Le plogging ou comment concilier sport et écologie

Tout droit venu de Suède, le plogging est un sport qui consiste à courir tout en ramassant les déchets que l’on croise sur notre route. Une course pour l’environnement qui rencontre de plus en plus d’adeptes, y compris dans la capitale…

 

Le plogging, un concept qui traverse les frontières

Le plogging concilie sport et environnement
Le plogging concilie sport et environnement © Unsplash

 

Vous en avez marre de refaire inlassablement les mêmes parcours dans le seul parc de votre quartier ? Le plogging est peut-être fait pour vous ! Cette activité inventée par nos amis suédois a désormais conquis notre Hexagone. Le concept est simple : il suffit de courir tout en ramassant le plus de déchets que vous croisez sur votre chemin. Le néologisme plogging est né de la contraction du mot jogging et du verbe plocka upp qui signifie « ramasser » en suédois. L’avantage du plogging est de pouvoir profiter des bénéfices d’une activité sportive en rajoutant la dimension environnementale. Non seulement les endorphines que notre corps produit pendant l’effort nous font du bien, mais en plus, en pratiquant le plogging, on se sent utile. Et c’est pour ça que ce sport prend de plus en plus d’ampleur en France. Et cela, notamment grâce à un homme : Nicolas Lemonnier.

Ce jeune papa ostéopathe du sport de la région de Nantes se remet à courir lorsqu’il apprend que sa femme est enceinte. Il ramasse des déchets lors de ses escapades sportives et partage sur les réseaux sociaux ses trouvailles. Il se rend compte que cela fait beaucoup réagir la toile. C’est ainsi qu’il a l’idée de créer la page Facebook Run Eco Team. Il invite tous les coureurs motivés à venir avec lui ramasser des déchets tout en pratiquant leur routine sportive. « C’est un geste simple, une activité simple. Mon plus grand rêve, c’est que tous les runners du monde fassent ça. Un run. Un déchet.  Non seulement ils font du sport pour eux, mais en même temps ils ramassent un déchet, c’est pour les autres« , explique Nicolas Lemonnier. Plus qu’une simple activité sportive, Run Eco Team a pour ambition de sensibiliser à la question de l’environnement. Le plogging peut se pratiquer seul ou en groupe en rejoignant les initiatives comme Run Eco Team. Il suffit d’un sac poubelle ou alors simplement de ses mains pour pouvoir nettoyer les rues.

 

Une véritable communauté de ploggeurs

Le plogging concilie sport et environnement © Unsplash
Courir pour l’environnement en pratiquant le plogging © Unsplash

 

En créant sa page Facebook Run Eco Team, Nicolas Lemonnier ne pensait pas se faire remarquer par Mark Zuckerberg himself. Ce dernier avait commenté son initiative par cette phrase : « C’est l’une de mes histoires préférées de l’année. » De quoi booster la visibilité ! C’est ainsi que le trentenaire ostéo décide de créer l’application Run Eco Team qui réunit aujourd’hui plus de 20 000 membres et qui est bien sûr gratuite. L’association est présente dans 103 pays et peut se targuer d’avoir permis de recycler 24 479 déchets pour un total de 25 27 kilomètres.

La devise est simple : protéger notre planète, partager ensemble des moments autour du sport et rappeler que les déchets sont source d’énergie. « Nous pouvons courir, marcher, faire du vélo, skier et être sensible à l’environnement. » Pour les Parisiens souhaitant tenter le plogging en groupe, sachez que le 10 mars prochain, Run Eco Team organise un événement à 10h au métro Porte de Versailles. De quoi s’offrir une initiation en bonne et due forme ! Alors que le septième continent, cette véritable décharge flottante située au large de l’océan Pacifique ne cesse de s’agrandir et représente en superficie trois fois la taille de la France, la moindre action est bonne à prendre. Alors enfilez vos baskets et scrutez canettes, sacs en plastique, emballages, mégots… Bref, le moindre déchet qui osera se mettre en travers de votre route !