Musée, resto, bar : 7 idées de soirées arty parfaites

Aller au musée pour le plaisir de l’art, c’est bien ! Aller au musée pour le plaisir de l’art, en profiter pour aller au restaurant et boire un verre, c’est mieux ! Une sortie au musée ne représente pas qu’un intérêt artistique, loin de là. C’est l’occasion d’inviter un(e) ami(e), de découvrir la ville, d’intégrer la visite dans un programme plus large…

Rien de tel que la nuit pour se désinhiber. Prenons un exemple : inviter sa date à une exposition en début de soirée offre une combinaison d’avantages très intéressante : le choix de cette sortie témoignera de votre curiosité intellectuelle, c’est suffisamment innocent pour ne pas susciter de méfiance, et en sortant du musée il sera toujours temps de lancer un « Je meurs de faim ! Pas toi ? Je connais une super adresse dans le quartier, viens je t’y emmène. »

Les musées l’ont bien compris et ils vous ouvrent leur porte la nuit certains soirs de la semaine. A Nous Paris et Artsper vous proposent une sélection des nocturnes de musées et le meilleur des restaurants et bars avoisinants. 

Le Lundi : changer d’époque

A peine le week-end terminé, une nouvelle semaine commence à toute vitesse. On préfère s’évader dans une autre époque… Loin de notre rythme hyperactif. Facile :

 

 

 

 

 

 

© Babelio

Le Musée : le Musée du Luxembourg

Fondé en 1750, c’est le premier musée français à avoir été ouvert au public. Sa programmation se divise en trois axes : « La Renaissance en Europe », « Art et Pouvoir », et « Le Palais, le Jardin et le Musée ». Une plongée hors du temps dans un musée dont les expositions sont toujours de qualité.

Nocturne le lundi jusqu’à 22h (fermeture des caisses à 21h15), retrouvez sa programmation ici

Le Resto : La Boussole

Descendez quelques marches et faites un voyage de quelques siècles : vous êtes à la Boussole. Dans un cadre magnifique de pierre et poutres apparentes, l’atmosphère y est chaleureuse et la cuisine française de bistrot y est délicieuse, oscillant entre plats classiques et inspirations créatives.

12 Rue Guisarde, 75006 Paris, France, 01.56.24.82.20

Le Bar : Chez Georges

Pour réfléchir aux vices de notre temps, l’endroit idéal est sans doute une cave à vin voutée, avec des photos de célébrités jaunies par le temps et des bibelots désuets. C’est chez Georges, une institution de Saint-Germain depuis 1952. Mais attention, vous n’êtes pas dans la cave de vos grands-parents, ici, on danse, on chante à tue-tête, on s’encanaille avec les étudiants et les travailleurs dynamiques !

11 rue des Canettes, 75006 Paris, France. 01.43.25.36.72

Le Mardi, on fait chic et branché

« Le mardi, c’est LE nouveau vendredi. » pourrait-t-on entendre entre deux « clacs » de talons sur les trottoirs du Faubourg Saint-Honoré. Du coup, pour faire partie des « happy few », on met les bouchées doubles :

 

 

 

 

 

© OTCP – DR

Le Musée : le Musée du Jeu de Paume

Rien de tel pour travailler son image de parisien curieux et cultivé que le Jeu de Paume. Spécialisé dans la photographie et la vidéo, il est devenu un lieu de référence pour les amateurs d’art. Situé dans les Jardins des Tuileries, il est idéal après une journée passée à se dorer au soleil…

Nocturne le mardi jusqu’à 21h00, retrouvez sa programmation ici.

Le Resto : Kinugawa

Lumière tamisée, ambiance zen et méditative, personnel aux petits soins et plats succulents… Une adresse incroyable. Mais ce raffinement a un prix, et rappelez vous qu’on est dans le 1er arrondissement de Paris : comptez environ 60-80€ par tête.

9 Rue du Mont Thabor, 01.42.60.65.07

Le Bar : Hôtel Costes

Dans une architecture envoûtante, entre boudoir défraichi et palais du second empire, de sublimes hôtesses vous accueillent dans l’un des endroits les plus branchés de Paris. La taille de leur jambes n’a d’égal que celle de l’addition…

239 rue Saint-Honoré, 01.42.44.50.00

Le Mercredi, l’excellence est de mise

 

 

 

 

© Pompéi Hotels

Le Musée : Le Louvre

Avez vous besoin d’une présentation ? Vraiment ? Bon… N’oubliez pas qu’il y a autre chose que la Joconde de Léonard de Vinci au Louvre, le Louvre compte huit départements : Antiquités orientales, Antiquités égyptiennes, Antiquités grecques, étrusques et romaines, Arts de l’Islam, Sculptures, Objets d’art, Peintures et Arts graphiques

Nocturne le mercredi jusqu’à 21h45 (également le vendredi), retrouvez la programmation ici.

Le Resto : Le Yam’Tcha

Planqué dans une petite rue entre les Halles et le Louvre, dans une salle intime, il n’y a pas de plus grand plaisir que de se laisser embarquer dans l’aventure Yam’Tcha! Ici, Adeline Grattard, 1 étoile au Michelin, vous impose son menu aux plats déconcertants (Crème renversée à la courge spaghetti, mousse de thé rouge). Renversant!

4 Rue Sauval, 01.40.26.06.06 (réservez!)

Le Bar : Duc des Lombards

Après avoir visité le Louvre et dîner dans un restaurant 1 étoile, restons dans un répertoire de légende… Le Duc des Lombards est un club de jazz mythique des années 1980. L’acoustique et la décoration entièrement refaite, il est prêt à vous accueillir pour une soirée mythique.

