5 spectacles mis en scène par des femmes à voir en octobre

Alors que le milieu du théâtre est plutôt féminin et que les écoles de jeu sont assaillies par les actrices, il y a finalement peu de metteuses en scène programmées du côté des théâtres nationaux.

Faites le test et jetez un coup d’œil attentif aux saisons de vos théâtres préférés. Nul doute pourtant que de nombreuses femmes de théâtre mettent en scène et que leurs spectacles valent le coup d’être applaudis. Voici une sélection de 5 spectacles mis en scène par des femmes à voir pendant le mois d’octobre. L’occasion de soutenir la création féminine !

La Petite Fille qui disait non de Carole Thibaut

Écrit et mis en scène par Carole Thibaut, la Petite Fille qui disait non raconte l’histoire de Marie et de sa mère Jeanne. Chaque semaine, l’enfant rend visite à sa grand-mère Louise, résidente de l’autre côté de la Cité HLM. Obéissante, elle écoute les conseils avisés de sa mère qui l’invite à contourner la Cité « Forêt » jusqu’au jour où… Vous l’aurez compris, le spectacle de Carole Thibaut est en réalité une lecture contemporaine du célèbre Petit Chaperon rouge. Une fable dont la leçon reste intemporelle !


Où ? La Petite Fille qui disait non à la MC93
Quand ? Du 4 au 6 octobre

 

Reconstitution : le procès de Bobigny par Émilie Rousset

reconstitution : le procès de Bobigny

Le procès de Bobigny, c’est celui de Marie-Claire Chevalier et de sa mère. Nous sommes le 8 novembre 1972 et les deux femmes comparaissent pour l’avortement de la jeune fille suite à un viol. À la barre, Gisèle Halimi assure la défense de Marie-Claire Chevalier et signe l’une des plus célèbres plaidoiries françaises. Pour rendre hommage à ce moment historique dans la lutte pour le droit à l’avortement, Émilie Rousset et Maya Boquet ont imaginé un dispositif riche de témoignages et d’archives. Activé pour une durée de trois heures, le public est invité à se mouvoir librement d’un poste d’écoute à un autre dans l’espace scénique.


Où ? Reconstitution : le procès de Bobigny au T2G
Quand ? Du 10 au 14 octobre

 

Danser à la Lughnasa par Gaëlle Bourgeois

Écrit par Brian Friel et mis en scène par Gaëlle Bourgeois, Danser à la Lughnasa invite le spectateur dans la campagne irlandaise de 1936. Dans un petit cottage, cinq sœurs, les filles Mundy, tentent de faire face à la pauvreté et l’imminence d’un conflit international. Alors que la fin des moissons approche, leur frère Jack revient d’une mission en Ouganda.

Après nous avoir enchanté au festival d’Avignon avec le très pictural À mon seul désir, la brillante Gaëlle Bourgeois plonge dans les souvenirs d’enfance de Michael et livre un spectacle choral et délicat.


Où ? Danser à la Lughnasa au Théâtre 13
Quand ? jusqu’au 13 octobre

 

An Irish Story de Kelly Rivière

An irish story (une histoire irlandaise) par © David Jungman
An irish story (une histoire irlandaise) © David Jungman

 

Encore l’Irlande ! Seule en scène, la géniale Kelly Rivière nous invite à une fabuleuse odyssée familiale. Né en Irlande, Peter O’Farell disparaît à Londres dans les années 60. Quelques années plus tard, Kelly Ruisseau (vous aurez compris le lien avec la metteuse en scène) décide de partir à la recherche de son grand-père maternel. Qu’est-il devenu ? Est-il encore vivant ? Pourquoi est-il parti ? Sur scène, Kelly mène une enquête qui va faire voyager le spectateur des années 1930 en Irlande aux années 2000 en France. Un seul en scène plein de rebondissements.


Où ? An irish story au théâtre de Belleville
Quand ? Jusqu’au 31 décembre

 

Une tête brûlée sous l’eau de Mélissa Zehner

© Sonia Barcet

 

« Tout a commencé lorsque moi, sirène, 15 ans et demi, queue de poisson et cœur de feu, j’ai espéré voir la terre… ». Après le Petite Chaperon rouge, c’est au tour de la Petite Sirène de retrouver le chemin des planches. Mis en scène par Mélissa Zehner, Une Tête brûlée sous l’eau s’écarte de la fable pour explorer des problématiques contemporaines. « Emancipée, la petite sirène questionne en filigrane la complexité des désirs féminins« . Un spectacle jeune public accessible dès 8 ans.

Ce spectacle fait partie de la programmation artistique du Théâtre Paris Villette en travaux jusqu’au 16 novembre.


Où ? Une Tête brûlée sous l’eau au Grand Parquet
Quand ? Du 23 octobre au 3 novembre