Les 20 pipi-rooms les plus VIP de la Capitale

Le palmarès des toilettes les plus gonflées des bars et restos de la capitale vient de tomber. Jugés sur leur originalité, leur créativité – et leur propreté – voici les 20 petits coins qui méritent le détour, et autant de spots où se rendre pour boire un verre ou se restaurer.

bandeau © pop-corn.fr

1. La Cicciolina

La Cicciolina© Alexis Chenu

L’ex-icône porno des années 90, son bisounours et ses fameux tétés, fait de nouveau parler d’elle depuis l’ouverture d’un restaurant à Ménilmontant. Un italien comme la Bimbo aujourd’hui sexagénaire, que l’on retrouve ici sur quelques clichés, sur les allumettes de l’établissement et… dans les WC. Allumez le bon interrupteur, par miracle la Cicciolina apparaît à la lumière noire. Bon à savoir : on mange ici des pastas excellentes, à l’encre de seiche ou à la truffe, une burratina fameuse et le traditionnel tiramisu.

11, rue Crespin du Gast, 11e. www. la-cicciolina.com

2. Mini-Pong

Ouvert à Pigalle cet été, le Mini-Pong s’invite à la place d’un ancien bar à filles du quartier, pose un décor élégant et une salle de jeux de miroirs où jouer au ping-pong en descendant des cocktails. Pièce phare : les toilettes à facettes, étourdissantes et glamour à souhait où, pour s’occuper, des haut-parleurs diffusent des enregistrements de matchs commentés en chinois. Bon à savoir : la carte des boissons mise sur l’absinthe, les shots ou les cocktails au rhum bois bandé du videur Harry.

64, rue Jean-Baptiste Pigalle, 9e.

3. Hero

Au bout de la rue Saint-Denis, Hero, le restaurant et bar à manger coréen de l’équipée de la Candelaria, sort un décor unique. S’inspirant de la rue, des marchés asiatiques comme du béton de Paris, le collectif new-yorkais Safari Sundays pose à l’étage des toilettes au look dément. Bayadères déglinguées en blanc et bleu, sur fond d’assiettes de mamys dans les mêmes teintes et miroir au surréalisme tranchant. Bon à savoir : la carte des cocktails prodigieuse.

289, rue Saint-Denis, 2e. www.heroparis.com

4. Le Très Particulier

En mars dernier, Oscar Comtet ouvrait le nouveau bar de l’Hôtel Particulier de Montmartre. Une adresse accessible par un chemin privé, s’ouvrant sur l’hôtel avec au sous-sol, un lieu aménagé par Pierre Lacroix (ex-collaborateur d’India Mahdavi), végétal, ouvert sur une véranda à la Cluedo et un jardin privé. Chic extra : les toilettes au plafond d’ampoules, miroirs Art Déco, fougères aux murs… Et dans chaque cabine, des canapés pour plusieurs, où imaginer tous les scénarios possibles. Bon à savoir : la nouvelle carte de tapas en soirée.

23, avenue Junot, 18e. www.hotel-particulier-montmartre.com

5. Le Belushi’s

Le Belushi’s © Alexis Chenu

Dans ce bar du canal de l’Ourcq, repère des étudiants du bout du monde, Erasmus en nombre, on sirote la pinte dans des tournois de beuverie, on descend le burger comme aux States, tout en matant les matchs de foot, de basket, de rugby… Pour dénicher le trésor, descendre au sous-sol et choisir parmi les quatre bouches pulpeuses s’offrant à vous. Gorges profondes ou clin d’œil aux Rolling Stones, à chacun son interprétation. Bon à savoir : hôtel voisin en cas de mal de tête.

159, rue Crimée, 19e. www.belushis.com/bars/paris/canal

6. Tokyo Eat


Tokyo Eat © Pop corn

Rien de neuf sous les soucoupes volantes du Tokyo Eat. La même clientèle arty, chic de tout âge, venant s’asseoir sur les chaises d’André, Kolkoz, Olivier Babin, Marcus Kreiss ou Zevs et venant se ravitailler ici en mode non-stop. Un passage au pipi-room vaut son pesant d’or. Après un grand escalier de chantier, on découvre des toilettes entièrement rouges, des cabines carrelées blanc et joints noirs de toute beauté. Bon à savoir : du savon Aesop pour des mains au top.

