Notre-Dame de Nazareth, 2è génération

Après le projet avorté de la Jeune Rue, et l’arrivée d’une première génération de boutiques, la rue Notre-Dame-de-Nazareth (3è) confirme son bouillonnement créatif et voit débarquer une dizaine de nouvelles adresses s’ouvrant à la déco, à la bonne cuisine, au skate et au streetwear. Un village est né.

Universal Works en pop-up chez Small

Invitée de la boutique Small – boutique et succursale du salon de prêt-à-porter Man/Woman -, la marque britannique Universal Works déploie jusqu’à la fin décembre son univers streetwear, ses fondateurs David Keyte, un ancien de chez Paul Smith, et son épouse Stéphanie Porritt travaillant depuis 7 ans sur un vestiaire masculin accessible, avant tout fonctionnel et misant sur les belles matières. Sur les portants, un look complet passant des vestes denim, aux surchemises en flanelle, teddys, chinos, des manteaux d’hiver réalisés en Burel, une laine de mouton ultra résistante du Portugal déclinée aussi sur les baskets de la marque, et quelques collab’ de choc dont les grosses chaussettes réalisées pour Ace Hotel ou la ligne de sacs montée avec Barbour. Bonne idée de la maison, les deux modèles de bombers brodés sont à gagner via un tirage au sort, les bénéfices étant reversés aux victimes du Bataclan.
19, rue Notre-Dame de Nazareth. Du mardi au samedi de 12h à 20h.

Bows & Arrows, le meilleur du Japon

Après une édition convaincante à la boutique Small l’année dernière, Japan Best remet le couvert rue Notre-Dame de Nazareth avec un premier magasin permanent baptisté Bows & Arrows en lieu et place de la librairie d’art LO/A. Collaborant directement avec une sélection d’artisans du Japon, la boutique expose une collection d’objets tranchants – ciseaux, couteaux- signée Banshu Hamono, soigne sa papeterie avec la marque Siwa au papier indéchirable du créateur Naoto Fukasawa, Directeur Artistique pour Muji et Samsung et dont la collection en édition limitée Star Wars vient d’arriver, comme l’art de la table décliné ici en bois, laiton et porcelaine de maisons d’art et créateurs indépendants. S’ajoute à cela, un rayon food déclinant riz et bonbons originaux, une partie cosmétique avec pinceaux de maquillage de pro, des savons en forme de poisson et une kyrielle d’accessoires et gadgets kawaï allant de la sonnette de vélo aux boîtes d’allumettes.
17, rue Notre-Dame de Nazareth. Du lundi au samedi de 11h à 19h, le mardi de 13h à 19h, le dimanche au mois de décembre.

Day Off, temple du skate

Habitué du milieu skate, Reddah et ses associés Alex et Jeff, ouvrent un nouveau temple du skateboard à Paris, tout proche de son épicentre République, dont les derniers aménagements de la Mairie de Paris ont largement porté le mouvement ces derniers mois. Attirant toute la communauté de Paris et d’Ile-de-France, le magasin pose un large comptoir exposant les planches les plus décalées du moment, les marques « institution » du skate étant toutes présentes à travers prêt-à-porter et accessoires, ainsi des tee-shirts DGK et détournements du Christ, du style casual de Bronze, de la marque californienne Pizza Skateboards dont le logo se décline sous toutes les coutures ou de la ligne maison et underground Day Off fortement inspirée années 90. Au déferlement de marques, Day  Off ajoute la partie technique, gadgets, wax et roulements de pointe destinés aux accros.
20 rue Notre-Dame de Nazareth. Du mardi au samedi de 11h à 19h30.

Bento & Go !

Un restaurant de poche, sans décor aucun, mais proposant des tablettes pour déguster les excellents Bentos du chef japonais Go Tachibana passé au restaurant d’Anne-Sophie Pic à Valence, chez Toricho et Lengué à Paris. Au menu, 5 ou 6 variétés de Bentos proposées et variant selon l’arrivage du marché avec en favori, une version au saumon grillé enrobé de feuilles d’épinard et daïkon, et qu’accompagne salade de pommes de terre, Bandera et carottes sautées au sésame, omelette japonaise et poireaux verts, salade de roquette aux algues et radis rouges, le tout brillamment assaisonné. Au menu, déclinaisons en mode poulet Teriyaki, cabillaud grillé et options végétariennes en steak de tofu ou soupe miso, légumes et riz aux marrons. Imparable au dessert, le cake à la vanille ou matcha et pour ceux qui aiment, le très bon Dorayaki, ces pancakes japonais fourrés à l’haricot rouge.
18, rue Notre-Dame-de-Nazareth. 06 50 03 06 63 (livraison possible). Du lundi au samedi de 12h à 15h et de 18h à 22h.

