Rue Saint-Sauveur, cours qui peut

Elle vaut le détour, ne serait-ce que pour sa silhouette, sinueuse et pavée, et fait rêver par ses immeubles de caractère comme par le bouillonnement qui y règne. Entre les stations Sentier et Réaumur-Sébastopol, perpendiculaire à l’artère Montorgueil, l’artère piétonne, ancienne rue du Bout-du-Monde au XIIIe siècle, sur laquelle se trouvait même une église (disparue), commence aujourd’hui au croisement de la rue Saint-Denis, coupe la rue Dussoubs et se termine à Montorgueil. Ouverte aux nouveaux concepts food comme aux adresses dédiées au pur bien-être, la rue Saint-Sauveur ne réussit qu’aux bons.