5 expos parisiennes hautes en couleur

Après un hiver rude et toute cette grisaille, vous avez sans doute besoin d’une bonne dose de vitamines et de couleurs. Heureusement, voici enfin le joli mois de mars qui pointe son nez. A Nous Paris vous a préparé une sélection de cinq expos hyper colorées qui vont très certainement vous remonter le moral en ce début de printemps. La couleur est enfin au rendez-vous !

Expo Constance Guisset, Design, Actio !

Au Musée des Arts décoratifs jusqu’au 11 mars 2018

Collection de tables colorées
Ankara, Collection de tables, 2014. Éd. Matière Grise. © Constance Guisset Studio

 

A l’occasion des 10 ans des studios Guisset, carte Blanche à la scénographe et designer française très en vogue : Constance Guisset. Sous forme de rétrospective inédite, 1 000 m2 d’exposition lui sont consacrés au Musée des Arts décoratifs. Une exposition bien méritée pour cette bonne élève nommée «designer de l’année» au Salon Maison & Objets en 2010 et qui enchaîne les prix et les récompenses : grand prix du Design de la Ville de Paris (2008), prix du public à la Design Parade de la Villa Noailles (2009), Audi Talents Award (2010), prix de la meilleure scénographie des D’Days (2012), prix Wallpaper «B est Use of Color» pour le miroir Francis (2012)…
Le parcours de l’exposition est divisé en deux parties : scénographie et design. Le tout reste une déambulation agréable, curieuse et surtout ludique. Chaque salle d’exposition porte un verbe d’action : accueillir, dialoguer, ravir, habiter, tourner… Le titre même de l’exposition Actio ! est la traduction latine d’Action ! Alors, comme dans le tournage d’un film, le top est donné, et chaque objet commence à jouer son rôle et à incarner sa fonction.
107 rue de Rivoli, 1er
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h
Plein tarif : 11 €, tarif réduit : 8,50 €

Expo Kupka, Pionnier de l’abstraction

Au Grand Palais du 21 mars au 30 juillet 2018

Peinture de Kupka
Frantisek Kupka, Portrait de famille (détail), 1910, huile sur toile, 103 x 112 cm, République tchèque, Prague, Národní galerie v Praze, National Gallery in Prague © Adagp, Paris 2017

 

Né en 1871 à Opočno, en Bohême orientale, František Kupka est un artiste pionnier. Il s’est illustré dans deux courants artistiques cruciaux des XIXe et XXe siècles : le symbolisme et l’abstraction.
Le Grand Palais rappelle l’importance et l’originalité de cet artiste parfois oublié à l’occasion de sa première rétrospective française qui compte 300 oeuvres. L’exposition revient de façon thématique et chronologique sur la carrière de celui qui a étudié à  l’École des beaux-arts de Prague et de Vienne avant de s’installer à Paris en 1896. Très vite, il se fait connaître et sa visibilité accroît. Il participe notamment en 1900 à l’Exposition universelle et reçoit une médaille d’argent pour son oeuvre intutilée Les Fous.
Amoureux des couleurs, il en invente le concept de l’autonomie. Il est connu pour son cycle des peintures organiques saturées de couleurs et ses cycles de formes et de structures de couleurs. Quand il déprime, il peint en noir et blanc et oublie sa palette arc-en-ciel. Il connaîtra tout au long de sa vie de nombreuses périodes de dépression et de remises en questions durant lesquelles il détruira une grande partie de son travail chromatique.

En 1951, quelques années avant sa mort, une galerie new-yorkaise lui consacre sa première exposition personnelle à l’international. En 1956, le MoMa lui achète des oeuvres qui intégreront la collection permanente du musée. Moment de gloire et dernière révérence pour l’artiste František Kupka qui décédera en 1957 en France à Puteaux d’un cancer du poumon.

Grand Palais
Du jeudi au lundi de 10h à 20h, 
le mercredi de 10h à 22h, fermeture hebdomadaire le mardi
Tarifs : 14 €, réduit 10 € (16-25 ans, demandeurs d’emploi et famille nombreuse), gratuit pour les moins de 16 ans et les bénéficiaires des minima sociaux

 

