Les sports de l’été

L’été sera sportif ! En tout cas, c’est l’occasion d’essayer quelques disciplines faciles d’accès qui ont fait les belles heures des derniers Natural Games de Millau, le plus grand rassemblement de sports outdoor de France.

LE STAND-UP PADDLE


©SamBIE

Variante du surf. Le Stand-up Paddle (SUP) ou Paddle se pratique sur une planche plus grande, avec une pagaie.

  • Où et comment débuter ?

Avec un moniteur en bord de mer, en rivière ou sur un lac, mais chaque location s’accompagne déjà d’un briefing. Ensuite lancez-vous, pieds parallèles bien équilibrés au milieu sur la planche. Pagayez le bras tendu, en changeant de bras alternativement.

  • Le bon matos

À la location : 12 € de l’heure et 30 € la demi-journée. À l’achat : entre 250 € pour les modèles gonflables, bien plus résistants sur les rochers, et 1200 € pour les rigides. Les gonflables sont livrés avec un sac à dos et un gonfleur.

  • Le conseil du pro : Pierrick Septembre, professeur à la Réunion

« Faire appel à un professionnel et bien se renseigner sur les difficultés avant de s’engager sur un parcours. Et pagayez ! »

LA SLACKLINE


© www.jeremy-bernard

Sur cette sangle tendue entre deux arbres, vous allez pouvoir passer l’été à essayer de marcher.

  • Où et comment débuter ?

Il suffit de trouver deux arbres espacés de 4 ou 5 m et d’un petit peu d’herbe en dessous. On commence sur une sangle large, tendue à hauteur de genoux. Au bout de 3 ou 5 heures, on peut faire des traversées de 3 à 7 m. Et en pratiquant régulièrement tout l’été, il est possible de passer à 15 m. On peut ensuite rebondir, s’asseoir, ou s’allonger.

  • Le bon matos

Kit familial sur slack.fr : 39 €. Les kits pro peuvent aller jusqu’à 800 ou 1000 €. Pas besoin de balancier ni de chaussures spécifiques.

  • Le conseil du pro : Thibault Zwolinski, manager de slack.fr

« Ne tendez pas sur trop long, et ne regardez pas vos pieds. Fixez l’arbre en face et servez-vous de vos bras bien écartés. Après, c’est le bassin qui va gérer l’équilibre ou le déséquilibre ».


LE BLOC


© Dani Nogueira

Cette variante de l’escalade se pratique sur un mur d’environ 4,5 m sur lequel sont placées différentes prises. Le but : arriver à attraper la dernière prise avec un chrono minimum ou en prenant son temps.

  • Où et comment débuter ?

En salle dans les villes, en extérieur sur des blocs naturels comme à Fontainebleau (theroof.fr). Comptez entre 10 et 15 € l’entrée.

  • Le bon matos

Pas besoin de corde, de mousquetons ni de baudrier. Juste une paire de chaussons (entre 50 € et 100 €), un matelas de réception et un peu de magnésie, le talc qu’on s’applique sur les mains pour optimiser l’adhérence (fourni).

  • Le conseil du pro : Romain Cabessut, ouvreur international

« Grimpez avec des gens plus forts que vous pour progresser. Pratiquez régulièrement, et surtout amusez-vous. C’est un sport qui est infini en termes de gestuelle, de créativité, et d’efforts physiques ».

LE VTT ÉLECTRIQUE


© SanBIE

Finies les heures à grimper en danseuse exténué ou à finir les derniers kilomètres du col à pied. Le VTT à assistance électrique est la révolution de l’été ! Un coup de pédale et le vélo vous aide jusqu’à 25 km/h.

  • Où et comment débuter ?

Dans les stations de montagne ou les bases outdoor. Dans les écoles MCF (comme l’ESF pour le ski), les Moniteurs Cyclistes Français vous donnent les bons conseils techniques de pilotage.

  • Le bon matos

À la location : entre 30 € et 50 € la journée. À l’achat : de 2500 € pour un VTT semi-rigide Cube à 5000 € avec une motorisation haut de gamme Bosch (cette année encore, l’État rembourse 200 € pour l’achat d’un vélo électrique).

  • Le conseil du pro : Guillaume Heinrich, responsable marketing Bosch

« Débutez avec une personne qui vous donnera les bons conseils. Commencez sur des parcours de votre niveau, avec un vélo adapté à votre taille ».

LE SURF


© DR

Sport roi de toutes les plages avec vagues, le surf n’était pas aux Natural Games, mais on vous incite quand même à essayer.

  • Où et comment débuter ?

Sur toutes les plages surveillées avec houle, mais hors de la zone de baignade. Aplatissez-vous sur votre planche, jambes droites et serrées. À l’approche de la vague, crawlez, relevez le buste, puis posez vos mains à plat sur la planche au niveau de votre poitrine. Redressez-vous et effectuez un pas chassé. Souriez, vous surfez… ou presque.

  • Le bon matos

À la location : de 5 € de l’heure à 20 € la journée. À l’achat : de 190 € à 800 €. La combinaison Picture en NaturalPrene sans néoprène, 100 % éco-responsable : 329 €.

  • Le conseil du pro : Julien Durant cofondateur de la marque d’organic clothing, Picture

« Choisissez des petites vagues à marée basse afin d’avoir pied. Plus vous êtes débutant, et plus vous devez choisir une grande planche pour plus de stabilité ».

Prochains Natural Games fin juin 2018, à Millau. www.naturalgames.fr