Une journée dans le 2e arrondissement de Paris

Le 2ème arrondissement de Paris fait partie des plus animés. Avec ses rues Sainte-Anne, Réaumur, Saint-Denis, Montorgueil et son quartier, ses habitants et parisiens de passage n’ont pas de quoi s’ennuyer. Alors pour pouvoir s’y retrouver, A nous Paris vous a sélectionné 10 adresses incontournables. 

Librairie Voyageurs du Monde

Cartes du monde à gratter et fauteuil.
© Charlotte Lindet


La journée commence par un voyage, mais lequel ? Sous l’appellation Voyageurs du Monde/Cité des voyageurs, une agence de voyage et sa librairie invitent à découvrir l’Ailleurs. A Nous Paris vous propose de franchir la porte de la librairie, d’ouvrir grand les yeux, de contempler et fouiller les étagères qui vous mèneront dans des pays insoupçonnés. Guides pour un week-end ou le tour du monde, cartes en tous genres – routières, aériennes, thématiques et historiques -, mais également romans, récits de voyage, livres d’art en photo et en dessin, tous les pays et continents sont explorés. Le jeune public n’est pas oublié avec un espace spécifique pour les enfants, répondant au proverbe « Les voyages forment la jeunesse ». Alors que vous connaissiez ou non votre destination, laissez-vous guider par une équipe passionnée et ressortez avec des idées et des envies plein la tête.

Librairie Voyageurs du Monde
48 rue Sainte-Anne, 2e
Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h

Épices Roellinger

Meubles à épices.
© Épices Roellinger


Le voyage se poursuit avec les épices Roellinger. Tout se passe à 4h de Paris, à Cancale, dans l’ancien restaurant Le Bricourt du chef Olivier Roellinger, trois étoiles au guide Michelin, là où tout a commencé. Cette bâtisse, appelée la Maison du Voyageur, voit naître ce que le chef considère comme un « moyen d’expression artistique », une « ponctuation à sa cuisine ». C’est notamment dans la boutique parisienne que l’on découvre son art. Véritable caverne d’Ali Baba elle contient une quarantaine de poudres d’épices : des mélanges pour viandes, légumes, desserts…, des poivres venus de tous les pays : Vietnam, Inde, Cambodge, France… une dizaine de vanille du Madagascar, Mexique, Nouvelle Calédonie… des algues de Bretagne, de la fleur de sel… Derrière chaque pot d’épices, il semble y avoir une histoire, une rencontre avec un pays, un producteur, un chef comme Fatema Hal et Mohammad Elkhaldy. Ouvrez les pots, sentez, respirez et voyagez, pour une cuisine aux multiples senteurs et pays.

Épices Roellinger
51 bis rue Sainte-Anne, 2e
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h

Basilique Notre-Dame des Victoires

Façade de la baislique Notre-Dame des Victoires.
© Guilhem Vellut / CC-BY

 

En continuant notre déambulation dans le 2ème arrondissement de Paris, l’on tombe sur la charmante petite place des Petits-Pères, sur laquelle se trouve la basilique Notre-Dame des Victoires. Ce lieu marial, c’est-à-dire dédiée à la Sainte-vierge Marie, est construit en son honneur par Louis XIII en 1629, suite aux nombreuses victoires du roi et notamment celle sur les protestants à la Rochelle. Monument Historique depuis 1972, elle fait le charme de Paris au milieu d’immeubles plus récents, non loin de la statue de Louis XIV et du jardin du Palais Royal. La consécration de la basilique à la Sainte-vierge Marie, et sa dénomination font qu’elle possède des milliers d’ex-voto« offrande en demande d’une grâce ou en remerciement d’une grâce obtenue à l’issue d’un voeu ». Une visite intéressante par son histoire, même si elle mériterait un brin de nettoyage et une restauration.