Expo L’expérience de la Couleur

Au Musée de la céramique de Sèvres jusqu’au 2 avril 2018

Ensemble de 5 pièces Pierre Charpin
Ensemble de 5 pièces Pierre Charpin 1998-200 1© Jean-Luc Maby
L’expérience de la couleur est une exposition événement programmée à l’occasion du 40e anniversaire du Centre Pompidou. Les 400 œuvres exposées sont majoritairement issues des collections du musée national de la céramique de Sèvres et de prêts exceptionnels du Centre Pompidou, des Arts Décoratifs, du Centre national des Arts plastique.
La thématique de cette exposition originale est la perception des couleurs et leur sensorialité par les artistes contemporains et par tous ceux qui l’expérimentent.
Quels effets ont les couleurs sur nos émotions ? Comment la couleur reflète t-elle la lumière ? Quelles sont les couleurs préférées des artistes ? En matière de couleurs, la Manufacture de Sèvres est pionnière. Des milliers de couleurs y ont, en effet, été créées au fil des modes et des siècles dans ses laboratoires depuis 1740, constituant peu à peu le nuancier de la marque Sèvres. Bleu céleste, bleu de Sèvres, jaune jonquille, rose Pompadour et plus récemment l’orange Sottsass ou le vert Hyber. Une chose est sûre : les artistes internationaux qui se succèdent en résidence à Sèvres chaque année n’ont pas fini d’expérimenter la couleur !
2 place de la Manufacture – 92310 Sèvres
tous les jours de 10 h à 17 h sauf le mardi
Plein tarif : 8 €, réduit : 6 €
Dimanche tout en couleurs le 11 mars.

Expo « U+25A6 » de Stéphane Dafflon

Au Frac Île-de-France, Le Plateau jusqu’au 15 avril 2018

Oeuvre de Stéphane Dafflon
Stéphane-Dafflon-AM012-AM013-2017-©-Courtesy-Stéphane-Dafflon-et-Air-de-Paris
Première exposition personnelle dans une institution culturelle parisienne pour Stéphane Dafflon, artiste suisse qui investit le Plateau, un des deux espaces d’expositions du FRAC Île-de-France, à deux pas seulement du parc des Buttes-Chaumont. Le travail pictural et architectural de Stéphane Dafflon est toujours pensé pour un lieu et a pour objectif d’en modifier notre perception. Ici, dans l’espace du Plateau entièrement revisité par ses soins, l’artiste invite les spectateurs à expérimenter son oeuvre de l’intérieur, aussi bien visuellement que physiquement.
Les lignes et les courbes colorées forment comme une onde électrisante qui fait vibrer les corps et perturbe les sens. L’harmonie des couleurs crée une petite musique intérieure que l’artiste aime appeler « sonorité visuelle ».
Venez découvrir les peintures, sculptures et adhésifs muraux de Stéphane Daflon. Ces derniers vous plongeront dans son univers d’abstraction colorée.
22 rue des Alouettes, 19e
Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 19h
Nocturne chaque premier mercredi du mois jusqu’à 21h
Visites guidées tous les dimanches à 16h

Expo Sheila Hicks, Lignes de vies

A Beaubourg jusqu’au 30 avril 2018

Oeuvre faite de pelotes de laine
Palitos con Bolas 2008-2015 Centre Pompidou, Paris Don d’Itaka Martignoni et Cristobal Zañartu en 2017 © Centre Pompidou, 2017 © Adagp, Paris 2018

 

C’est la première exposition monographique à Beaubourg pour l’artiste américaine Sheila Hicks. Après avoir exposé à New York, au Mexique, et un peu partout en Europe et dans le monde, l’artiste vit à Paris depuis les années 1960. Intitulée Lignes de vie, cette exposition rétrospective présente pas moins de 145 œuvres textiles et témoigne du parcours artistique foisonnant de cette artiste contemporaine.

Les commissaires ont fait le choix audacieux d’un parcours non chronologique permettant un vrai dialogue entre les oeuvres et l’espace. Le spectateur suit les lignes de vie de Sheila Hicks au gré des entremêlements de fils colorés. Fascinée par la couleur, la jeune Sheila Hicks, alors étudiante à l’Université de Yale, s’est tout d’abord essayée à la peinture, sans grand succès, avant de découvrir les tissages précolombiens et d’en tomber amoureuse. C’est un déclic dans sa carrière, un moment crucial à partir duquel elle décide de s’exprimer uniquement à partir du matériau textile, qui va devenir sa signature artistique.

Sheila Hicks aime travailler le coton, la laine, le lin, la soie, s’amusant à disposer les couleurs dans des compositions toujours plus folles qui modifient la perception même des espaces dans lesquelles elles sont exposées. On passe de travaux miniatures – les minimes n’excédant pas la taille d’une feuille A4 – à des sculptures monumentales. L’oeuvre toute entière de Sheila Hicks est une ode à la création, à la poésie, à la vie et à la couleur !

Sheila Hicks – Lignes de vie au Centre Pompidou

Centre Pompidou
Exposition ouverte de 11h à 21h tous les jours sauf le mardi
Tarif 14 €, tarif réduit : 11 €