La Maroquinerie, entre intimité et découvertes

Au cœur du XXe arrondissement une irréductible petite salle résiste : La Maroquinerie. Un endroit qui vous propose tant de découvrir des mets délicieux que des concerts tout aussi savoureux…

Destination Gambetta, au coeur du XXe arrondissement, pour une virée musicale et culinaire. Le rendez-vous est donné à La Maroquinerie, salle emblématique du quartier qui s’impose au sein du paysage musical parisien. Une salle intimiste qui se distingue par sa programmation audacieuse et variée et qui balaie un large spectre de genres musicaux. On compte des soirées comme celles du magazine musical Gonzaï connues pour vouloir exclusivement nous faire dodeliner sévèrement (J.C.Satàn, Kaviar Special ou Koudlam). Ou encore des soirées ayant pour vocation de mettre en avant la scène des musiques actuelles. C’est de cette façon que l’on peut assister aux représentations de Len Parrot et Cléa Vincent, Las Aves en passant du reggae de Taïro au psych-rock des Californiens de Wand, ou encore par les pionniers du « Metal Cinématographique », Hypno5e. En parallèle, un restaurant est accessible tous les jours de 19h30 à 23h30. Laissez vous tenter par un menu de saison avec le velouté de potimarron et sa chapelure de coriandre ou encore l’entrecôte accompagnée d’une purée au pesto, de roquette et d’une sauce bordelaise. Les végétariens ne sont pas mis sur le carreau car un couscous pensé pour eux est proposé : semoule fine, carottes jaunes et violettes, mini poireaux, pois chiche et bouillon de légumes. Grosso modo, des moments agréables au restaurant et de belles expériences musicales.

La Maroquinerie, 23 Rue Boyer, 20e, ouvert tous les jours de 18h à 02h.