42 Rue des Lombards, 01.42.33.22.88

Jeudi, prenez de la hauteur

Le jeudi, soir parisien par excellence, il s’agit d’être dans l’ère du temps.

 

 

 

 

 

© Centre Pompidou

Le Musée : le Centre Pompidou 

Offrez-vous une vue d’ensemble de la création des XXème et XXIème siècles, des chefs d’oeuvres de la modernité aux expériences contemporaines. Et profitez de la vue que vous offre cet édifice atypique. Si vous souhaitez passer plus de temps en altitude, allez siroter un cocktail au George, au dernier étage du musée.

Nocturne le jeudi jusqu’à 23h, Retrouvez sa programmation ici.

Le Resto : le Potager du Marais

A deux pas du musée, dans un espace où les clients sont coude à coude, on s’envole avec une cette cantine 100% végétarienne, bio et créative. Qui aurait cru que manger des légumes pouvait être si gourmand ?

24 rue Rambuteau, 01.57.40.98.57

Le Bar : le Andy Wahloo

Pop, décalé, avec une petite cour charmante et de délicieux cocktails pas trop chers, laissez-vous séduire par ce bar installé dans un bel hôtel particulier. Du mercredi au samedi, des DJs poussent le volume au fil de la soirée : on finit par se lever des canapés moelleux pour monter sur les tables !

69 rue des Gravilliers, 01.42.71.20.38

Le Vendredi, allez ailleurs !

Vous restez à Paris alors que tout le monde s’en va pour le week-end ? Eh bien partez vous aussi ! Mais inutile de quitter la capitale pour être dépaysé…

© Synergie déco

Le Musée : l’Institut du Monde Arabe

Un bâtiment dessiné par Jean Nouvel, une programmation passionnante, des oeuvres arabo-islamiques de toutes les époques. Un rendez-vous qui n’est pas seulement plastique, car l’IMA accueille fréquemment des soirées et des concerts. Ne ratez pas sa terrasse au 5e étage qui domine l’Ile Saint-Louis.

Nocturne le vendredi jusqu’à 21h30, retrouvez sa programmation ici.

Le Resto : Le Loubnane

Pour ne pas quitter le bassin méditerranéen, essayez le Loubnane, l’un des premiers restaurant Libanais de l’hexagone. Un travail de passion perpétué de père en fils dans un très bel espace. Vous pouvez décider de dîner dans la cave du XIIIème siècle à la décoration élégante.

29 Rue Galande, 01 43 26 70 60

Le Bar : le 5e Cru

Ce bar à vin chaleureux éclairé à la bougie et animé au son des vinyles, peut satisfaire tous les publics et tous les goûts. Avec plus de 300 vins à déguster, choisissez la région du monde que vous souhaitez visiter avec votre verre.

7 rue du Cardinal Lemoine, 01 40 46 86 34

Le Samedi, tout est permis

Samedi, faire la tournée des endroits animés et branchés de Paris peut vite tourner au cauchemar. Du coup, on vous concocte un programme loin des foules mais proche de l’extase…

© Hôtels Escapade

Le Musée : le Quai Branly

Le bâtiment signé Jean Nouvel comme la scénographie du musée dont l’instigateur était le Président Jacques Chirac sont innovants. Le Quai Branly a su trouver l’équation parfaite pour nous plonger dans un univers onirique à la découverte des Arts Premiers. Une osmose redoutable où tous les sens sont sollicités !

Nocturne jusqu’à 21h, retrouvez la programmation ici

Le Resto : l’Ami Jean

Ne tournons pas autour du pot : c’est l’un de nos chouchous. Ce n’est pas donné (les plats sont autour de 30€) et la salle est quelque peu bruyante mais le chef, un vrai, Stéphane Jégo, saura vous faire oublier toute réticence. Ici, c’est bistrot gastronomique et créatif. Et attention : avant même de prendre votre commande vous risquez de vous retrouver avec une montagne de charcuteries, terrines, et autres délices… Gardez de la place pour le dessert !

27 Rue Malar, 75007 Paris, 01.47.05.86.89

Le Bar : Bar du Central  

Si vous arrivez encore à vous lever de votre chaise après l’Ami Jean, rendez-vous au Bar du Central, dans un décor rétro-chic où étudiants et habitants du quartier se retrouvent pour profiter de la terrasse et de sa bonne musique.

99 Rue Saint-Dominique, 01.45.55.90.75

Le Dimanche, tout doux les amis

S’il vous reste un peu de force le dimanche, autant l’économiser et passer toute la soirée au même endroit : le Palais de Tokyo.

© Musée d’Art Moderne de Paris

Le Musée : le Palais de Tokyo

Ouvert tous les jours de l’année jusqu’à minuit, le Palais de Tokyo accueille les amoureux nocturnes, les groupes d’amis qui se cultivent tard le soir et les irréductibles amateurs d’art. Un rendez-vous idéal pour plonger dans l’univers délirant du lieu, où les espaces s’imbriquent et se reconvertissent constamment.

Tous les jours jusqu’à minuit, retrouvez sa programmation ici.

Le Resto : Tokyo Eat

Cantine raffinée et aux prix raisonnables à l’intérieur du palais de Tokyo.

13 Avenue du Président Wilson, 01.47.20.00.29

Le Bar : Monsieur Bleu

Profitez de sa très belle vue sur la Tour Eiffel depuis la terrasse. Au coeur du Palais de Tokyo, côté Seine, ce resto-bar propose de très bons cocktails dans une ambiance huppée/branchée.

20 Avenue de New York, 01.47.20.90.47

Artsper est le premier site de vente d’oeuvres d’art contemporain sélectionnées par des galeries partenaires.Tous les mois, retrouvez la sélection et les coups de coeur d’A NOUS Paris sur le site d’Artsper. ​