A.Voir

8 mars : dix événements féministes à ne pas manquer à Paris

Voilà près de 40 ans que la journée internationale du droit des femmes est officialisée en France. C’était en 1982 et pourtant, chaque année, les militantes féministes s’agacent encore des opérations commerciales douteuses qui fleurissent autour du 8 mars : promotions sur les petites culottes, robots ménagers à moitié prix… Et si en mars 2020, vous consommiez plutôt de la culture ? Voici une petite sélection de concerts, conférences et projections pour réfléchir sans tabou aux règles, à l’orgasme féminin, à la santé des femmes. Un seul objectif : se préparer aux combats pour l’égalité. 

Une sélection de Célia Laborie et Ève Guiraud

Une journée dédiée à la santé des femmes et un concert caritatif au Point Éphémère

Le collectif Cervyx prend d’assaut le Point Éphémère toute la journée du 8 mars pour une série d’événements caritatifs. Dès 13 heures, des tables rondes se succéderont sur le thème de la santé des femmes, en présence de gynécologues, sexologues, psychiatres et de militantes. Avec un seul but : réfléchir aux moyens de se comprendre son corps et de se le réapproprier. Des ateliers sont également organisés, pour parler règles et endométriose. Le soir dès 20h30, deux concerts de chanteuses soul seront donnés au profit de la Maison des femmes, structure d’accueil des victimes de violences à Saint-Denis.

Le point Éphémère

200 Quai de Valmy, 75010 Paris

Entrée libre de 13h à 20h, concerts dès 20h30 à 7 € en prévente et 10 € sur place

Une projection au Pavillon des Canaux : « Mon nom est Clitoris »

 

Du 1er au 31 mars, le café aux allures de maison de poupée prendra des airs de  QG des luttes féministes, grâce au festival « POP MEUFS ». Au programme ? Table ronde autour l’écoféminisme, permanences d’écoute pour les femmes en difficultéconférence sur le sexisme dans les médias… Le 8 mars, entre 17 et 19 heures, on ne ratera pas la projection du documentaire « Mon nom est Clitoris », où des femmes parlent face caméra de leurs parcours sexuels. Histoire de se rappeler pourquoi nos vies intimes aussi sont elles aussi politiques.

Le Pavillon des Canaux

39 quai de la Loire, 75019 Paris

Projection gratuite, de 17h à 19h

Une journée féministe et queer au 6B

 

Les combats pour les droits des minorités sexuelles sont de plus en plus indissociables des luttes féministes, et le 6B l’a bien compris. La gigantesque friche de Saint-Denis organise une journée festive et ludique : ateliers de maquillage Drag Queen, spectacle de danse, performance Drag King, concert de reprises punk de Barbara, spectacles de contes sur les femmes de courage, DJ sets… Un programme qui ne se prend pas au sérieux, pour célébrer les féminités et faire sauter les barrières du genre.

Le 6B

6-10 Quai de Seine, 93200 Saint-Denis

Entrée libre, de 14h à minuit 

Une conférence sur le féminisme dans les médias au Ground Control

Terrasse de Ground Control.

 

Comment garder l’espoir quand on parle des luttes féministes ? C’est la question que se poseront les invités de Mymy, réactrice en chef du magazine madmoiZelle.com, en compagnie de journalistes et de militantes. Ensemble, elles veulent montrer que la lutte pour l’égalité peut aussi passer par des nouvelles « feel good », parfois tout aussi nécessaires que les sonnettes d’alarme.

Le Ground Control

81 rue du Charolais, 75012 Paris

Entrée libre sur inscription, de 15h à 17h

 

Un stage de théâtre pour rire du harcèlement de rue au FGO Barbara

FGO-Barbara c) Brian Ravaux - ImmortalizR
FGO-Barbara © Brian Ravaux – ImmortalizR

Comment se débarrasser de la colère accumulée face au harcèlement de rue – en attendant de parvenir à l’éradiquer ? Pour la compagnie des Filles de Joie, l’une des meilleures thérapies, c’est le rire. Le dimanche 8 mars, elles proposent une journée de stage de théâtre cathartique. Les participantes échangeront sur les techniques d’approches les plus ridicules des harceleurs pour en tirer une performance humoristique. L’atelier qui doit durer toute l’après-midi, entre  les moments de réflexion, les exercices de relaxation et d’élocution, l’écriture des dialogues. Les actrices en herbe pourront ensuite, si elles le souhaitent, venir présenter leur « performance exutoire » sur la scène de Main d’Œuvres à Saint-Ouen. Pour crier haut et fort leur exaspération.

