Magnus “shazame” les œuvres d’art

Les concepteurs de Magnus sont parvenus à appliquer la recette de Shazam au monde de l’art.

Dégainer son téléphone à la première mélodie qui passe à la radio ou en soirée pour identifier le titre et l’artiste en utilisant l’application Shazam est devenu un geste habituel du plus grand nombre d’entre nous. Les concepteurs de Magnus sont parvenus à appliquer cette recette à l’art en piochant autant dans les bases de données publiques que dans celles des galeries et des salles de ventes aux enchères depuis 1900. Sans être déjà exhaustive, l’application fonctionne plutôt correctement et affiche les différentes informations liées aux très nombreuses œuvres répertoriées. Outre cette fonction de reconnaissance, Magnus se veut également une vitrine géolocalisée des galeries présentes sur quelques-unes des principales places de marché d’art (Paris, Berlin, Londres, New York, Los Angeles et São Paulo).

Magnus.net