Où courir à Paris ?

Passionnés de course à pied ou joggers moins assidus, il n’est pas rare de croiser des Parisiens prêts à braver le froid et les particules fines pour maintenir leur forme. Mais quels sont les meilleurs endroits pour courir ? Voici une sélection non exhaustive de nos sites préférés.

 

Où courir à Paris : les classiques

 

#loveautomne#chilling#sundaymood#🍁

A post shared by Solenn BL (@so_so_bl) on

 

Dépendamment de l’endroit où vous habitez, les spots sont nombreux. Il y a bien sûr le célèbre Bois de Boulogne, pratique pour de longues courses avec ses 8,3 km2 de surface ainsi que le domaine national de Saint-Cloud qui offre plus de 460 hectares de jardins. Pour les amoureux de la Tour Eiffel, les 24,5 hectares du Parc du  Champ-de-Mars sont ouverts 24h/24 et 7j/7. Dans le 14e arrondissement, le parc Montsouris et ses 15 hectares ne sont pas en reste, le site offre un spectacle bucolique en toutes saisons. Les plus aguerris pourront même continuer la course jusqu’à la cité universitaire, à travers le troisième plus grand parc de la capitale.

 

Où courir à Paris pour les coureurs du dimanche

 

 

Les balades pittoresques ne manquent pas à Paris. Si vous avez un petit faible pour la botanique, vous pouvez courir au milieu des serres du Jardin des Plantes mais jusqu’à 17h30 seulement. Pour les coureurs tardifs, le bois de Vincennes est accessible à toute heure. Quant aux débutants, des superficies plus petites comme le parc Monceau, celui des Tuileries ou encore le Jardin du Luxembourg conviendront parfaitement.

 

Où courir à Paris pour les fans de running

 

 

Il n’est pas facile de maintenir un rythme soutenu si l’on doit ponctuer chacune de nos foulées par des excuses aux passants après les avoir bousculés. C’est la raison pour laquelle le canal de l’Ourcq est la solution rêvée pour ceux qui veulent tenter quelques sprints. En partant de la rotonde à Stalingrad, et en passant par la Villette il est possible de longer le canal jusqu’à Meaux.

 

Où courir à Paris pour une course fractionnée

 

 

Pour les afficionados d’entrainements fractionnés (séance décomposée en plusieurs cycles d’exercices), la ville de Paris ouvre l’accès à ses nombreux stades. Le centre sportif Léo Lagrange ou encore Alain Mimoun (12e)  sont gratuits et ouverts jusqu’à 22h du lundi au samedi. Dans le 13e arrondissement, le stade Charles Moureu est accessible au public jusqu’à 22h30. Une chance que n’auront pas les habitants du 16e, puisque le stade Suchet ferme ses portes à 18h.

 

Où courir à Paris pour une course verticale

 

Shot on iPhone 7.

A post shared by Matthieu Oger (@matthieuoger) on

 

Pour certains, la course classique ne constitue plus un défi suffisant : c’est la raison pour laquelle le parc des Buttes Chaumont, ou encore la Butte Montmartre, peuvent s’avérer être une excellente alternative à ceux qui veulent corser leur entrainement. La course verticale connaît d’ailleurs un grand succès ; les escaliers de la Tour Eiffel ou encore de la tour Montparnasse ont déjà été pris d’assaut par les sportifs les plus chevronnés. Le 9 décembre prochain, la Tower Run, premier circuit de courses verticales solidaires, organisera une course verticale dans les escaliers du plus haut gratte-ciel de Paris intra-muros.