Forum des Halles : le nouveau ventre de Paris

Le 5 avril prochain, sera inauguré le nouveau Forum des Halles. Lancés en 2011, les travaux de rénovation du Forum, laisseront place à un espace entièrement réinventé. Une canopée faisant le lien entre le mall souterrain et les rues de la capitale, visant à reconnecter les Parisiens avec les Halles de Paname.

Le projet fut titanesque. Cinq ans de travaux et un budget d’1 milliard d’euros financé par la Mairie de Paris, Unibail-Rodamco et la RATP, pour faire se dresser le nouveau Forum des Halles. Là, dans le ventre de Paris, initié par Louis VI qui créa en 1137 un premier marché, où Philippe Auguste fit poser les premières halles en bois et que Victor Baltard transforma en dix pavillons de métal, trônaient depuis 1979 les galeries du Forum. Un carrefour embouché depuis des années et désaimé des Parisiens…

 

Laissons entrer le soleil

Mais à partir du 5 avril, le nouveau décor des Halles pourrait changer la donne. Une Canopée géante, vague d’acier monumentale de 14 mètres de hauteur composée de 18 000 rectangles de verre, d’une épine dorsale recueillant les eaux de pluie et laissant entrer la lumière naturelle. Plus en phase avec son ère comme avec son quartier, le nouveau Forum est doté d’une entrée supplémentaire (accès Marguerite de Navarre rue Saint-Honoré, dont l’ouverture se fera en septembre prochain) venant s’ajouter à la Porte Berger et la Porte Lescot, ancien gouffre pour des milliers de voyageurs, délestant aujourd’hui sur quatre escalators et conduisant à deux larges allées extérieures, tentacules parées de commerces et d’une vue inédite sur quelques monuments de Paris. La Bourse du Commerce en premier, cachée pendant des siècles, frime désormais avec sa coupole, et l’Église Saint-Eustache, l’une des plus visitées de Paris, s’observe d’ici d’un autre œil.

 

Des grandes enseignes aux marques créateurs

Logeant sur ces deux allées, 18 enseignes font leur apparition pour la première fois au Forum des Halles, se partageant l’espace 0 avec quelques bâtiments publics. Sur la première aile, le Conservatoire de Paris, posé sur deux étages, et à son extrémité le restaurant Za, nouvelle idée du couple Amzalak, qui, après Bon et ma Cocotte, réitèrent leur collaboration avec Philippe Starck et s’offrent une terrasse plein soleil avec vue jardin.

À l’enfilade : entrée côté Rue Berger, une boutique Nike de 800 m² dédiés au sportswear féminin et urbain, le sélect store de l’Exception, à l’origine site on-line de créateurs installant ici sa première boutique physique, celui de Sept Cinq et sa sélection “made in Paris” et, côté Canopée, New Balance et le premier flagship Lego avec ses constructions de monuments parisiens géantes.

Sur l’autre aile, la proue du navire s’appellera Champeaux. La nouvelle brasserie d’Alain Ducasse arrive en plein Forum, haut-de-gammisant l’offre générale et proposera à la carte une cuisine canaille servant escargots, huîtres, boudins, tartares en salle comme en terrasse. Dans son prolongement, côté Canopée les magasins de cosmétiques Rituals et Sephora, et en étage, une bibliothèque publique et salon de lecture plongeant sur Saint-Eustache.

Entrée côté rue Rambuteau, du food de qualité avec Daily Monop, l’épicerie Causses et Le Pain Quotidien. Au niveau moins trois, l’ancienne agora étriquée du Forum des Halles, faisant jadis le lien entre l’ancien et le nouveau Forum, et où tout le monde se pressait au Quick, respire enfin. Agrandie et rebaptisée “patio”, elle intègre désormais un magasin SFR et l’entrée d’un immense Monoprix.

Surplombant le patio, un espace situé au -1 fait désormais scène et terrasse, et accueillera les concerts de Fnac Live prévus une fois par mois, une soirée preview du festival Rock en Seine, des expositions en collaboration avec le Centre Pompidou et même des ateliers pour enfants.

 

Un Mall connecté

Autour du patio, le nouveau centre commercial du Forum des Halles fait peau neuve. Au total, près de 150 enseignes attendues et une superficie de vente de 75 000 m². Couloirs plus larges, signalisation améliorée, sol aux effets marbrés, tout a été repensé comme un Mall nouvelle génération, l’ensemble des boutiques en présence, ayant toutes été redessinées.

Point fort du Forum : ses nouveaux services connectés avec wi-fi gratuit et applications dédiées, dont Meet my Friends et son système de géolocalisation indoor permettant de retrouver ses amis présents dans le centre au même moment ; Smart Map qui localise facilement les magasins recherchés et promotions en cours ; le service Click & Services assurant une messagerie instantanée avec les hôtes et hôtesses du Forum.

À chaque étage, des salons d’attente intégrant prises classiques et USB reconnectent à la vie 2.0. Côté enseignes, l’affaire est plutôt bien menée. Si le niveau rue reflète le haut du panier, l’étage –1 voit arriver quelques marques cultes. Calvin Klein en premier, qui ouvre ici sa première boutique parisienne dédiée à l’underwear. Suivent Sandro, Lacoste, Esprit, Mellow Yellow, la marque de sacs à dos canadienne Hershel ou encore Grand Optical. Passant de 4000 à 5000 m², H&M s’offre un étage de plus et présente désormais au –3, son espace H&M Home.

Dans les étages inférieurs, tous rehaussés de plus d’1m40 et dont l’architecture des couloirs laisse désormais entrer la lumière, se découvrent les anciennes boutiques, toutes reliftées, de Go Sport à Forever 21, San Marina, Celio, Levis ou Natures et Découvertes, la liste des entrants incluant Muji, The Body Shop, Aldo, Undiz ou Claudie Pierlot.

Côté mastodontes, on attendra encore un peu la FNAC qui restera en restauration à l’inauguration du Forum. Et côté Saint-Eustache, l’UGC Ciné Cité-Les Halles ajoute à ses 19 salles existantes, 8 nouvelles, devenant ainsi le premier cinéma européen avec plus de 3,4 millions d’entrées. La palme de la plus grande surface revenant à Monoprix, débarquant pour la première fois au Forum sur 3800 m², en lieu et place de l’ancien tunnel des Halles.

Ouverte tous les dimanches*, la Canopée du Forum des Halles espère voir son affluence augmenter dès la fin de l’année 2016. Objectif fixé : 40 millions de visiteurs au lieu des 37 millions aujourd’hui. Un projet qui n’en est qu’à ses débuts, la zone Lescot n’ouvrant définitivement qu’en septembre, les travaux d’agrandissement de la gare de RER tout comme les accès verticaux aux transports devant être finalisés à la fin de l’année, le réaménagement des jardins étant, lui, programmé pour fin 2017.

*La plupart des enseignes.