Les bons plans gratuits à Paris en janvier

Les Francilien.ne.s le savent bien, Paris et ses environs peuvent coûter cher. Et encore davantage si on aime sortir. Ciné, resto, expo… Les tentations sont nombreuses et il y en a pour tous les goûts. La fête et l’ivresse passées, nous vous proposons de découvrir la capitale à moindre frais au gré de nos bons plans gratuits à Paris en janvier.

Une expo photo sur l’Amazonie sur les grilles de l’Hôtel de Ville

Bons plans gratuits Paris janvier : expo hotel de ville © Tommaso Protti for Fondation Carmignac Grajau, Maranhão. Zone déboisée dans le sud de l’État du Maranhão vue depuis un hélicoptère de l’IBAMA, l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables. Le Maranhão est l’un des États les plus affectés par les feux de forêt et le déboisement illégal, qui lui ont fait perdre 75 % de sa couverture forestière. À chaque minute, la forêt tropicale amazonienne perd l’équivalent de la surface d’un terrain de football. Les scientifiques estiment qu’elle a atteint un seuil critique : si sa déforestation se poursuit, elle pourrait ne jamais se reconstituer.
© Tommaso Protti for Fondation Carmignac / Grajau, Maranhão. Zone déboisée dans le sud de l’État du Maranhão vue depuis un hélicoptère de l’IBAMA, l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables. Le Maranhão est l’un des États les plus affectés par les feux de forêt et le déboisement illégal, qui lui ont fait perdre 75 % de sa couverture forestière. À chaque minute, la forêt tropicale amazonienne perd l’équivalent de la surface d’un terrain de football. Les scientifiques estiment qu’elle a atteint un seuil critique : si sa déforestation se poursuit, elle pourrait ne jamais se reconstituer.

 

Chaque année depuis 10 ans, le Prix Carmignac du Photojournalisme récompense et soutient un reportage d’investigation sur les violations des droits humains et les enjeux environnementaux liés. En 2019, c’est le photojournaliste Tommaso Protti, un Italien installé à São Paulo, qui l’a remporté pour son reportage poignant sur la déforestation en Amazonie brésilienne et ses enjeux humanitaires. Un sujet environnemental et social à la pointe de l’actualité donc travaillé dans de superbes clichés en noir et blanc tout récents – ils ont été pris entre janvier et juillet 2019. Ceux-ci sont exposés à la Maison Européenne de la Photographie (jusqu’au 16 février ; entrée payante) mais aussi sur les grilles de l’Hôtel de Ville en accès libre. L’occasion d’une balade artistique entre deux sessions de shopping rue de Rivoli.

Hôtel de Ville de Paris
Place de l’Hôtel de Ville, Paris 4e
Jusqu’au 10 janvier 2020

Un film pour mieux comprendre les prouesses des énergies renouvelables

Activités gratuites Paris janvier : film Energy Observer Source : Instagram de Energy Observer
Source : Instagram de Energy Observer

 

Pour les malheureux d’entre nous qui n’ont pas Canal + mais ne rechignent jamais à voir un docu – avouons-le assez pointu – de la chaîne, ses bureaux de Boulogne offrent une séance de rattrapage d’Energy Observer, les Messagers de la Terre le mercredi 8 janvier aux 100 premiers inscrits. Réalisé par Jérôme Delafosse, le documentaire suit les aventures jusqu’en Arctique de ce dernier, de Victorien Erussard et de l’équipe de l’Energy Observer, un navire totalement autonome fonctionnant uniquement avec les énergies renouvelables et l’hydrogène. Un beau projet écologique et un joli film, dont la projection sera par ailleurs suivie d’une discussion avec les membres de l’Energy Observer.

Energy Observer, les Messagers de la Terre
Projection le mercredi 8 janvier à 20h
Dans les bureaux de Canal + au 5 Boulevard de la République, à Boulogne-Billancourt
Gratuit sur inscription impérative en ligne

Une galerie de portraits pour sensibiliser à la situation des réfugiés au Centquatre

Bons plans gratuits Paris janvier : expo Centquatre @ 2016 Shadow House Exhibition
@ 2016 Shadow House Exhibition

 

Une programmation pointue et souvent engagée, cela résume bien le Centquatre, le poumon culturel du 19e arrondissement. L’exposition de dessins de Guillaume Bruère – Portraits de cette histoire – qui s’y tient jusqu’à la mi-février 2020 dans le cadre du festival Les Singuliers en est la preuve. Vous voilà devant une série de portraits de réfugié.e.s, femmes, filles, hommes et garçons de toutes origines, que le peintre a rencontré.e.s à Berlin où il réside, et à Graz, où il a été en résidence. Dessinés avec des traits vifs et colorés, ils sont tous accompagnés du nom et de l’origine du ou de la modèle, comme pour lui redonner une vie avant l’exil et un semblant d’humanité.

Le Centquatre
5 rue Curial, Paris 19e
Portraits de cette histoire
Du 10 janvier au 16 février 
Du mercredi au dimanche, de 14h à 19h

Un concert de musique classique à la Philharmonie

Activités gratuites Paris janvier : concert Philharmonie Vue de la Philharmonie depuis le parc © William Beaucardet / Philharmonie de Paris
© William Beaucardet / Philharmonie de Paris

 

Si les fantastiques concerts de la Philharmonie sont payants, les oreilles musicales et apprenti.e.s mélomanes sans le sou pourront assister librement aux auditions des quatuors à cordes internationaux. Le dimanche 12 janvier, durant toute la journée, l’amphithéâtre de la Cité de la Musique verra ainsi défiler les jeunes groupes venus s’exécuter devant un jury composé de personnalités importantes du milieu musical. La veille au soir, c’est le tremplin annuel pour jeune quatuors durant lequel six groupes – préalablement sélectionnés – interpréteront les classiques et quelques œuvres moins connues de Haydn, Beethoven, Ravel ou encore Mendelssohn. Une jolie occasion de digérer en musique après les fêtes !

La Cité de la Musique – Philharmonie
221 avenue Jean Jaurès, dans le parc de la Villette, Paris 19e

Tremplin pour jeunes quatuors le samedi 11 janvier à 18h
Audition des quatuors à cordes le dimanche 12 janvier à partir de 9h30