Basilique Notre-dames des Victoires
6 rue Notre-Dame des Victoires, 2e

Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 19h30
Samedi de 7h30 à 19h
Dimanche de 8h30 à 19h

Plaq 

Plaques de chocolat.
© Plaq


Quand on entre dans la manufacture/boutique de chocolat chez Plaq, ça sent bon les fèves fraichement concassées, torréfiées, broyées et mélangées, le chocolat tout juste moulé en plaques… Sandra et Nicolas, aficionados et puristes de ce nectar, plaquent leur travail et partent à Caracas, capitale du Venezuela. L’idée ? S
e former auprès de Chloé Doutre-Roussel, l’experte de la fève de cacao et de la technique Bean to bar : de la fève à la tablette. De retour à Paris, la recherche continue au sein de leur cuisine personnelle, pour finalement ouvrir en septembre de cette année, le lieu dont ils rêvaient. La fève provient du Pérou, Vénézuela et du Bélize, et est transformée au sein de la boutique, de manière artisanale, éthique et en petite quantité. En plaques – chocolats noirs, au lait de vache et brebis -, à inclusion – avec des noisettes du Piémont ou des éclats de fèves -, en gourmandises – noisettes et amandes enrobées, ou encore en pâtisseries – mousses, financiers, fondants -, le goût est pur et sans additifs.   

Plaq
4 rue du Nil, 2e
Ouvert du mercredi au vendredi de 11h à 19h30
Samedi de 10h à 19h30
Dimanche de 10h à 13h30

Itacoa

Le plat Casquinha.
Casquinha © Itacoa


Au restaurant Itacoa, lors d’un déjeuner ou d’un dîner, profitez d’une vague de chaleur venue tout droit du Brésil. Rafael Gomes gagnant de l’édition 2018 de l’émission MasterChef Professionnel au Brésil,  et le rugbyman Casey Laulala, fondent ce lieu en référence directe à la plage Itacoatiara, plage proche de Rio de Janeiro où Rafael a grandi. Bois, végétaux, murs bruts, luminaires en laiton, le décor est simple et tendance. Ce qui est important ici, c’est ce qu’il y a dans l’assiette : une cuisine méditerranéenne/brésilienne « saine et bénéfique pour le corps » et qui suit les saisons. Pour se régaler : le « casquinha » composé de crabe, crevette, lieu jaune, citron et sauce coco, le « virago paulista », en souvenir du Brésil par rapport à la cuisson de la poitrine de cochon du Cantal, accompagné de kale noir, haricots blancs et oeuf sur le plat. En dessert le crémeux au chocolat blanc fruit de la passion ou le « açaì bowl » pour terminer sur une note sucrée. De délicieux jus frais pressés à froid, à déguster sur place ou à emporter, confirment la qualité de ce restaurant.

Itacoa
185 rue Saint-Denis, 2e
Ouvert du mercredi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30
Le dimanche de 10h30 à 15h

Tour Jean sans Peur

Vue extérieure sur la Tour Jean sans Peur.
© Tour Jean sans Peur


L’après-déjeuner se fait au 20 Rue Etienne Marcel, où la Tour Jean sans Peur passe souvent inaperçue, et c’est bien dommage. Du haut de ses 27 m, elle reste le dernier vestige de l’Hôtel de Bourgogne, résidence des puissants ducs de Bourgogne Valois. Elle est classée Monument Historique en 1884, est restaurée de 1991 à 1992, et fête cette année ses 20 ans d’ouverture au public. Visite libre ou visite guidée le week-end, suivez les pas de Jean sans Peur en foulant les marches de l’escalier à vis. Levez la tête en direction de la voûte de l’escalier au décor végétal surprenant et arpentez les différentes pièces résidentielles où l’on peut voir une reconstitution de tous les vitraux de l’époque et les plus anciennes latrines à fosse de Paris. Un parcours/jeu permet de faire découvrir la Tour de manière ludique aux enfants et des expositions temporaires, créées par des historiens émérites, renforcent la qualité de ce lieu.

