Que vaut vraiment… la tour Montparnasse ?

Une chose est sûre : la tour Montparnasse érigée en 1973 ne fait pas l’unanimité. Laide, phallique, discordante, elle a même été élue en 2008 deuxième bâtiment le plus laid du monde. Voilà pour les présentations. Dans les faits, depuis sa création, la tour Montparnasse n’a cessé d’alimenter les critiques : la faute aux fenêtres en verre fumé, à sa taille disproportionnée et à son parvis délaissé. Nous sommes montés au 56 étage pour nous faire une idée. Récit d’en haut. 

Un monolithe marron de 210 mètres de hauteur. Depuis le parvis de la gare Montparnasse, elle impose un torticolis à ceux qui voudrait l’observer en entier. La tour Montparnasse, 210 mètres de haut et 46 ans au compteur, n’a rien d’exceptionnel à raconter : ni œuvres d’art cachées à chaque étage, ni habitations luxueuses, ni passé tumultueux… Simplement une inimitié qui frôle l’indifférence et de nombreux bureaux. Lorsque l’on pénètre le hall de l’immeuble (après nous être trompés d’entrée une première fois), on y croise d’ailleurs surtout des attachés-cases et des costumes couleur perle.

Le phare de la Rive gauche

Tour Montparnasse © Jules D / Unsplash
Tour Montparnasse © Jules D / Unsplash

 

Alors nous voilà aux pieds de ce phare des temps modernes, les yeux rivés vers son sommet. La tour Montparnasse, c’est pour beaucoup la confirmation que l’on est enfin arrivé en terre inconnue, la Rive gauche.

Si on est tenté de faire un détour par les Galeries Lafayette, on se ravise rapidement en constatant le prix de la montée. Il faut débourser 18 euros pour accéder au toit panoramique. 18 euros (+ 6 euros en 5 ans). À titre d’exemple, un ticket pour le sommet de la tour Eiffel en ascenseur coûte 25,50 euros. Mais c’est la tour Eiffel tout de même ! Bref, après avoir lâché un billet bleu, on se glisse dans l’ascenseur.

38 secondes, 56 étages

Tour Montparnasse
Tour Montparnasse ©EP

 

Magie de la modernité, alors que votre ascenseur du 18e arrondissement met trois plombes à gravir 5 étages, ici, il prend 38 secondes pour vous conduire à 200 mètres du sol (et il y en a 25, oui, 25 ascenseurs). On serait presque déçus que le voyage soit si court.

Au sommet de la tour, une boutique de souvenirs, un bar-restaurant et trois étages plus haut, une terrasse panoramique qui offre une vue à 360 degrés su Paris. Difficile de faire la fine bouche lorsque l’on monte sur ce rooftop unique. Depuis la tour, Paris est à notre portée. On y voit tout : l’Arche de la Défense, les toits, le Sacré-Cœur au loin et surtout la tour Eiffel. Car c’est assurément l’atout maître de la tour Montparnasse : depuis son toit, on peut admirer le scintillement de la Dame de fer.

Est-ce que la vue vaut les 18 balles du ticket ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’il y a à Paris d’autres moyens de se hisser pour observer la ville. On vous conseille plutôt de vous y rendre si vous êtes fan d’Eric et Ramzy ou lorsque le rooftop propose des animations comme sa patinoire.

Tour Montparnasse 
33 avenue du Maine, 15e
Plus d’info