Les 7 ateliers d’artistes à visiter à Paris

Au lendemain des attentats, les street artists sont les premiers à avoir pris leurs bombes pour exprimer sur les murs l’émoi collectif ; avec la COP21, les artistes redoublent de créativité pour proposer des œuvres et changer notre regard sur l’environnement. Bref, l’art s’invite dans tous les sujets sociétaux d’actualité. Les artistes sont incontestablement des acteurs actifs de notre société et il est temps d’en prendre acte !

Artsper et A NOUS PARIS ont sélectionné 7 ateliers d’artistes dans Paris, véritables pépinières de créativité à quelques rues de chez vous peut-être !

1. Les Ateliers de Belleville

Les Ateliers de Belleville ont ouvert en 1989 dans le but de mettre en avant la richesse culturelle du quartier de Belleville. Ils rassemblent plus de 250 artistes et 23 collectifs exerçant dans le champ des arts visuels et résidant dans le quartier. Chaque année, les Ateliers de Belleville proposent des expositions, des portes ouvertes et des ateliers. L’association des Ateliers de Belleville participe également au renouveau économique du quartier en collaborant avec d’autres associations et commerçants locaux pour faire vivre l’identité du quartier.

2. Les Ateliers du Père Lachaise

Les Ateliers du Père Lachaise ont été créés en 1988 et regroupent une cinquantaine d’artistes ayant des ateliers entre le mur du Père-Lachaise, la rue des Pyrénées, le boulevard de Charonne et la rue d’Avron. L’association des Ateliers du Père Lachaise encourage particulièrement la création collaborative entre artistes membres et artistes invités français ou internationaux. Dans ce cadre, de nombreuses expositions et projets collectifs sont réalisés donnant lieu à des publications chaque année.

3. Les Frigos

Le 91 quai de la Gare, plus communément appelé Les Frigos de Paris, est un lieu culte de la vie artistique du 13ème arrondissement : ancien bâtiment frigorifique, l’édifice est investi par des artistes dès 1980. Les Frigos abritent aujourd’hui 87 ateliers et 120 professionnels dans 14 spécialités : peinture, sculpture, photographie, architecture, édition, stylisme etc. Les Frigos furent menacés de disparaître en 1992 pendant les travaux de rénovation du quartier autour de la Bibliothèque Nationale de France, mais les habitants du lieu ont lutté pour préserver cette institution culturelle locale recommandée par tant de guides touristiques !

4. Les Ateliers de Ménilmontant

Les Ateliers de Ménilmontant sont nés en 1991. Il s’agit d’un local associatif qui accueille aujourd’hui près de 150 artistes, pour la plupart du quartier, dans des domaines et des savoirs-faire traditionnels comme la lithographie, la sculpture en bronze, ou encore la céramique. Un certain nombre d’activités sont organisées au cours de l’année telles que des expositions et des portes ouvertes pour partager la créativité des artistes résidents.

5. Cité Internationale des Arts

La cité Internationales des Arts est une fondation reconnue d’utilité publique qui accueille chaque année plus de 1 000 artistes français et étrangers en résidence venant de plus de 50 pays dans 324 ateliers.
L’idée de ce lieu est née de la volonté d’Eero Snellman, un artiste finlandais, lors de l’exposition universelle en 1937. Le projet fût ensuite repris et développé par Félix Bruneau après la Seconde Guerre Mondiale grâce au soutien du Ministère de la culture, de la Ville de Paris et de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. 70% des studios étant attribués par l’intermédiaire de programmes étrangers, la Cité Internationale est un véritable vivier de talents venus des quatre coins du monde.

6. Cité Montmartre aux artistes

La Cité Montmartre aux artistes, ouverte depuis 1962, est nichée au cœur du quartier magique de Montmartre. Elle est administrée par la Cité Internationale des Arts, qui est la plus importante offre d’hébergement d’artistes au monde avec un historique de plus de 15 000 artistes accueillis jusqu’à présent. Le peintre corse Jean Puliciani a notamment vécu à la Cité Montmartre de 1940 jusqu’à sa mort, et François Godard lui a dédié un documentaire intitulé « Montmartre aux Artistes : portes ouvertes des ateliers 2010 ».

7. Le 59 Rue de Rivoli

Le 59 Rivoli est né en 1999, le jour où trois artistes décidèrent d’investir cet immeuble désaffecté par le Crédit Lyonnais et l’Etat français. Rapidement, d’autres artistes ont rejoint l’aventure et le lieu a pris forme. Dès 2001, avec 40 000 visiteurs par an, ce qui était alors nommé « squat Chez Robert électron libre » est devenu le 3ème centre d’art le plus visité à Paris. Après plusieurs années de démarche de légalisation et une expulsion en 2006, le 59 Rivoli compte aujourd’hui une trentaine d’ateliers d’artistes ouverts 6jours/7 toute l’année et organise performance, concerts et expositions.