5 œuvres inspirantes à voir à Paris

Le début d’année marque souvent le renouvellement des expositions parisiennes. Il  vous reste donc peu de temps pour en profiter avant qu’elles ne disparaissent. Retrouvez notre sélection de cinq œuvres à voir dans les musées de Paris.

Girl in Window de Roy Lichtenstein

 

Girl in window © Roy Lichtenstein

 

Dans Girl in Window, la touche de Roy Lichtenstein se reconnaît et se savoure. Maître dans la maîtrise du  pointillisme, Lichtenstein est exposé aux côtés de Andy Warhol, Robert Rauschenberg et Jasper Johns, autres figures majeures du mouvement de l’art Pop. À travers près d’une soixantaine d’œuvres présentées dans la nouvelle exposition du Musée Maillol – Icons That Matter -, c’est un humour particulier et une ironie appréciable qui se dégagent de ces tableaux. L’expo idéale en cas de temps pluvieux !

Pop Art Icons that matter. Jusqu’au 21 janvier 2018.
Musée Maillol, 59 rue de Grenelle, Paris 7e.
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30 (21h30 le vendredi)

 

Les Enfants de Cuzco de Irving Penn

 

Cuzco Children, 1948, The Metropolitan Museum of Art, New York, Promised Gift of The Irving Penn Foundation © Condé Nast

 

Un certain mystère se dégage de la photographie de ces deux enfants nus pieds, accoudés à un guéridon. Il sont jeunes et pourtant respirent déjà la vieillesse. Tout ce paradoxe est sublimé par le travail d’Irving Penn, l’un des plus grand photographes du 20e siècle, à découvrir au Grand Palais à l’occasion de la célébration du centenaire de sa naissance. S’il a photographié les plus grands, (Picasso, Saint Laurent, Hepburn ou Hitchcock), son regard sur le monde est passionnant à contempler.

Irving Penn. Jusqu’au 29 janvier 2018
Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris
Ouvert tous les jours de 10h à 20h (22h le mercredi)

 

Deuil pour deuil de Serena Carone et Sophie Calle

 

© Béatrice Hatala – Musée de la chasse et de la nature – Serena Carone/ADAGP

 

Les deux amies Serena Carone et Sophie Calle se glissent dans le Musée de la Chasse et de la Nature pour y exposer une série d’œuvres sur le thème de la mort à l’image de Deuil pour Deuil. La magie du lieu, avec animaux empaillés et nombreux fusils accrochés au mur, rend l’exposition insolite et originale où le travail de Sophie Calle, experte dans l’art de la création hybride trouve un bel écho.

Beau doublé, Monsieur le Marquis ! Jusqu’au 11 février 2018
Musée de la chasse et de la nature, 62 rue des archives, 3e.
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h (21h30 le mercredi)

 

Christian Dior, robe Junon, 1949

 

© Photo Les Arts Décoratifs / Nicholas Alan Cope

 

Il ne vous reste plus que quelques jours pour admirer les créations de Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs, dont cette magnifique robe Junon datant de 1949. L’exposition Christian Dior, couturier du rêve célèbre les 70 ans de la création de la maison Dior et invite le visiteur à découvrir l’univers du fondateur et des couturiers qui l’ont succédé. Au total, c’est plus de 300 robes de 1947 à 2017 qui sont exposées, mais aussi des toiles, des documents inédits, et des œuvres qui dialoguent avec les créations. Un éventail complet de son travail à ne pas manquer.

Christian Dior, couturier du rêve. Jusqu’au 7 janvier 2018
Musée des Arts Décoratifs de Paris, 107 rue de Rivoli, 1e.
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h (21h le jeudi)

 

Les toiles de Tahiti de Paul Gauguin

 

© The Pushkin State Museum of Fine Arts, Moscou.

 

Les toiles peintes par Gauguin lors de son voyage à Tahiti sont devenues mythiques et symbolisent souvent le travail de l’artiste, précurseur de l’art moderne. Ne laissez donc pas passer votre chance de les contempler au Grand Palais. Sans oublier, de jeter un œil à sa longue carrière et notamment ses différentes incursions en dehors de la peinture : dessin, céramique, gravure.

Gauguin l’alchimiste. Jusqu’au 22 janvier 2018
Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris
Ouvert tous les jours de 10h à 20h (22h le mercredi)