A.Voir

48h pour découvrir Rodin entre Paris et Meudon

Il y a 100 ans, Auguste Rodin s’éteignait à Meudon, marquant à jamais l’histoire de la sculpture. Un siècle plus tard, suivez notre balade hommage entre Paris et Meudon pour redécouvrir son art.

 

Jour 1 : à Paris, découvrir le génie artistique de Rodin

 

La statue d’Honoré de Balzac

 

Rodin Balzac boulevard Raspail Michel Day
Statue de Balzac boulevard Raspail, par Auguste Rodin © Michel Day

 

Le voyage commence au 136 boulevard Raspail à Paris. Entre deux rangées d’immeubles, une statue d’Honoré de Balzac, réalisée par Rodin entre 1891 et 1897. Et si aujourd’hui ce bronze monumental trouve tout à fait sa place dans le décor haussmannien du quartier, il a fait polémique à l’époque. La société des gens de lettres, commanditaire de l’oeuvre, avait refusé la statue, une « masse informe » malgré 7 ans de travail. Il faudra attendre 1939, soit plus de vingt ans après la mort de Rodin, pour qu’elle soit réhabilitée, fondue et installée sur le boulevard. Admirer cette statue, c’est commencer à se saisir du personnage d’Auguste Rodin, passionné et obstiné.

 

Le Musée Rodin

 

Musee Rodin, Paris
Musee Rodin, Hotel Biron, Paris © Patrick Tourneboeuf

 

Remontez le boulevard Raspail pour vous rendre rue de Varenne, à l’hôtel Biron qui abrite aujourd’hui le musée Rodin. Avant sa mort, Rodin choisit de céder toutes ses collections à l’État, à condition que le bâtiment devienne un musée. Dans ce magnifique hôtel particulier, agrémenté d’un jardin, vous pourrez découvrir les oeuvres mythiques du sculpteur, du Penseur à la porte de l’Enfer, mais aussi des dessins et des plâtres. L’occasion aussi d’en apprendre plus sur ses techniques qui construisent son génie.

 

Le jardin des Tuileries

 

Le Baiser, Auguste Rodin, jardin des Tuileries
Le Baiser, Auguste Rodin, jardin des Tuileries. © Étienne Cazin

 

Pourquoi pas aussi longer la Seine vers le musée d’Orsay, où vous trouverez d’autres études commentées de ses réalisations. Concluez cette excursion rive droite par les allées du jardin des Tuileries, décorées de statues comme Le Baiser, Eve, L’ombre, etc.

 

Jour 2 : entre Meudon et Nogent-sur-Seine, un voyage intime

 

La Villa des Brillants

 

Musée Rodin Meudon
Meudon © Musée Rodin

 

Filez ensuite dans les couloirs du RER C pour attraper un train direction Val Fleuri. À quelques minutes du cœur de Paris se trouve le musée Rodin de Meudon. Imprégnez-vous de la vie personnelle de Rodin dans la Villa des Brillants, un haut lieu artistique qui fût rythmé par les visites de personnalités et la création de ses plus grandes œuvres. C’est dans les ateliers de la Villa qu’il s’installe avec Rose. Elle deviendra son épouse à la fin de sa vie, après 53 années partagées. Tous deux sont enterrés sur le site du musée, leur sépulture surplombée d’une reproduction du Penseur.

 

Le musée Camille Claudel

 

Musée Camille Claudel (c) Marco Illuminati
Musée Camille Claudel (c) Marco Illuminati

 

Une dernière étape dans la vie de Rodin au musée Camille Claudel de Nogent-sur-Seine. Difficile d’évoquer l’art et la vie du sculpteur sans citer le nom de cette artiste. Longtemps cachée dans l’ombre de Rodin, elle partage avec lui une passion dévorante pendant des années. Elle a beaucoup aidé à la création de son maître et amant. Aujourd’hui, le musée de Nogent-sur-Seine rend enfin hommage au travail de Camille Claudel, dont il a pris le nom en 2017. Une visite à faire pour comprendre le dialogue artistique passionné entre les deux amants et saisir l’étendue de leur génie.