrant et bruit de réacteurs à l’appui. « Nous tenons à être au plus près de la réalité. Par exemple, je trouve important d’avoir une équipe de pilotes professionnels pour accompagner le public. Ce sont des gens qu’on n’approche pas souvent dans la vie et on a plein de question à leur poser, explique le manager Simon Banon. Certains de nos clients ont toujours voulu devenir pilote, mais n’ont pas pu réaliser ce rêve, d’autres sont des gamers aguerris, mais il y aussi de vrais pros en cours de formation qui viennent s’entrainer. » Alors forcément, avec un matériel si sophistiqué, les prix ne sont pas tout petits. Comptez tout de même entre 179 € pour un premier vol d’agrément et 399 € pour “l’expérience ultime” d’une heure trente. À offrir ou se faire offrir donc, comme 80 % des clients qui embarquent, nous confirme-t-on. À noter que le centre propose également des stages pour apprendre à gérer et soigner sa peur de l’avion, une phobie qui concerne bien plus de monde qu’on ne le croit.