2000 ans de théâtre à Guimet

Le musée national des arts asiatiques profite de sa nouvelle exposition pour mettre en lumière l’histoire deux fois millénaire du théâtre en Asie.

Donner vie à tout un imaginaire à travers les divinités, les animaux ou bien les personnages de ce continent, l’enjeu est de taille. Tous les genres du théâtre asiatique sont passés au crible, de l’épique au dramatique.

Il est étonnant de constater que chaque région a développé un style qui lui est propre. L’occasion de découvrir les costumes indiens, les kimonos de nô japonais, en passant par les robes de l’Opéra de Pékin ou encore le théâtre d’ombre  et de marionnettes de l’Asie du Sud-Est.

Figure emblématique des représentations théâtrales asiatiques, le masque est particulièrement mis à l’honneur tant il a traversé le territoire au fil des siècles.

L’auditorium offre aussi de nombreuses représentations chantées et dansées avant de projeter des films et documentaires d’archive.

Afin de mettre en scène le tout, le décor a spécialement été pensé. Un grand barong – créature mythologique balinaise ressemblant à un lion – vous accueillera au milieu de silhouettes architecturales modernes.

 

Personnages pour la pièce L’Investiture des dieux / Chine, Sichuan ?, XIXe siècle / Peau de bovidés / 2/1C175 : clown dans le rôle de fonctionnaire / 2/1C176 : Jiang Ziya, chef de l’armée des Zhou qui à la fin du roman donne une fonction céleste à tous les personnages morts au combat / 2/1C183 : Nozha, jeune garçon doué de pouvoirs magiques / 2/1C185 : Zhao Gongming, dieu de la richesse / Lisbonne, Fondation Oriente, collection Kwok On – 2/1C175, 176, 183, 185 / © João Silveira Ramos/ Museu do Oriente/Lisboa/Portugal