10 expos d’artistes femmes à voir à Paris en octobre

Elles sont photographes, artistes plasticiennes, performeuses ou peintres. Elles sont belges, hongroises, américaines, cubaines, portugaises ou françaises.  Un point commun les réunit : elles sont artistes-femmes et ont une actualité artistique à Paris à partir du mois d’octobre. Voici une sélection de 10 expositions d’artistes femmes à voir cet automne dans la capitale et en proche banlieue.

 

Expo Corps-écritures de Judith Reigl

à l’Espace Art Absolument jusqu’au 13 octobre 2018

Judith Reigl dans son exposition Corps-écritures à l'Espace Art Absolument
Judith Reigl dans son exposition Corps-écritures à l’Espace Art Absolument

 

Par le médium de la peinture l’artiste hongroise née en 1923 ne cesse d’explorer la question du corps féminin comme masculin. L’exposition rassemble à l’Espace Art Absolument une quinzaine d’œuvres de Judith Reigl datant des années 1980-2000 et illustrant la pluralité du corps : corps souffrant, jouissant, menaçant, chutant, mouvant, mourant, naissant…

Espace Art Absolument
11 rue Louise Weiss, 13e
Ouvert du mardi au vendredi de 11h à 19h, le samedi de 12h à 19h
Entrée libre

 

Expo L’armoire aux possibles de Muriel Rodolosse

à la galerie municipale Jean-Collet à Vitry-sur-Seine jusqu’au 14 octobre 2018

Muriel Rodolosse, x degrés de déplacement
Muriel Rodolosse, x degrés de déplacement, 2011 Peinture sous Plexiglas, 400 x 600 cm Production Frac Aquitaine © Muriel Rodolosse, ADAGP, Paris Photo : Jean-Christophe Garcia

 

Très inspirée par la philosophie bergsonienne, l’oeuvre de Muriel Rodolosse interroge sur les notions de déplacement et de mouvance. A l’image de cette peinture grand format sur plexiglas, représentant une femme bâtisseuse perchée sur des talons hauts en équilibre sur un piédestal blanc. Comment progresser et construire sa vie quand le chemin est jonché d’obstacles ? Une métaphore picturale de la difficulté d’être une artiste femme…

Galerie municipale Jean-Collet
59 avenue Guy-Môquet-94400 Vitry-sur-Seine
Ouvert du mardi au dimanche de 13h30 à 18h, le mercredi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h
Entrée libre

Expo Mirrors of chance, la photographie expérimentale d’Ellen Carey

à la Galerie Miranda jusqu’au 20 octobre 2018

Ellen Carey Zerogram, 2018 Photogramme en couleur 25 x 20 cm

 

La Galerie Miranda présente une exposition personnelle de l’artiste américaine Ellen Carrey, pionnière de la photographie expérimentale, et notamment des recherches sur la couleur. Elle est en effet à l’origine d’une technique qui consiste à travailler les reflets chromatiques à partir de miroirs de façon aléatoire en chambre noire. Il en résulte un arc-en-ciel photographique conceptuel et abstrait.

Galerie Miranda
21 rue du Château d’Eau, 10e
Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 19h, le samedi de 10h à 18h
Entrée libre

 

Expo J’ai léché l’entour de vos yeux de Laura Bottereau et Marine Fiquet

à la Maison des arts – centre d’art contemporain de Malakoff jusqu’au 25 novembre 2018

oeuvre J'ai léché l'entour de vos yeux
J’ai léché l’entour de vos yeux. © Laura Bottereau et Marine Fiquet

 

Fruit de cinq mois de résidence à la maison des arts de Malakoff, cette exposition personnelle est la première pour ce duo d’artistes féminin dans un centre d’art. Grâce à différents médiums (vidéos, dessins, installations, sculptures), elles questionnent la thématique de l’enfance et sa frontière poreuse avec l’âge adulte dans un espace d’exposition volontairement théâtral.

Maison des arts – Centre d’art contemporain de Malakoff
105 avenue du 12 février 1934, 92240 Malakoff
Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 18h, le samedi et dimanche de 14h à 18h
Entrée libre

 

Expo The Untamed eye de Stéphanie Pfriender Stylander

à la Galerie de l’Instant jusqu’au 28 novembre 2018

Kate Moss dans une voiture
Kate Moss, Early Morning Hours © Stephanie Pfriender Stylander

 

Stéphanie Pfriender Stylander est une photographe et portraitiste de mode qui a travaillé entre Paris, New York et Milan avec les plus grands mannequins. Cette exposition à la galerie de l’Instant porte le même nom que le catalogue qui illustre son travail de 1990 à 2006. On retrouve des sublimes portraits en noir et blanc de Kate Moss ou, entre autres, de Björk. Une expo très fashion week à caler dans votre agenda entre deux défilés !