Tour Jean sans Peur
20 rue Étienne Marcel, 2e
Ouvert du mercredi au dimanche de 13h30 à 18h

Tartelettes

Tartelettes sucrées.
© Tartelettes


Pour le goûter, direction Tartelettes. Ici, il n’est pas question de quiches saumon épinard et de tarte aux fraises saupoudrées de sucre, mais de tartes salées et sucrées, de cookies, de madeleines, brioches originaux et gourmands. Arnaud, dont le but était de créer le match parfait chez Meetic décide de tout claquer pour l’amour de la cuisine, passe un CAP pâtisserie, suit les conseils de l’incubateur food Service Compris, et ouvre il y a quelques semaines Tartelettes. Son équipe de créateurs ? Gabrielle, anciennement chez Stohrer, et Jonathan, finaliste de l’émission « Le meilleur pâtissier », font des prouesses et éveillent les papilles. Cookies pécan érable, tartelettes « La Pistache » et « Parmentier », madeleine à la farine de sarrasin… Les mélanges et goûts sont surprenants et détonants. Ces trois artistes culinaires n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Tartelettes
102 rue Montmartre, 2e
Ouvert du samedi au lundi de 12h à 18h30
Du mardi au vendredi de 9h à 18h30

Auque & Vong

Vue extérieure sur la boutique de fleurs Auque & Vong
© Auque & Vong


La boutique de fleurs Auque & Vong une aventure de couple. Charles-Henri, architecte et Jean-Luc, fleuriste en Polynésie française, partagent leur passion depuis plus de 15 ans. Après de nombreux projets sur ce magnifique territoire d’Outre-mer, ils décident de s’installer non pas face aux eaux turquoises mais en plein coeur de Paris, dans le 2ème arrondissement. Dans cet espace sur trois niveaux, visible depuis la rue par son immense baie vitrée, cactus, terrariums, orchidées, palmiers, calatheas, philodendrons, fleurs coupées et séchées, bouquets mais également textiles et art de la table, il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. Tous les deux mois, Charles-Henri et Jean-Luc invitent un artiste contemporain à accrocher ses oeuvres parmi les plantes et compositions florales. Alors n’hésitez plus, et franchissez cette devanture aux allures luxueuses, vous risqueriez d’être surpris.

Auque & Vong
30 rue de Cléry, 2e
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h30

Rivié – The Hoxton

Vue sur le restaurant Rivié de The Hoxton.
Rivié © The Hoxton


Dans le magnifique cadre de l’hôtel, The Hoxton, sortie il y a quelques jours, découvrez la nouvelle carte concoctée par le chef Walter Ishizuka arrivé de Londres récemment. Les établissements Paul Bocuse à Lyon et l’Espadon du Ritz à Paris connaissent plutôt bien sa cuisine française aux saveurs asiatiques. Pour débuter, laissez vous tenter par les croustillants de crevettes sauce aigre douce, sésame, coriandre ou un ceviche de lieu radis rose, poivrons rouges, pommes vertes, coriandre, cébettes. Pour continuer sur cette dynamique positive, le curry de lieu jaune épinards, butternut, tomates ou le chou pointu rôti purée de chou caramélisé, vinaigrette au tofu, cacahuètes, sésame sauront vous ravir. Et pour le feu d’artifice, un finger chocolat spéculoos, à se damner !    

Rivié – The hoxton
30 – 32 rue du Sentier, 2e
Ouvert du dimanche au mercredi de 7h à 1h
Du jeudi au samedi de 7h à 2h
Dîner servi jusqu’à 23h

BAM Karaoke Box – Sentier

Un groupe de trentenaire chantant au BAM Karaoke Box
BAM Karaoke Box © Albin Durand


Pour terminer cette journée, direction BAM Karaoke Box pour chanter les hits du moment, et de votre adolescence. Véritable institution en Asie, et importé du Japon par Arnaud Studer il y a 5 ans, c’est dans une ambiance tokyoïte que vous allez pouvoir montrer votre talent et vous libérer entre amis, collègues, ou famille. Dans une salle rien que pour vous, il n y a plus aucune gêne à faire le show sur « J’irai où tu iras ».  Avec un carnet de 30000 à 50000 titres renouvelés en permanence, la possibilité de créer sa playlist en amont, commander snacks et cocktails sur écran tactile, filmer ses prestations, la soirée ne peut qu’être explosive, même pour les plus réticents. Celine et Jean-Jacques n’ont qu’à bien se tenir ! Et en exclusivité, sachez que de nouveaux BAM Karaoke Box devraient voir le jour, notamment à Madeleine très prochainement.

BAM Karaoke Box – Sentier
50 rue d’Aboukir, 2e
Ouvert du lundi au vendredi de 18h à 1h30
Samedi de 13h à 1h30
Dimanche de 13h à 1h30