Olive & Thym

Finie la saucisse à emporter de chez Demory. Bien installés dans le quartier avec Man’ouché (62 rue Rambuteau), une affaire de famille spécialisée dans la galette libanaise qui dure depuis 15 ans

Finie la saucisse à emporter de chez Demory. Bien installés dans le quartier avec Man’ouché (62 rue Rambuteau), une affaire de famille spécialisée dans la galette libanaise qui dure depuis 15 ans, les deux frères Pierre et Jad font un clin d’œil à leur série d’enfance (le dessin animé Olive & Tom) en ouvrant une cantine de poche toute verte olive, chinée de vieux transistors et machines à écrire, et clamant la modernisation des classiques du Liban. Toujours en forme, super entrainée, la paire sert à midi ses « cartounettes », sortes de box garnies généreusement d’ailes de poulet, falafels ou boulettes de bœuf, de petits pains libanais, salade, citron et menthe et d’un pot d’olive et thym, pratiques à emporter. En salle, les frères ajoutent les plats du jour composés à base de riz, en version végé aux lentilles, radis, concombres ou classique au poulet et amandes, servies avec une crème d’ail maison, une huile d’olive citronnée, salade, tomates et menthe. On passe sur les desserts, encore bancals. 60, rue Quincampoix. Ticket moyen : entre 12 et 15 e.

Du mardi au dimanche midi et soir. 01 75 51 43 77.

Et aussi :

Vegan Mania
Dans cette micro-boutique, une sélection de cosmétiques, vernis à ongles et make-up non testés sur les animaux et sans ingrédient d’origine animale. Pas de décoration superflue, mais l’essentiel pour les adeptes de la consommation éthique qui trouvent ici masques bio à l’argile marocaine, shampoing à la lavande ou aux algues, anti-cernes… 96, rue Quincampoix. Du lundi au samedi de 12h à 19h.

Sergeant Paper
Cinq ans que les créateurs de cette maison d’édition spécialisée dans l’art graphiques dénichent et proposent à la vente les artistes, graphistes et illustrateurs émergents ou confirmés. Dans leur boutique-concept-store, des séries limitées de Jean Jullien, de la street-artiste Koralie et bientôt celles de la tatoueuse Johanna Olk. A dégoter aussi, la papeterie graphique des british de Wrap et les revues illustrées de Citrus et son spécial « sexe ». 38, rue Quincampoix. Du mardi au samedi de 12h à 20h.

La Galerie du Jour
Galerie et librairie imaginée par la créatrice Agnès b., la Galerie du Jour présentera après l’excellente exposition « Mauvais Genre » (jusqu’au 11 janvier) de Sébastien Lifshitz et le regard porté sur les travestis à travers un siècle de photographies, le travail de Cleon Peterson, premier show solo en France pour cet artiste de Los Angeles aux peintures chaotiques et violentes (jusqu’au 18 février). 44, rue Quincampoix. Du mardi au samedi de 11h à 19h.

L’Usine
Club de sport sélect de la rue Quincampoix, l’Usine (aussi à Opéra) charme par son style, son design autant que par la qualité de son service. En prime : des cours collectifs jamais bondés passant du body-pump au Yoga ou nouveauté de janvier au Circuit (parcours enchaînant cardio et renforcement musculaire) à pratiquer sous les voûtes de pierre. 16-20 rue Quincampoix. Du lundi au samedi de 7h à 23h (dimanche à partir de 9h).