13, avenue du Président Wilson, 16e. www.palaisdetokyo.com/fr/lifestyle/le-tokyo-eat

7. Le Hibou

© Hibou

La ménagerie du Hibou se posait l’année dernière au Carrefour de l’Odéon. Inratable avec sa terrasse noire charbon ouvrant sur un décor de manoir à l’anglaise et de cabinet de curiosités. Entre les vieux tableaux, corbeaux et chouettes empaillées, se trouve des toilettes première classe couvertes d’azulejos, avec lave-main double face et une multitude de miroirs pour se refaire une beauté. Bon à savoir : la carte des cocktails à l’étage a pour thème de l’hiver Saltimbanque.

16, carrefour de l’Odéon, 6e. www.lehibouparis.fr

8. Ma cocotte

©Ma Cocotte

Aux Puces de Saint-Ouen, côté marché Paul Bert et Serpette, le restaurant dessiné par Philippe Starck vient de fêter ses trois ans. 250 couverts sur place, deux terrasses aux beaux jours, une table d’hôte et un décor indus’ confort où commander poulet rôti, hachis parmentier et plats de mamy régressifs. Abyssales, les toilettes, toutes carrelées de blanc, font la pause selfie incontournable. Bon à savoir : les apéros voyance et autres soirées régulièrement organisées par Pascale Abecassis.

106, rue des Rosiers, 93400 Saint-Ouen. www.macocotte-lespuces.com

9. Maison Burger

© Alexis Chenu

Dans le quartier de l’Odéon, on se goinfre de super burgers, salivant comme il faut (conseillés : le veggie au tofu mariné et pané, shitake et pois gourmands ou le Signature, bœuf panchetta et cheddar) et l’on prend sa pause pipi à deux sur fond de street art à la craie et de pierres apparentes. Côté pipi-room, c’est encore mieux à l’adresse du Faubourg Saint-Martin: de loin, un mur griffonné, de près, une horde de personnages et de visages venus d’ailleurs. Bon à savoir : les cheese fries sont les meilleures de Paname.

6, rue Grégoire de Tours, 6e et 20, rue du Faubourg Saint-Martin, 10e.www.maisonburger.com

10. Bistro urbain

On écrit partout sur les murs en ardoise des toilettes du Bistro Urbain. Du gribouillis, des messages d’amour, des paroles de chansons… collant bien avec l’ambiance du lieu. Fraîche, sympathique où goûter la cuisine métissée du chef David Kokan. Bon à savoir : la maison vient de lancer les Happy Oysters, une formule huîtres made in Morbihan et verre de vin à 9,50 € et est désormais un point de distribution de Poiscaille : des « casiers de la mer » composés en fonction de la pêche des dernières 48 heures.

103, rue du Faubourg Saint-Denis, 10e. www.bistro-urbain.fr

11. Dernier bar avant la fin du monde

Cette ancienne galerie d’art ouverte il y a trois ans attire toujours les geeks du monde entier. Après le cocktail (King Kong recommandé), passage obligatoire aux toilettes. Chez les filles, modèle à la japonaise et jingles surprises, et chez les hommes, pissotières high-tech avec capteurs intégrés et petits écrans où devenir champion de l’urinoir. Bon à savoir : les soirées murder partys et les démos des derniers jeux video.

19, avenue Victoria, 1er. www.dernierbar.com

12. L’Eclectic

© Alexis Chenu

Dans un décor de mosaïque, aux lumières ambrées, les toilettes signées du designer Tom Dixon font la touche chic de la brasserie Beaugrenelle. Un décor étonnant, mariant le cuivre, l’or, le laiton à quelques canapés alvéolés où tout le monde vient manger l’excellent fish & chips. Bon à savoir : la vue épatante, sur la Seine, le pont de Grenelle et la Maison de la Radio.

2, rue Linois, 15e. www.restauranteclectic.fr

13. Le Loup

Cette brasserie du 1er, spécialiste du poulet roti, cache en bas des escaliers un pipi-room recouvert de mosaïques, à l’éclairage tamisé idéal, avec lavabo double-face et tablettes parfaites pour poser son sac. Ambiance hammam à la marocaine. Vue royale en remontrant les escaliers, paon et tête de caribou pour vous raccompagner. Bon à savoir : la maison organise les jeudis soirs (toutes les 3 à 4 semaines) les soirées gay Mon loup, organisées par les Dj Baby Bear et W. Sons house et disco au programme.

