Londres : carnet d’adresses SS16

Nouvelles adresses, expo à voir, musts saisonniers. Les places to go londoniennes du moment.

Mondrian Hotel

Se loger chic à deux pas de la Tate Modern

© DR

Le célèbre groupe hôtelier Morgans qui possède à Londres les très beaux Sanderson et St Martins Lane est également à la tête du Mondrian, qui s’impose comme un must, dans le quartier culturel de Bankside, celui dont on parle en ce moment. Si d’autres établissements maison ont bénéficié çà et là de la patte du designer Tom Dixon, la déco du Mondrian est totalement à mettre à son crédit. Installé au bord de la Tamise en lieu et place du Sea Containers House, le Mondrian, recouvert de cuivre comme la New Tate Modern l’est de brique, a des allures de bateau, à l’extérieur comme dans son hall, qui mène de la réception au resto. Si des œuvres design habillent le lobby, les chambres sont quant à elles plus sobres et plus classiques. La pièce maîtresse reste, au 12e étage, le toit terrasse et son bar – le Rumpus Room – ultra-animé le soir (avec DJ’s du jeudi au samedi) qui offrent une vue magique.

20-Upper Ground. M° Blackfriars. À partir de £198. www.morganshotelgroup.com 

 

Newport Street Gallery

Damian Hirst + Jeff Koons = Hype

© Jacquemart

Il faut marcher pas mal pour découvrir, dans une petite rue du quartier Vauxhall, la galerie de l’ex-“Young British Artist” Damien Hirst. Mais la balade peut se faire à pied depuis la Tate Modern, en longeant la Tamise, histoire de constater l’extrême effervescence du quartier Southbank, entre street-food, ateliers d’artisanat et bain de foule devant le London Eye. En approchant de Vauxhall et de la Newport Street Gallery, le calme revient et le périmètre se hipsterise à vue d’œil. Exit les touristes, qui sont peu à peu remplacés par des créateurs en tout genre qui tapent la discute à la coule, comme Scarlet, écrivain, qui commente son roman, inspiré de sa vraie vie à Londres, plutôt la nuit. De prime abord, la galerie de l’artiste à la façade aux airs de couronne de briques surprend par sa sobriété, et l’intérieur, immaculé, est à l’avenant. Le lieu, inauguré il y a huit mois, accueille depuis peu et jusqu’en octobre prochain, une exposition dédiée à Jeff Koons, Now. Des premières œuvres au monumental Balloon Monkey en passant par la salle interdite aux moins de 18, l’amateur est servi. On termine la visite par un passage au bar, bluffant, décoré façon pharmacie et la shop sympathique, où, entre cartes postales et objets précieux, s’alignent des mètres de catalogues de l’expo.

Newport Street. M° Lambeth North ou Vauxhall. www.newportstreetgallery.com

 

New Dover Street Market

Le grand magasin fashion

© Mark Blower

À cinq minutes à pied de la National Gallery, dans l’ancien flagship de la marque Burberry, s’est installé au début du printemps le nouveau Dover Street Market imaginé par Rei Kawakubo, créatrice de Comme des Garçons. Si la façade, les plafonds et quelques autres détails datant du début du xxe siècle sont restés d’origine, l’ensemble respire la modernité et, au fil des étages, les corners de marques décorés comme les thématiques (joaillerie, sacs…), chacun à leur façon, s’harmonisent comme il faut. Céline, Dior, Gucci, Raf Simons, Rick Owens, l’incontournable J.W. Anderson, le chic anglais épuré de Margaret Howell, le collectif Vêtements, le Nikelab ou la japanese connection (CDG, Junya Watanabe…) ou les Frenchies de Homecore, tout contribue à faire de ce temple du shopping un lieu aussi chronophage que mauvais pour les finances. En cas de non-visite à Londres, l’endroit qui a réponse à tout, dispose d’un e-shop qui présente les mêmes inconvénients précités.

18-22 Haymarket. M° Piccadilly Circus. www.doverstreetmarket.com

 

Le 24 Hour Edjer Club

Le concept-store épuré-décalé

© Edjer24hourclub 

En avril dernier, deux fashion concept-stores en ligne, 24 Hour Club et Edger, se sont réunis pour ouvrir un vrai shop de mode masculine, qui avait déjà tout pour faire parler de lui, avant de s’installer dans les anciennes toilettes de Old Street Station. En plus de proposer des marques de mode pointues (Sunnei, Represent…) ou des à-côtés sympas (kits de nettoyage pour shoes Jason Markk, figurines Medicom Toy….), le lieu organise des événements et peut se transformer en record store le temps d’une journée.

M° Old Street Station ; www.24hourejderclub.com

 

German Gymnasium

No sport

© GermanGymnasium

Ce lieu de deux étages à la déco bluffante tient son nom du fait qu’il fut, au milieu du xixe siècle, l’un des premiers gymnases de Londres. À deux pas de la gare de Saint-Pancras, on y va pour déjeuner, dîner ou prendre un verre.

King’s boulevard. M° King’s Cross. www.germangymnasium.com.

 

Ceviche

La fin du fish&chips ?

© Ceviche

C’est l’été, alors exit le délicieux mais pas healthy fish&chips. La folie du ceviche fonctionne aussi à Londres et on cède aux tapas revisitées des deux adresses de la maison, dans les quartiers de Old Street (2 Baldwin Street) et de Soho (17 Frith Street). Pour se rattraper, on pioche dans la carte des cocktails, bien pensée.

www.cevicheuk.com

 

Cargo

Club indoor-outdoor

© SLGotham

Ce club immense, installé sous un pont, préconise l’électro mais peut accueillir des DJ’s aux influences assez diverses. À l’approche de l’été, son immense atout réside dans son jardin, avec bar, fauteuils et BBQ. Un must saisonnier.

83 Rivington Street. M° Old Street. www.cargo-london.com 

 

Gare du Nord-St Pancras

Voyager connecté

La nouvelle flotte e320 de l’Eurostar permet d’accéder à bord au WI-FI gratuit en illimité, ainsi qu’à une plateforme de divertissements de plus de 300 heures de séries et de films. À découvrir aussi, des actualités, des jeux, un espace dédié aux enfants et une carte de géolocalisation en temps réel.

www.eurostar.com