FGO Barbara

1, rue Fleury, 75018 Paris

Stage de midi à 18h, tarifs entre 100 et 60 €

Soirée Ô les Filles

8 mars

En guise d’amuse-bouche avant ce dimanche 8 mars, le CENTQUATRE et Arte s’associent et vous proposent une soirée girl power comme on les aime. On commence en beauté avec la projection du film Haut Les Filles ! Jeanne Added, Jehnny Beth, Brigitte Fontaine ou encore Elli Medeiros, témoignent et racontent leurs vies de rockeuses devant la caméra de François Armanet. À 21h, on enchaine avec un karaoké de folie orchestré par ARTE Concert, et faisant évidemment la part belle aux chanteuses. Il ne manque plus que le Dj Set des Pétroleuses pour achever cette soirée parfaite et sororale.

Soirée ô les Filles
Samedi 7 mars à partir de 19h
104 CENTQUATRE
5 rue Curial, Paris 18e
Toutes les infos : ici

Genre et musique : Bousculons nos pratiques

8 mars

À l’origine de cette soirée, deux organisations œuvrant pour changer les codes dans le milieu de la musique. Tout droit venu de Londres, Sofar Sounds est un collectif spécialisé dans les concerts secrets et intimistes afin de recréer du lien entre artistes et public. sheshaid.so est un réseau de femmes entrepreneuses dans l’industrie musicale, luttant contre l’invisibilisation des femmes dans le secteur et organisant régulièrement des apéros networking et événements rassembleurs. Au programme de ce dimanche 8 mars : rencontre et débat autour des pratiques sociales et de la création musicale, suivis d’un concert. Comme d’habitude avec Sofar Sounds, la programmation et le lieu ne sont révélés qu’à la dernière minute !

Soirée Genre et musique : Bousculons nos pratiques
Dimanche 8 mars 2020 à partir de 16h30
Lieu secret
Toutes les infos : ici & réservation obligatoire

Journée Internationale des Droits des Femmes au 360

Ouvert il y a peu, le 360 Music Factory est un immeuble entier dédié à la musique situé en plein milieu de la Goutte d’Or. Derrière ce projet pour le moins monumental, une volonté de défendre des valeurs aussi fondamentales que le transculturalisme et la diversité.  Cette éthique se manifeste à travers la programmation, comme ce concert du 8 mars pendant lequel se produiront trois femmes artistes aux horizons protéiformes : la violoniste Aida Nosrat, la pianiste Macha Gharibian et la chanteuse Lizaé.

Journée Internationale des Droits des Femmes
Dimanche 8 mars 2020 à partir de 17h
Le 360 Paris Music Factory
32 rue Myrha, 18e
Toutes les infos : ici

Bartending Marathon

8 mars
©Christophe Meireis

 

Quitte à boire un coup à la santé du féminisme et de la sororité, autant le faire correctement. On s’en remet donc aux mains expertes de Lucie Noppe, bartender chez Combat, bar à cocktails génial qui milite pour plus de parité dans le milieu de la mixologie. À l’occasion du 8 mars, Combat organise un marathon de bartending en dehors de ses murs et investit la Mezcaleria. À la carte, cocktails inventifs et solidarité, puisque la totalité des recettes sera reversée à la Maison des Femmes de Paris.

Bartending Marathon
Dimanche 8 mars 2020 à partir de 19h
La Mezcaleria Paris
13 boulevard de temple, 3e
Toutes les infos : ici

Apero Bingo Drag

8 mars

Cela fait quelques années déjà que la Fédération Française de Bingo Drag Apéro met des paillettes dans nos dimanches soirs avec ses bingos endiablés. Animées par Catherine Pine O’Noir et la « Queen des Tween », Minima Gesté, et ses drags, ces soirées déringardisent furieusement le bingo à grands renforts de talons aiguilles, de blagues et de robes glamour. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, les bénéfices de l’apéro bingo du 8 mars seront reversés à l’association « Sortir les femmes de l’Ombre« .

Apero Bingo Drag
Dimanche 8 mars 2020 à partir de 18h
à la folie paris
26 avenue Corentin Cariou, 19e
Toutes les infos : ici