Les Sorties Cinéma du 16 mars

Triple 9

Ex-agent des Forces Spéciales, Michael doit organiser un braquage pour la femme d’un mafieux russe (Kate Winslet).

De John Hillcoat, avec Casey Affleck, Chiwetel Ejiofor, et Anthony Mackie

Durée : 1h55 

Thriller

Le seul moyen d’y parvenir étant d’organiser un triple 9, le 999 étant le code d’alerte pour un « officier à terre » qui mobilise tous les policiers et laisse le champ libre aux malfrats. Un plan retors pour un thriller réussi où se mêlent scènes de hold-up palpitantes, ripoux et flics honnêtes, vengeances et trahisons. Mais on appréciera aussi la sacrée brochette d’acteurs, Woody Harrelson, Aaron Paul de Breaking Bad ou Casey Affleck en flic un peu trop intègre menacé par ce triple 9, et la réalisation inspirée du réalisateur Des hommes sans loi. 

Note : 4

Midnight special

Recherché par le FBI, Roy vient d’enlever à une inquiétante communauté, son fils Alton doté d’étranges pouvoirs.

De Jeff Nichols, avec Michael Shannon et Joel Edgerton

Durée : 1h51

Science-fiction

Et du bizarre au surréel, il n’y a qu’un pas que Jeff Nichols, le réalisateur de Take Shelter et Mud franchit allègrement en abordant pour la première fois la science-fiction. Avec son style si particulier qui allie mystère, fantastique, réflexion, tension, et une relation père/fils d’une intensité rare, Jeff Nichols nous embarque dans un film ambiancé aux allures envoûtantes de Rencontre du 3ème type. 

Note : 4

A perfect day (un jour comme un autre)

Quelque part dans un pays de l’Est en guerre, des humanitaires doivent nettoyer un puits contaminé par un cadavre.

De Fernando León de Aranoa, avec Benicio Del Toro et Mélanie Thierry

Durée : 1h46

Drame

Entre la nouvelle recrue optimiste (Mélanie Thierry) et ses aînés sans illusions (Benicio Del Toro et Tim Robins), le quotidien de ce groupe se dessine, tour à tour héroïque, dramatique, ou comique. Le tout dans un film qui fait penser à Kusturica sans en avoir certes la folie, mais avec une belle dose d’humanité. 

Note : 4

Au nom de ma fille

Un matin de 2009, André Bamberski (Daniel Auteuil) est placé en garde à vue pour séquestration du Docteur Krombach.

De Vincent Garenq, avec Daniel Auteuil et Marie-Josée Croze

Durée : 1h27

Drame

Depuis 1982, il se bat pour prouver que Krombach a tué sa fille Kalinka. Un combat acharné, tiré de faits réels, rendu ici de manière palpitante par le réalisateur de Présumé coupable sur l’affaire d’Outreau, et porté par un Daniel Auteuil bouleversant en père meurtri et magistral dans son combat contre les magistrats. 

Note : 4