La Défense et les Champs-Elysées peuvent-ils devenir cool grâce aux tiers lieux ?

Et si La Défense ou les Champs-Elysées devenaient des lieux branchés ? A en juger par l’incessant bourgeonnement des tiers lieux – ces espaces ne relevant ni de la sphère privée, ni de la sphère professionnelle et mêlant des activités aussi variées que la vente, la restauration et des espaces de coworking – l’hypothèse semble plausible. Et ce ne serait pas la première fois que cela fonctionne. En témoigne le 14e arrondissement qui a récemment acquis ses lettres de “coolitude” grâce à des espaces hybrides comme Les Grands Voisins ou Le Consulat…

 

Oxygen redonne un souffle à la Défense

Oxygen, tiers lieu, La Défense à Paris
© Oxygen Project

 

(Re)donner vie à La Défense, pari impossible ? Peut-être pas. Si le quartier d’affaires, considéré comme le plus grand d’Europe, voit généralement transiter plus de femmes en tailleurs et d’hommes en costume cravate que de jeunes hipsters, la donne pourrait bien changer. En effet, depuis le mois de septembre, Oxygen, un tiers lieu construit au pieds des tours First, à la fois sur et sous la dalle de l’Esplanade, donne un nouveau souffle au quartier.

Un lieu pluriel qui allie jardins végétalisés, un Coutume café (dernier né de la maison de torréfaction parisienne du même nom), un espace de coworking, quatre salles de réunion, un salon de La Barbière de Paris, un concept-store et des espaces de restauration (Bio Burger, les pizza de Marco Marco et les salades de la Prairie).

Clou du spectacle, au mois de mars 2019, Oxygen prendra un tournant festif avec l‘ouverture d’Octopus, une brasserie branchée incluant un bar à cocktails, une collaboration entre La Maison Rostang (2 étoiles Michelin) et le groupe Liquid Corp à qui l’on doit déjà le Moonshiner, le Dirty Dick et le Bluebird. Mais la véritable révolution sera l’ouverture du Nodd, un lieu festif pour les afterworks et le clubbingTout ce qui manquait à la Défense en somme !

Oxygen
Métro Esplanade de la Défense

 

“Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées”

Ground Control, tiers lieu à Paris
© Ground-Control-Nicolas Hoffmann

 

Depuis quand n’avez-vous pas mis les pieds sur les Champs-Elysées ? Il faut dire que “la plus belle avenue du monde” a quelque peu perdu de son charme avec le bourgeonnement de grands magasins et de restaurants hors de prix. “Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées” chantait si bien Joe Dassin… Certes, mais il y a surtout un cruel manque d’authenticité qui a tendance à faire fuir les habitants du Grand Paris.

Et pourtant, vous y faire revenir, tel est le défi que s’est lancé l’équipe de Ground Control en installant son nouveau tiers lieu dans une galerie marchande abandonnée, au numéro 26 de l’avenue. Ambitieux mais réalisable à en juger leurs précédents succès : un bar éphémère niché au pied de la Cité de la Mode et du Design ; Grand Train, un espace bar et restauration installé dans un dépôt SNCF du 18e ; et plus récemment le gigantesque Ground Control alliant bar, restauration, événementiel et vente de créateurs dans un espace immense, installé dans les anciens entrepôts de la SNCF, à deux pas de la gare de Lyon.

A quoi ressemble donc ce Ground Control des Champs-Elysées ? Si l’identité visuelle reste à peu de choses près identique au précédents lieux (marquage au sol, bois brut, béton…), le lieu est plus petit et morcelé. Il s’étend sur 2 000 m², dont 1 500 de terrasse et comprend une “cantine” de 80 couverts plutôt chic puisque sa carte a été réalisée par Stéphane Jégo, un des papes de la bistronomie parisienne. On y découvre également un bar à vin, un coffee-shop-disquaire et une galerie d’art

Alors, on vous a convaincu ?

Ground Control des Champs
26 avenue des Champs-Elysées, 8e
Métro Franklin D. Roosevelt
Du Mardi au samedi 8h30 à minuit