Le Reset, pour passer sa soirée devant des jeux vidéo

Ces dernières années, le rétrogaming a le vent en poupe. Nostalgie oblige, on ne compte plus les trentenaires qui se remémorent avec des étoiles plein les yeux les mercredis après midi de leur adolescence passées devant la console du salon.

Après l’enthousiasmant Extra Life Café ouvert l’an dernier dans le 5e, c’est au tour du Reset, à quelques encablures des Halles, d’explorer ce concept qui tranche avec celui, souvent onéreux et crispant, des salles d’arcades traditionnelles. Ici on appelle ça du drink gaming : après un passage au bar pour commander à boire ou à manger, on peut s’installer devant une borne d’arcade ou une console en accès libre et illimité puis en changer régulièrement.
Le lieu, plutôt spacieux, tient sur deux étages, avec en toile de fond une ribambelle de références à l’art geek (si, si, ça existe), stickers Space Invaders, figurines Star Wars et costume « original « de Lara Croft à l’appui. Au rez-de-chaussée, on joue debout, seul ou à deux, sur des consoles vintage comme la Méga Drive, l’Atari, la Neo Geo ou la fameuse Super Nintendo. Au sous sol, on se pose sur des sièges confortables pour s’adonner à des plaisirs vidéoludiques un chouia plus modernes, de la Dreamcast à la Xbox 360 en passant par la PS2 ou la Nintendo 64. On trouve même dans une alcôve, un espace réservé aux jeux musicaux avec guitare, batterie et compagnie. Côté jeux justement, rien que du grand classique. Les tauliers ont misé sur des titres faciles d’accès qui privilégient le fun immédiat et le mode multijoueur permettant de faire des rencontres : Street Fighter, Double Dragon, Tekken, Virtua Tennis, PES, Pacman, Goldeneye ou l’éternel Super Mario Kart dont les parties endiablées rappelleront aux anciens leurs belles années. Les plus jeunes, quant à eux, pourront découvrir – avec un petit sourire ironique aux lèvres – avec quoi s’éclataient leurs ancêtres à leur âge. Un lieu intergénérationnel, chaleureux et animé qui vient rappeler que les jeux vidéo, loin d’être encore l’apanage de quelques gamers solitaires, servent aussi à socialiser.

17, rue du Cygne, 1er. M° Étienne Marcel. Du mardi au samedi de 18h à 2h et le dimanche de 16h à minuit.