44, rue du Louvre, 1er. www.loup-paris.com

14. Le Meurice

Classé Palace, l’hôtel mythique de la rue de Rivoli qui attira têtes couronnées et grands de ce monde – Salvator Dali, entre autres – fut en 2007 rhabillé par Philippe Starck (lobby, salons et restaurants). Au fond, les toilettes du Meurice ouvrent sur un décor soigné, marbré, et sont toutes équipées de WC japonais à ouverture automatique de la lunette et jets d’eau intégrés pour nettoyer les fesses du monde entier. Bon à savoir : la Suite royale et sa vue panoramique permet à ses locataires, et ce jusqu’au 15 janvier 2016, d’apprécier plus de 60 pièces d’exception de la maison Christofle.

228, rue de Rivoli, 1er. www.dorchestercollection.com/fr/…/le-meurice

15. AG Les Halles

© AG Les Halles

Nouvelle table du quartier des Halles, ce restaurant chic aux initiales du chef Alan Geaam (l’Auberge Nicolas Flamel), sort les bons produits du terroir, cuisine les ravioles de foie gras à la perfection et mitonne en amuse-bouche quelques brioches addictives, le service aux petits oignons ajoutant au plaisir. Petit bijou, le pipi-room fait la parenthèse parfaite. Ici, l’eau coule du ciel et les petites attentions de la maison (serviettes, bougies, pots-pourris) sont uniques. Bon à savoir : l’excellente sélection de vins à la carte.

14, rue Mondétour, 1er. www.ag-restaurant.fr

16. Café Martini

Ce bacaro typique d’Italie ouvert à deux pas de la Place des Vosges cultive les bons produits de la botte sans les clichés. Des airs de Venise dans le décor aux bons plats mitonnés par le chef napolitain (mortadelle à la truffe, snack de seiche, pasta…), tout est bon ici et importé de Bologne, Venise et des quatre coins d’Italie. Pour la pause pipi, direction le sous-sol, toilettes au décor à miroir triptyque, urinoir design et carrelage hexagonal filant sur les murs. Bon à savoir : on dîne à l’aise au comptoir.

11, rue du Pas de la Mule, 4e. www.cafemartini.fr

17. Urgence Bar

Dans ce bar d’étudiants du quartier Saint-Michel, on peut se délecter dans des toilettes déguisées en trousse à pharmacie, et se moquer des photos d’arrière-trains et poitrines des client(e)s venus prendre la pose. Dingue ! Bon à savoir : les cocktails sont servis dans des biberons, et l’addition présentée en feuille de soin.

45, rue Monsieur le Prince, 6e. www.urgencebar.com

18. Ober Mamma

Ici, on mange des pizzas et tous les classiques à l’italienne dans un décor de cinéma, de l’épicerie de Ratatouille à l’arbre de Merlin l’enchanteur. Toilettes surprises avec lavabos western et effets spéciaux sur les portes aux miroirs sans tain. Bon à savoir : le bar à l’entrée sert Spritz et autres cocktails bien montés.

107, boulevard Richard Lenoir, 11e. www.bigmammagroup.com/ober-mamma

19. Dîner Bedford

Trois adresses à Paris pour ce resto à burgers, toutes montées à la sauce américaine, images de superhéros, de Dallas ou Magnum, des banquettes comme dans les dîners US et dans les toilettes de la rue du Bourg-Tibourg, l’affiche du retour du Jedi, sabre laser en marche et musique de la B.O pour se détendre. Bon à savoir : la maison change d’horizon et fait soirée brésilienne le jeudi.

3, rue du Bourg-Tibourg, 3e. www.dinerbedford.com

20. Le Bar du Très Honoré

Place du Marché Saint-Honoré, le Très Honoré, sa terrasse toujours bondée et son resto-brasserie branché, cache chez les filles des toilettes pour… deux. On y fait ce qu’on veut, papotages permis et file d’attente réduite. Bon à savoir : les mercredis soirs, meilleur show burlesque et musical orchestré par l’excellent Brian Scott Bagley.

35, place du Marché Saint-Honoré, 1er. www.treshonore.com