A.Tester

OFR La Boutique

Les alentours du Carreau du Temple se transforment.

Après la réouverture fin avril, les nouveaux établissements fleurissent partout. Le restaurant Jules, le coffee-shop Foundation Café, un tea-time baptisé Lily of the Valley, plus récemment Les Chouettes, brasserie chicos de la rue de Picardie, et depuis quelques jours, OFR La Boutique. Implantée depuis sept ans dans le quartier, l’institution OFR, librairie-galerie, ouvre là son deuxième magasin dans le coin. L’affaire de Marie et Alexandre Thumerelle, frère et sœur dans la vie, lancés ensemble depuis 1996 dans la distribution de magazines et fanzines pointus, des premiers The Face et Wallpaper aperçus sur la place de Paris aux derniers Inventory, Double, Self-Service ou l’excellent Fanzine 137, et fins organisateurs d’expos et vernissages attirant tout Paris.

Présents à Londres pendant deux ans, toujours fournisseurs de titres pour Colette, le Palais de Tokyo ou la librairie Yvon Lambert, Marie et Alexandre appellent dans leur micro-boutique de la rue Paul Dubois tous leurs amis créateurs de mode et d’accessoires – les sacs de Meilleur Ami, les bottines Carritz pour filles, la très belle collection de chemises, blouses et tee-shirts signés Nina Christen. Dressent une pyramide de bougies, celles d’Astier de Villatte, aux senteurs de Stockholm et de Mantes-la-Jolie. Et font venir quelques très belles pièces de mobilier des années 50 à 70 chinées par un pro, David Feder (ex-galerie (RE)Source). La plupart sont signées : table-jardinière par Pierre Guariche, suspensions nordiques de Louis Poulsen, paravent à vagues sorti de Mad Men par Jacobsen, étagères Tomado ou bougeoirs modulables de l’Allemand Nagel. Encore en travaux, le sous-sol devrait bientôt accueillir de nouvelles expos.