10 films pour se plonger dans l’esprit de Noël avant l’heure

Décembre. La neige fondue n’est pas encore arrivée. Mais il fait déjà froid quand il ne pleut pas. Une seule envie ? Rester sous la couette et regarder un film en attendant (ou en redoutant) Noël. Entre les mièvreries Netflix et les téléfilms M6 à n’en plus finir, difficile pourtant de trouver un bon film de Noël. Un challenge que nous avons tenté de relever avec notre sélection de 10 films pour se plonger dans l’esprit de Noël avant l’heure, classiques indémodables et pépites méconnues confondu.e.s. Et ça n’a pas été facile.

Nos films de Noël : les grands classiques

Love Actually, de Richard Curtis

 

Eternel lover British, Hugh Grant incarne ici Nouveau Premier Ministre britannique (pré Brexit). Bercé.e par les chansons de Noël, on se laisse séduire par ce conte de Noël romantique bien loin de toute politique, mais qui voit tout de même la barrière des langues et la frontière des classes se briser (spoiler désolée). Alors non, ce n’est pas du Ken Loach, juste un bonbon acidulé, un film choral qui réchauffe les cœurs même les plus endurcis.

Le Père Noël est une Ordure, de Jean-Marie Poiré

 

Tous les ans en décembre, même rengaine. Le Père Noël est une Ordure passe à la télé. Et si on pourrait dénoncer un manque d’originalité (et de bonnes comédies françaises), on ne boude jamais notre plaisir à revoir les aventures de Zézette (et des cases du formulaire de la sécu), de Félix (et de son caddy), de Katia (et de ses talons), de SOS Détresse-Amitié (et des imbattables cadeaux entre Thérèse et Pierre) et de Preskovitch (et ses doubitchous – ndlr : écriture approximative). C’est pas toujours fin mais ça se mange sans faim. Et ça aide à passer les longues soirées de Noël en famille.

Maman, j’ai raté l’Avion, de Chris Colombus

 

Difficile de ne pas mentionner cette aventure qui a bercé notre enfance dans une sélection de films de Noël. Maman, j’ai raté l’Avion, c’est une madeleine de Proust pas exceptionnelle, mais qui se laisse aisément déguster par une longue après-midi de pluie. Quand sa famille part à Paris pour les fêtes de Noël, Kevin est oublié et reste seul dans leur grande maison. Survivre solo à un tel âge aux Etats-Unis dans les années 1990 est déjà compliqué mais débarquent alors deux cambrioleurs. Un classique à regarder avec vos enfants que vous n’oublierez bien évidemment jamais !

Le Journal de Bridget Jones, de Sharon Maguire

 

Classique incontournable depuis sa sortie en 2001, le Journal de Bridget Jones met en scène les péripéties d’une trentenaire célibataire à l’époque de Noël, interprétée par Renée Zellweger, tiraillée entre un Hugh Grant entreprenant (enfin soyons honnêtes, en plein dans le harcèlement sexuel) et un Colin Firth plus classe mais aussi terriblement froid. Un trio amoureux tout ce qu’il y de plus classique (la vie ne vaut rien sans amour en gros, et encore moins celle d’une femme) mais qui apporte un brin de fraîcheur à l’époque de Tinder.

Nos films de Noël : le petit nouveau

Klaus, de Sergio Pablos

 

Actuellement disponible sur Netflix, Klaus est le film de Noël que les enfants attendaient cette année. Confortablement installé.e.s sous la couette, ils et elles pourront se plonger dans les origines du Père Noël. Car c’est au tout début de la légende que l’on retourne ici, quand un jeune facteur, puni par son père, est muté au fin fond du Pôle Nord, dans une petite ville très peu accueillante où la tradition du courrier s’est perdu au profit d’une guerre perpétuelle entre les deux grandes familles qui l’habitent. Alors qu’il commence à désespérer (il doit en effet atteindre l’objectif de 6000 lettres pour espérer retrouver sa maison et son confort), il rencontre dans les bois un homme solitaire et silencieux aux longs cheveux blancs, Klaus. Ce dernier fabrique des jouets dans le secret. Exactement ce qu’il manque aux enfants de la ville. Ça vous dit quelque chose ?

Nos films de Noël : les longs-métrages encore trop méconnus

Un Conte de Noël, d’Arnaud Desplechin

 

Si vous cherchez un film qui vous rassurera sur votre famille quand bien même elle est dysfonctionnelle, vous avez trouvé. Comme Depleschin les aime, ici la famille mériterait une bonne thérapie de groupe. A l’occasion de Noël, quand la maladie survient, elle se réunit autour de Catherine Deneuve, matriarche issue de la bourgeoisie provinciale particulièrement froide, pour tenter de démêler un lourd passé que l’arrivée d’Henri, incarné par Mathieu Amalric avec le brio qu’on lui connaît, vient remettre d’actualité. Alors non, vous ne serez pas transporté par un joyeux esprit de Noël mais le film devrait – je l’espère – vous donner envie de découvrir les autres perles de Desplechin (et par la même occasion, de mieux comprendre votre famille).

L’Etrange Noël de Monsieur Jack, de Henry Selick

 

Entre comédie musicale et film d’animation, L’Etrange Noël de Monsieur Jack est un conte de Noël pas si lugubre scénarisé par le maître en la matière, Tim Burton. C’est donc son univers que l’on retrouve, avec son lot d’étranges créatures qui habitent la ville d’Halloween. Jack, le roi des Citrouilles, s’ennuie terriblement. Tous les ans sans exception, les mêmes interminables festivités d’Halloween. Cette année, tout va changer puisqu’il va s’attaquer à la préparation d’une tout autre fête : Noël. Mais rien ne va se passer comme prévu. Une belle ode à la différence.

La Vie est Belle, de Frank Capra

 

Non, pas de Roberto Benigni et de doux accent italien ici, mais un très beau film du grand Frank Capra. Le plus vieux de notre sélection d’ailleurs, puisqu’il date de 1946, du temps où les romances se vivaient encore en noir et blanc. Il y a d’abord cet homme désespéré, Georges, qui voit son entreprise au bord de la ruine à l’approche de Noël, et sa femme éprise d’amour. Et cet ange tombé du ciel, qui pour gagner ses ailes doit veiller sur le destin de Georges. Une fable sociale, un mélodrame fantastique et un film de Noël d’un optimisme et d’un humanisme certains.

The Holiday, de Nancy Meyers

 

Les Britanniques sont un brin plus subtils que leurs cousins états-uniens quand il s’agit de comédie romantique. The Holiday, c’est simple : deux acteurs – Jude Law et Jack Black – et deux actrices – Kate Winslet et Cameron Diaz – talentueux.ses vont vivre une parfaite bluette le temps de quelques semaines. Un échange d’appartements, un échange de compagnie et la magie de Noël opère.

La Bûche, de Danièle Thompson

Comédie française de Noël régulièrement programmée à la période des fêtes, La Bûche rassemble une partie de la troupe fétiche d’Alain Resnais – Sabine Azéma, Jean-Pierre Darroussin et Claude Rich – et d’autres têtes bien connues du cinéma français – Emmanuelle Béart, Charlotte Gainsbourg et Isabelle Carré. Un casting en or pour un repas de Noël détonant à regarder avec les grands-parents.