Miloca

Déjà à la tête d’un restaurant brésilien à Puteaux (Miloca, 8 square Léon Blum), Luciana Muniz s’installe jusqu’à la mi-janvier dans le quartier de Notre-Dame-de-Nazareth pour un concept-store tourné autour de la décoration et de la gourmandise 100% brésilienne. Aux sculptures en matières de récupération, marionnettes et colombes, choix de canapés graphiques, coussins en tissu chita et tapis patchwork, Elena ajoute les grandes spécialités du Brésil à manger. A emporter ou à déguster sur place : la feijoda du jour préparée maison, une collection de brigadeiros addictifs – ces confiseries fourrées de chocolat au lait, blanc ou coco -, des gâteaux roulés, tarte au citron, riz au lait, bombocados (des gâteaux cultes gratinés à la noix de coco et au parmesan) et les fameux Pannetone brésiliens au cupuaçu, plante originaire d’Amazonie au goût acidulé et cacao. A ramener aussi des frigos de Miloca, l’excellente sélection de jus de fruits à la mangue, à l’acerola ou à la baie d’açaï.
12 rue Notre-Dame-de-Nazareth. Du lundi au samedi de 11h30 à 19h30. Brunch samedi et dimanche.

Baked & Box

Spécialiste des conserves artisanales qu’elle mitonnait avec succès pour les bars à cocktails de la capitale, Victoire passe à la vitesse supérieure en ouvrant au numéro 26 sa cantine healthy, proposant sur tables hautes et tablettes un service continu du petit déjeuner à l’apéro. Parti-pris de la demoiselle et de son acolyte Luana : la cuisine saine, à partir de produits bio en provenance du Marché Popincourt et de petits producteurs d’Anjou avec au menu : bouillons, pizzetta, salade de poulpe, hot dog végétarien, burger et tuerie absolue : son croq’ thon fumé au pain brioché, emmental fondu comme il faut et chips au four maison. Une cuisine simple, gourmande, fraîche et bon marché (formule à partir de 11 e) rameutant tous les commerçants et freelances du quartier avec en bonus : un corner épicerie avec sardines en conserves de la marque portugaise Minerva, jus de pommes made in Normandie, bières parisiennes, sels épicés, pollen de fleur, lemon curd… etc… A noter que la maison joue les prolongations le jeudi soir avec ses dînettes autour de tapas sur fond de jazz et bossa nova, le samedi midi servant le brunch à 15 euros.
26, rue Notre-Dame-de-Nazareth. Du mardi au samedi de 9h à 19h, le jeudi jusque 23h.

Et aussi…

Istr, bar à huîtres

Un bar et comptoir compilant les meilleures références d’huîtres made in Normandie, Bretagne et Irlande et y associant une carte de cocktails de toute première catégorie. Pour les plus courageux : shots à base d’huître, de jus de tomate et vodka. 41, rue Notre-Dame-de-Nazareth. 01 43 56 81 25. Du lundi au samedi de 18h à 2h.

La mode de Prélude & Fuga

Parmi les premières à s’être aventurée rue Notre-Dame-de-Nazareth, Minhee expose dans sa boutique de briques et de cuivre, une sélection pour femmes de manteaux en cachemire et ses déclinaisons aux empiècements cuir. Chemises en popeline et cols roulés funky pour compléter le vestiaire. 12, rue Notre-Dame-de-Nazareth. 01 44 78 91 14. Du mardi au samedi de 12h à 19h.

Le streetwear de Beaubien

Le style streetwear et créatif de ce shop réservé aux hommes séduit par sa sélection de marques quasi inédites à Paris passant des vestes Arpenteur aux sweats et chemises Coltesse ou parkas made in Brooklyn de Battenwear. 21, rue Notre-Dame-de-Nazareth. 09 80 36 00 72. Le lundi de 16h à 19h30, mardi, mercredi et vendredi de 12h30 à 20h, jeudi de 12h30 à 21h, samedi de 11h30 à 20h.

L’esprit bistronomique d’Elmer

Encensé toute l’année, le chef Simon Horwitz (ex Strato, Septime…) séduit avec sa cuisine créative, pariant sur le produit et les saveurs. Carte courte et choix cornéliens et en option, une série de plats à partager allant de la terrine de gibier à la côte de cochon. Formule à partir de 24 e. 01 43 56 22 95. Du mardi au vendredi, midi et soir, et le samedi soir.

L’épicerie grecque de Kilikio

Dans un décor pixellisé extra, cette épicerie ramène le meilleur des produits d’artisanat grec. A goûter en priorité : les huiles d’olive et oranges du Péloponèse, les avocats et dakos de Crête, kiwis et fromages de brebis du nord de la Grèce, vin blanc des Cyclades… 34, rue Notre-Dame-de-Nazareth. 09 83 33 88 24. Du mardi au vendredi de 11h30 à 14h30 et de 15h30 à 20h, le samedi de 11h à 20h.

Et encore : Wait, le surfshop au numéro 9, le Bistro de la Bonne Cécile au 24, la Backslash Gallery au 29, la Galerie Derouillon au 38, le bistrot Nord Marais et ses planches au 39, le bar du Coltrane au 2-4 Passage du Pont-aux-Biches, la cave à vin Trois fois vin au 12, le bar à vin Ballon Rouge au 51….