La Galerie de l’Instant
46 rue de Poitou, 3e
Ouvert le lundi de 14h à 19h
Du mardi au samedi de 11h à 19h et le dimanche de 14h30 à 18h30
Entrée libre

 

Expo •— • de Mélanie Matranga

à la Villa Vassieleff jusqu’au 22 décembre 2018

Vue de l'exposition de Mélanie Matranga à la Villa Vassileff
Vue de l’exposition de Mélanie Matranga à la Villa Vassileff

 

Avec ce titre d’exposition énigmatique en morse, Mélanie Matranga investit les lieux de la Villa Vassilieff et en fait une boîte expérimentale où elle teste sur les visiteurs des sons, des sensations et des émotions. Dans ce nouvel espace intime créé par l’artiste, les murs et les sols deviennent des structures vivantes qui permettent une communication optimisée du public avec ses œuvres.

Villa Vassilieff
Chemin du Montparnasse
21 avenue du Maine, 15e
Entrée libre du mardi au samedi de 11h à 19h

 

Expo Les contes cruels de Paula Rego au Musée de l’Orangerie

au Musée de l’Orangerie du 17 octobre 2018 au 14 janvier 2019

 

Ce sont plus de 70 peintures et dessins de Paula Rego qui sont réunis au musée de l’Orangerie pour une exposition exceptionnelle. Née à Lisbonne, Paula Rego s’est exilée à Londres pour fuir la dictature de Salazar. Elle a étudié auprès de Francis Bacon, Lucian Freud ou David Hockney, et s’est illustrée par sa singularité comme la seule femme du groupe de l’Ecole de Londres. Son oeuvre figurative est grinçante et satirique, elle prend en dérision la bourgeoisie de l’époque. Ses peintures illustrent souvent la condition féminine, et chamboule les conventions établies. Ses sujets de prédilection sont les enjeux du pouvoir et les hiérarchies sociales.

Musée de l’Orangerie
Jardins des Tuilleries
Place de la Concorde, 1er
Plein tarif : 9 euros, tarif réduit : 6,50 euros
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h à 18h

 

Expos Politiques du visible de Dorothea Lange et Le temps et l’histoire me recouvrent d’Ana Mendieta

au Jeu de Paume du 16 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Photographie en noir et blanc
Dorothea Lange. Unemployed lumber worker goes with his wife to the bean harvest. Note social security number tattooed on his arm. Oregon, 1939 © The Dorothea Lange Collection, the Oakland Museum of California

 

Deux femmes sont à l’honneur au Jeu de Paume cet automne. Dorothea Lange (1895-1966), photographe américaine pionnière de la photographie documentaire et sociale, première femme photographe à être reconnue dans le milieu et à avoir eu une exposition personnelle au Moma l’année de son décès. Ana Mendieta (1948-1985), artiste cubano-américaine performeuse et vidéaste.

Le Jeu de Paume
1 place de la Concorde, 8e
Ouvert le mardi de 11h  à 21h
Du mercredi au dimanche de 11h à 19h
Plein tarif : 10 euros, tarif réduit : 7,50 euros

 

Expo Paul et Camille Claudel : le rêve et la vie

au Musée Camille Claudel jusqu’au 13 janvier 2019

Portrait de Camille Claudel
Portrait de Camille Claudel par César, reproduit dans « Camille Claudel, statuaire » article de Paul Claudel paru dans l’Art Décorative, 1913 © Musée Camille Claudel Nogent-sur-Seine

 

A l’occasion de l’anniversaire des 150 ans de la naissance de l’écrivain Paul Claudel, cette première exposition temporaire du musée revient sur les échanges artistiques et prolifiques du frère et de la sœur Claudel. Paul écrivait et Camille sculptait en s’influençant mutuellement. Un prisme original à travers deux univers artistiques aux destins mêlés.

Musée Camille Claudel
10 rue Gustave Flaubert, Nogent-sur-Seine
Plein tarif : 7 euros, tarif réduit : 4 euros

 

Focus sur Camille Claudel en 2 minutes.