5 friches industrielles reconverties en France

Le nouveau monde va devoir se construire dans les « ruines du capitalisme », selon le mot de l’anthropologue Anne Tsing. Ce qui semblait être une catastrophe enchante les audacieux, qui investissent avec panache d’immenses friches industrielles et les reconvertissent en lieux d’art et de vie.

Darwin à Bordeaux

Darwin à Bordeaux ©
©Darwin à Bordeaux

 

Cette ancienne caserne militaire de 20 000 m2 vaut à elle seule le voyage à Bordeaux. Ses murs recouverts de street art monumental, ses soirées endiablées et son goût pour la nourriture écolo (à travers une épicerie et un restaurant bio, le plus grand de France !) ont fait de Darwin un endroit de vie à l’atmosphère formidablement stimulante. On y co-work, fait du skate, dîne et danse. Mais surtout, on y prend une belle leçon de savoir-vivre au XXIe siècle.

Darwin
87 quai des Queyries, 33100 Bordeaux

La gare Saint-Sauveur à Lille

La Gare Saint-Sauveur de Lille ©
©La Gare Saint-Sauveur de Lille 

 

Classique du genre, l’ancienne gare SNCF ouverte en 1848 a été reconvertie en lieu d’art et de vie en 2009. Elle a ainsi contribué à transformer la ville de Lille en capitale nordique du cool. Évidemment, les espaces d’acier, de brique et de verre tout en longueur sont absolument hallucinants et les expos formidables. À cela s’ajoutent une programmation de concerts, de cinéma et de fêtes, ainsi qu’un bistrot branché et des activités pour enfants.

Gare Saint-Sauveur
Boulevard Jean-Baptiste Lebas, 59800 Lille

Le Hangar à Bananes à Nantes

Le Hangar à bananes à Nantes ©
Le Hangar à bananes à Nantes ©

 

Après Darwin, c’est une nouvelle fois au bord de l’eau que l’on ira goûter à l’industriel reconverti. Plus précisément dans l’ancien port maritime de Nantes-Saint-Nazaire. Datant de 1901 et anciennement dédiés à l’importation des bananes, les anciens hangars sont désormais un haut lieu de la vie nocturne nantaise. Avec restaurants, bars, clubs et théâtres. La HAB galerie complète le paysage, avec expos et librairie pointue.

Hangar à Bananes
21 quai des Antilles, 44200 Nantes

La Friche Belle de Mai à Marseille

La Friche Belle de Mai à Marseille ©
©La Friche Belle de Mai à Marseille 

 

L’ancienne Manufacture des tabacs de Marseille a été reconvertie en 1992. Elle incarne désormais l’amour de l’art sous le soleil. Les divers espaces possèdent ici encore le luxe de milliers de mètres carrés. On y visite plusieurs expositions par saison, après une séance de cinéma et avant un goûter dans le café-librairie-galerie de la Salle des Machines. Les touche-à-tout pourront mettre la main à la patte au Medialab, un espace de « pratiques créatives ». Les amateurs d’illustrations pourront quant à eux chercher leur bonheur au Dernier Cri. Prévoyez plusieurs heures de visite !

Friche Belle de Mai
41 rue Jobin, 13003 Marseille

 

Les Subsistances à Lyon

Les Subsistances à Lyon ©
©Les Subsistances à Lyon 

 

On les surnomme « les Subs ». Depuis 2007, l’école des Beaux-Arts de Lyon a investi ces espaces de stockage de l’armée transformés en laboratoire de création en 2004. Des artistes y résident et de nombreux ateliers cultivent le Do It Yourself avec passion. Les contemplatifs trouveront leur bonheur dans la programmation de spectacles, très fournie. L’idée maîtresse de ce lieu de 22 500 m2 est de tisser des liens forts entre les artistes et le public, à travers différents formats de rencontre. Bref, on adore !

Les Subsistances
8 bis quai St Vincent, 69001 Lyon