Le buzz de la semaine

L’image a fait le tour de la toile cette semaine. Hollywood s’est momentanément transformée en « Hollyweed ».

La colline d’Hollywood et son célèbre panneau avec ses 9 lettres blanches ont été vandalisés dans la nuit du 31 décembre par un petit farceur. Au lieu de lire « Hollywood », les habitants de la Cité des Anges ont pu constater que le panneau avait changé en « Hollyweed » le lendemain matin.

Une blague pour la nouvelle année qui n’a pas été au goût de tout le monde… mais qui a bien fait rire la toile. Les internautes soupçonnaient même Snoop Dogg, le rappeur américain qui a également une société dans le secteur de la marijuana « Leafs by Snoop », d’être à l’origine de la farce.

Il a d’ailleurs réagi au canular par deux tweets :

L’homme « vêtu de noir », selon la police, s’est introduit sur le site en passant les grillages et en échappant à la sécurité. Il a posé deux draps blancs sur les deux lettres « O » d' »Hollywood » et a également rajouté deux draps noirs sur lesquels il a dessiné le signe « Peace and Love » et sur l’autre un coeur. 

Cet acte de vandalisme serait motivé par le référendum du 8 novembre dernier stipulant la légalisation de l’usage récréatif du cannabis en Californie. Pourtant, la blague n’est pas nouvelle. En 1976, d’autres l’avaient déjà faite.